Alter-MuRAX

Mar 12 Déc - 11:29


    qué qui dit ?

    Partagez
    avatar
    Krill

    Féminin
    Nombre de messages : 2777
    Localisation : Paris
    Date d'inscription : 17/06/2006

    qué qui dit ?

    Message  Krill le Mer 11 Oct - 18:11

    Êtes-vous xyloglotte?

    Katia Chapoutier

    Le Soleil

    Collaboration spéciale

    Pourquoi se compliquer la vie à faire simple quand il est si simple de faire compliqué? Voilà en quelque sorte le credo humoristique d'une nouvelle langue qui est en train de naître dans Internet: la langue xyloglotte, issue des termes grecs xylos (bois) et glotta (langue). Ou comment dire en huit syllabes ce que l'on dit d'habitude en deux ou trois. Sérieux et puristes s'abstenir.

    Capilotracté. Peut-être avez-vous déjà entendu ce joli mot synonyme de «tiré par les cheveux»? Des racines latines et un peu d'humour, voilà l'essence même du langage xyloglotte.

    Il s'agit d'inventer des mots compliqués pour parler de choses communes en utilisant des racines grecques et latines. À l'origine de cette nouveauté, Claire Delavallée, une jeune linguiste spécialisée dans la traduction automatique (logiciel de traduction). «Dans les années 95, j'ai eu mon premier abonnement à Internet. J'avais très envie d'avoir une page personnelle, mais je ne savais pas encore ce que j'allais mettre dessus. À cette époque-là, j'étais étudiante en traduction. Je suivais donc des cours de terminologie médicale, où on apprenait comment construire des mots à partir de termes latins ou grecs. Le principe m'a amusée, et comme dans ma famille on a une vraie culture du jeu de mots, j'ai décidé d'essayer de créer de nouveaux mots.»



    C'est ainsi que, dans ses premières créations, on retrouve pédoclaste, qui n'est autre qu'un casse-pied.

    «Avec mon entourage, on a commencé à jouer à cela. Puis plus tard, j'ai publié un lexique interne dans la société où je travaillais. L'affaire était lancée.»

    Depuis, la page officielle de défense et illustration de la langue xyloglotte ne cesse de s'enrichir de créations venues de partout dans le monde. «D'ailleurs, je crois bien que c'est un enseignant de la faculté de Montréal qui a inventé le plus grand nombre de mots», souligne la linguiste.

    Pour le reste, la Toile fait son travail. L'idée fait son chemin, le concept est depuis bien longtemps repris dans beaucoup de sites. Sur Internet: http://www.cledut.net/xylo.htm mais il en existe bien d'autres.

    Lexique (non exhaustif)

    Aéronihilisme : tendance à avoir l'air de rien

    Balnéocantatophile : qui aime chanter dans son bain

    Bonvinoderme : peau de vache

    Cératocéphale : cocu

    Chrysocardique : qui a un coeur d'or

    Égobésité : hypertrophie du moi

    Frigidolactum : lait caillé

    Gymnovitiphyllosexophore : nu dont le sexe est caché par une feuille de vigne

    Gyrolithique : qui n'amasse pas mousse

    Hellénépiphanisation : art d'aller se faire voir chez les Grecs

    Inthalassopotable : facile

    Kilopédiculteur : éleveur de mille-pattes

    Lacrymosaure : larme de crocodile

    Morphométéorisme : quelqu'un qui pète la forme

    Nabuchodinosaure : très vieil opéra de Verdi

    N.B. - Il existe aussi un lexique «rose» réservé aux adultes !

    http://www.cyberpresse.ca/article/20061011/CPACTUEL/61011037/5406/CPINSOLITE

    Lire aussi :
    S'amuser avec sa langue:
    http://www.cyberpresse.ca/article/20061011/CPACTUEL/61011033/5406/CPINSOLITE

      La date/heure actuelle est Mar 12 Déc - 11:29