Alter-MuRAX

Mar 11 Déc - 7:32


    Sortie de crise à Charleroi

    Partagez
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Sortie de crise à Charleroi

    Message  silverbold le Sam 10 Mar - 13:50

    Sortie de crise à Charleroi

    Un conseil communal extraordinaire vendredi soir à Charleroi pour désigner un receveur communal faisant fonction. Un conseil communal s'est tenu, bien sûr, après l'inculpation jeudi du secrétaire communal et du receveur pour faux et usage de faux.
    imprimer envoyer à un ami
    10 mar 2007 11:08

    En début de séance, le bourgmestre de Charleroi a rappelé les décisions prises dès vendredi matin. A savoir principalement: la suspension immédiate des deux hauts fonctionnaires inculpés, la désignation du secrétaire communal adjoint Bernard Bermils pour remplir les fonctions de secrétaire communal et l'audition des 2 inculpés le 20 mars prochain. Il restait donc à désigner un nouveau receveur. Et c'est Eric Wartel qui a été désigné par le conseil communal.

    L'opposition Ecolo, a clairement exprimé ses doutes estimant que les deux fonctionnaires suspendus ne sont, que "deux nouveaux fusibles qui ont sauté et que le tableau électrique n'est pas encore complètement rénové". Ecolo demande le départ des anciens échevins, issus du précédent collège.

    Une question se pose à présent : la justice va-t-elle maintenant s'arrêter ?

    Vendredi soir , au conseil extraordinaire, la majorité PS-CDH-MR s’est retrouvée après une journée folle où les deux plus hauts fonctionnaires de la ville de Charleroi étaient écartés après leur inculpation. Tout cela après des mois d’auditions, de confrontations, de saisies de documents. Parce que l’ancienne mécanique de travail à la ville parfois douteuse dit-on dans les milieux judiciaires a été percée à jour. Parce que les enquêteurs, à force d’interrogatoires ont enfin établi le mode de fonctionnement de la pensée du receveur et du secrétaire. Bref, les enquêteurs voulaient tout savoir, ils savent. Ils voulaient établir le plan de la machine administrative, ils l’ont. A ce jour, sont donc tombés le président de la séance de ce faux collège, l’ex bourgmestre. Le garant de la légalité des documents, le secrétaire. Le responsable de la traçabilité des paiements : le receveur.

    La justice va-t-elle désormais aller plus loin et de demander des comptes à tous ceux qui étaient présents ce 30 décembre 2005, un collège au cours duquel des documents entachés de faux ont été signés. Mais on peut imaginer qu’avec la force de l’exemple de ces inculpations, la justice n’ira pas jusqu’à gratter le dernier carat de la plus petite responsabilité collégiale. En tout cas, l’échevin CDH des Finances, Jean-Jacques Viseur en est convaincu. Les derniers verrous ont sauté plus de doute pour lui : le travail peur reprendre maintenant sur des bases saines. Mais on n’est jamais sûr de rien à Charleroi confiait un autre élu…..


    http://www.rtbf.be/info/belgique/ARTICLE_076673
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Sortie de crise à Charleroi

    Message  MP le Sam 10 Mar - 14:49

    La justice va-t-elle désormais aller plus loin et de demander des comptes à tous ceux qui étaient présents ce 30 décembre 2005, un collège au cours duquel des documents entachés de faux ont été signés. Mais on peut imaginer qu’avec la force de l’exemple de ces inculpations, la justice n’ira pas jusqu’à gratter le dernier carat de la plus petite responsabilité collégiale. En tout cas, l’échevin CDH des Finances, Jean-Jacques Viseur en est convaincu. Les derniers verrous ont sauté plus de doute pour lui : le travail peur reprendre maintenant sur des bases saines. Mais on n’est jamais sûr de rien à Charleroi confiait un autre élu…..

    Bof, quelle drôle de question. Les Echevins se runissent en Collège pour approuver le grandes options dans les différents départements, mais nne vérifient pas la légalité de chaque papier présenté : Receveur et Secrétaire communnaux sont là pour ça.

    Donc, en principe, le Collège n'a aucune responsabilité, suaf éventuellement l'Echevin concerné.

      La date/heure actuelle est Mar 11 Déc - 7:32