Alter-MuRAX

Jeu 23 Nov - 19:26


    l'archevêque chaldéen de Mossoul a été retrouvé mort

    Partagez
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    l'archevêque chaldéen de Mossoul a été retrouvé mort

    Message  silverbold le Sam 15 Mar - 1:18

    Enlevé en février, l'archevêque chaldéen de Mossoul a été retrouvé mort
    LE MONDE | 14.03.08 | 15h39 • Mis à jour le 14.03.08 | 15h39

    Enlevé le 29 février à la sortie d'une messe par des hommes en armes qui avaient tué son chauffeur et ses deux gardes du corps, l'archevêque chaldéen de Mossoul, Mgr Paulos Faraj Rahho, a été retrouvé mort, jeudi 13 mars, dans cette ville du nord, à 350 km de Bagdad. C'est un coup de téléphone à ses proches, donné par l'un des ravisseurs, qui a permis de découvrir le corps, enseveli sous une fine couche de terre.


    Londres prêt à renvoyer chez eux 1 400 Irakiens

    Selon le quotidien The Guardian, les autorités britanniques pensent que la situation s'est rétablie en Irak au point d'estimer "possible et raisonnable" de circuler aujourd'hui dans le pays.

    Le ministère britannique de l'intérieur s'apprêterait ainsi, écrit le quotidien dans son édition du 13 mars, à renvoyer chez eux, dans les trois semaines et "par la force si nécessaire", selon un porte-parole, 1 400 demandeurs d'asile irakiens. Présents dans le royaume depuis 2005, ces derniers ont été déboutés de leurs demandes d'asile politique mais, en raison de la situation en Irak, ils étaient autorisés à rester et à recevoir des aides publiques.
    [-] fermer
    Selon les autorités ecclésiastiques, la cause exacte de la mort est incertaine. Selon les premières indications de la police, le cadavre du prélat irakien qui était âgé de 65 ans et "très malade" d'après son entourage, ne portait pas de traces de balle ou de mauvais traitement.

    On ignore même s'il avait été enlevé pour des raisons crapuleuses - à l'instar, depuis 5 ans, d'une bonne vingtaine d'ecclésiastiques chrétiens dont les familles avaient dû payer des rançons pour les faire libérer. En janvier 2005, l'archevêque de Karakoch, George Camoussa, enlevé près de Mossoul, avait été libéré deux jours plus tard, contre rançon.

    Les motivations sectaires ne sont pas à écarter. Depuis l'invasion de mars 2003, des dizaines d'églises à travers l'Irak, de même que des milliers de commerces tenus par des chrétiens ont été attaqués et souvent détruits par des extrémistes islamistes. Ce qui a provoqué l'exode de plus de la moitié d'une communauté passée d'un million d'âmes en 2003 à environ 400 000 aujourd'hui. Apparentée au catholicisme romain, l'Eglise chaldéenne de rite oriental est l'une des plus anciennes du monde et réunit la majorité des chrétiens d'Irak qui comptent aussi des Assyriens, des Arméniens et des Syriaques.

    Informé de la nouvelle de la mort de l'archevêque de Mossoul jeudi, le pape Benoît XVI a fait part de son émotion et de sa "profonde tristesse." Dans un télégramme adressé aux dignitaires de l'Eglise chaldéenne, il condamne "cet acte de violence qui est une offense à la dignité de l'être humain".

    ATTENTAT À BAGDAD

    Les familles de quatre Américains et d'un Autrichien disparus dans le sud de l'Irak après avoir été arrêtés sur une route par de faux policiers, il y a plus d'un an, ont, elles, reçu des nouvelles concernant leurs proches. Jeudi, l'armée américaine a reconnu avoir reçu, fin janvier, cinq doigts coupés correspondant, après vérification de l'ADN et des empreintes, aux disparus. Employés comme gardes dans une société de sécurité basée au Koweït, les cinq hommes avaient été enlevés dans deux opérations distinctes en novembre 2006 et janvier 2007.

    Observée depuis six semaines, la résurgence des violences se poursuit dans le pays. A Bagdad, un attentat-suicide réalisé à l'aide d'un véhicule piégé a tué au moins 18 personnes, en blessant une soixantaine. Le kamikaze a conduit son engin dans une impasse commerçante située entre la place Al-Tahrir et la célèbre rue Abou Nawas qui longe le fleuve Tigre et où quelques restaurants au bord de l'eau avaient rouvert leurs portes il y a trois mois.

    Non loin, à Karrada, autre quartier commerçant, un journaliste irakien de 36 ans, Qassim Abdul Hussein Al-Ikabi, a été assassiné en pleine rue par des inconnus. Cent vingt-huit journalistes ont été tués en cinq ans en Irak.

    Plus au nord, près de Tikrit, la ville de Saddam Hussein, cinq supplétifs sunnites de l'armée américaine - les fameux "Fils de l'Irak" - ont été tués près des barrages routiers qu'ils tenaient. Neuf autres miliciens ont été blessés dans ces deux attaques séparées, probablement lancées par des activistes d'Al-Qaida en Irak, qui ont déjà tué plus de 200 de ces supplétifs sunnites.
    Patrice Claude
    Article paru dans l'édition du 15.03.08.

    [quote=http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2008/03/14/enleve-en-fevrier-l-archeveque-chaldeen-de-mossoul-a-ete-retrouve-mort_1022911_3218.html]lien[/quote]
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: l'archevêque chaldéen de Mossoul a été retrouvé mort

    Message  MP le Sam 15 Mar - 11:27

    Charmant pays !

    Combien de crimes faudra-t-il encore pour que la paisible population locale se décide à ne plus couvrir des asassins ?
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Re: l'archevêque chaldéen de Mossoul a été retrouvé mort

    Message  silverbold le Lun 17 Mar - 18:43

    D'une source moins neutre...

    Irak : Enterrement de Mgr Rahou, archevêque chaldéen de Mossoul
    DIA » Eglise et communauté réligieuses
    lun 17 mars 2008 à 05:04:20 | Envoyer l'article

    Mossoul, – (D.I.A.) – Le corps de Mgr Faray Rahou, retrouvé mort jeudi 13 mars 2008 a été enterré vendredi après-midi dans un village chrétien de Kremlish, à 35 km à l’Est de Mossoul dans le Nord de l’Irak , rapporte l’Agence france presse, Afp. Cette information lui a été communiquée par Azem Elias, un responsable de la communauté chaldéenne de mossoul.

    Le corps de l’archevêque avait été retrouvé mort jeudi sur les indications de ses ravisseurs en périphérie de Mossoul. Agé de 65 ans, Mgr Rahou avait été enlevé le 29 février 2008 à Mossoul par les hommes armés non identifiés qui avaient tué trois de ses gardes du corps. Les causes de la mort n’ont pas encore été établies, précise l’Afp. Le corps sans vie de l’archevêque ne porte pas des traces de balle, a indiqué Mgr Raban al-Qas. « Nous ne savons pas s’il a été torturé à mort ou s’il est mort de cause naturelle. Mais ce qui est important, c’est qu’il est mort à cause de son rapt », a-t-il précisé. Selon la télévision Ishtar, Mgr Rahou est resté en bonne santé physique pendant toute sa détention, mais il a fait l’objet des pressions psychologiques. Ses ravisseurs l’empêchaient toujours de prier mais il est resté ferme dans sa foi.

    Selon les autorités militaires, l’archevêque était décédé au moins 72 heures lorsque son corps a été découvert. Selon l’Afp, citant le site Internet de la télévision Isthar, les ravisseurs du religieux ont changé de refuge à trois reprises, après deux opérations de recherche de la police irakienne. D’après cette source, les ravisseurs exigeaient le paiement d’une rançon de trois millions de dollars pour libérer leur otage, et pour la libération de plusieurs prisonniers et enfin que les « chrétiens contribuent au Jihad ». Par contre, Andraous Abouna, assistant du patriarche chaldéen de Bagdad, le cardinal Emmanuel III Delly, a indiqué que des contacts avaient été établis entre les kidnappeurs et les responsables de l’Eglise mais ces derniers n’avaient pas connaissance d’une demande de rançon.


    - Al Quaida accusé d’être responsable de cette mort


    La mort du prélat a suscité une vague de réprobation en Irak et dans le monde. Le premier ministre irakien, le chiite Nouri al Maliki, a accusé Al Quaida d’être responsable de cette mort que Vatican et Washington ont déplorée. L’ambassade des Etats-Unis et le commandement américain en Irak ont fermement condamné le kidnapping et la mort de l’archevêque de Mossoul, en accusant nommément Al-Qaida, dans un communiqué rendu public vendredi 14 mars 2008. Selon ce communiqué, indique l’Afp, « sa disparition, alors qu’il était aux mains d’Al Quaida, est l’une des tentatives les plus sauvages de cet ennemi barbare pour semer la discorde en Irak ».

    Les Chaldéens appartiennent à une branche de l’Eglise catholique romaine pratiquant un ancien rite oriental. La plupart de ses membres habitent la Syrie et l’Irak, où ils forment la plus grande communauté chrétienne constituée de plusieurs centaines de milliers de fidèles.

    http://www.dia-afrique.org/suite.php?newsid=3572

    Contenu sponsorisé

    Re: l'archevêque chaldéen de Mossoul a été retrouvé mort

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 23 Nov - 19:26