Alter-MuRAX

Lun 23 Juil - 14:57


    La Justice rompt avec Unisys

    Partagez
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    La Justice rompt avec Unisys

    Message  silverbold le Ven 9 Mar - 1:24

    La Justice rompt avec Unisys

    Le cas est relativement rare. L'Etat vient de rompre unilatéralement le contrat qui le liait à l'un de ses fournisseurs. La ministre de la Justice, Laurette Onkelinx, vient de mettre un terme au marché décroché en 2001 par Unisys.

    Source:Info radio - 8 mar 2007 08:32

    Pour la ministre de la Justice, Unisys n'a jamais réussi à tenir ses engagements, ni en terme de qualité ni de délais. Et l'Etat compte demander des dommages et intérêts pour les neuf millions investis en pure perte dans le projet. De son côté, Unisys déplore que l'expertise de ses collaborateurs ait été mise à mal. Pour la société évincée, la ministre de la Justice minimalise ses propres fautes dans le projet Phénix et Unisys entend aussi réclamer des dommages et intérêts.

    Le projet Phénix avait été lancé en 2000 sous la précédente législature, par le ministre de la Justice de l'époque, Marc Verwilghen. Il visait à uniformiser l'outil informatique de la Justice et à instaurer le dossier judiciaire électronique, présenté en ce temps-là comme la solution d'avenir pour le suivi des affaires par la justice et les justiciables. Après appel d'offre, c'est la firme Unisys, filiale belge d'un géant américain de l'informatique, qui avait empoché le contrat, avec l'engagement de délivrer les logiciels en fin 2004.

    Unisys a-t-elle eu les yeux plus grands que le ventre? De retards en changements d'orientation, en passant par un comité de pilotage, le projet Phénix a vite battu de l'aile. Arrivée entre-temps au département de la Justice, Laurette Onkelinx décide une première fois d'arrêter les frais, au sens premier du terme. A partir de décembre 2004, plus aucune facture présentée par Unisys ne sera payée. En Avril 2005, une expérience pilote menée au tribunal de police de Turnhout s'avère catastrophique: la nouvelle application n'est ni fiable ni conviviale, ni sécurisée.

    Au delà, Phénix n'a cessé de s'enliser. Les informaticiens de l'Etat et le service Fedict, chargé d'accompagner et d'évaluer le projet, viennent d'en conclure que c'est désormais sans espoir, d'où la décision de la ministre de la Justice de rompre le contrat. L'Etat compte réclamer des dédommagements. Neuf millions y ont été engloutis, pour l'essentiel, en pure perte. De son côté, Unisys se refusait mercredi à tout commentaire.

    http://www.rtbf.be/info/belgique/ARTICLE_075894
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: La Justice rompt avec Unisys

    Message  MP le Ven 9 Mar - 9:53

    J'ai vu le reportage hier, et me demande si Unisys comme la Justice n'avaient pas présumé de leurs forces logistiques .

    Si on considère qu'un seul "beau" dossier peut faire 144 "cartons", soit 144.000 pages, qu'il y a des dizaines de milliers de dossiers en cours, qu'ils sont constitués de dépositions et autres documents de format variable et souvent écornés, et que chaque page devrait être scannée, il semble clair qu'on a attaché la charrue avant les boeufs !

    Et que même en combinant la perpète pour les délits mineurs, et les travaux forcés pour tous les prisonniers, en les attachant jour et nuit à des scanners, on arriverait difficilement à transcrire ces motagnes de papier sur disquettes Very Happy

    La logique aurait voulu que tout service de Police qui prend une déposition commence par le faire sous forme électronique, que les auditions des juges d'instructions pennent la même forme, et que donc les nouveaux dossiers se constituent directement sous cette forme, et plus sous papier.

    Bref, envisagée comme elle l'a été, la réforme électronique de la Justice relègue les travaux d'Hercule au rang de simple passe-temps Very Happy Very Happy Very Happy
    avatar
    Mck
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 1167
    Age : 38
    Localisation : XL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Re: La Justice rompt avec Unisys

    Message  Mck le Ven 9 Mar - 11:06

    Si seulement exception faite des ordinateurs eux-mêmes, ils passaient à lynux (équivalent totalement gratuit de windows) avec les programmes (tableurs et traitements de textes - eux aussi gratuit et pareil en tous points dans les options, etc)...

    LA, on verrait une bien moins grande perte...


    _________________
    L'Homme n'est pas foncièrement mauvais ou bon, il est juste profondément con.


    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: La Justice rompt avec Unisys

    Message  MP le Ven 9 Mar - 11:10

    Mck a écrit:Si seulement exception faite des ordinateurs eux-mêmes, ils passaient à lynux (équivalent totalement gratuit de windows) avec les programmes (tableurs et traitements de textes - eux aussi gratuit et pareil en tous points dans les options, etc)...

    LA, on verrait une bien moins grande perte...

    Question Question Question Le problème n'est pas le système, mais l'encodage ...

    Contenu sponsorisé

    Re: La Justice rompt avec Unisys

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Juil - 14:57