Alter-MuRAX

Mar 19 Juin - 5:57


    Leterme : Stop où encore?

    Partagez
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Leterme : Stop où encore?

    Message  silverbold le Mar 15 Juil - 6:42

    Belgique: Leterme propose la démission de son gouvernement au roi

    Il y a 15 heures

    BRUXELLES (AFP) — Le Premier ministre belge Yves Leterme a proposé lundi soir la démission de son gouvernement au roi Albert II après l'échec de sa tentative d'arracher un accord sur une réforme des institutions belges, a indiqué à l'AFP une source proche des milieux gouvernementaux.

    "Il va présenter la démission du gouvernement", a indiqué cette source sous le couvert de l'anonymat.

    "C'est le constat d'un blocage complet sur les questions communautaires, combiné au fait que le gouvernement ne sera pas capable de présenter un accord sur une réforme de l'Etat le 15 juillet" comme il s'y était engagé, a ajouté cette source.

    M. Leterme "est chez le roi", a confirmé vers 23H30 un des porte-parole du Premier ministre, Jérôme Hardy, sans donner plus de détails.

    Un communiqué du Palais était attendu à l'issue rencontre, qui se déroule traditionnellement à huis clos.

    Le roi Albert II, chef de l'Etat, peut soit accepter la démission du chef du gouvernement, arrivé au pouvoir fin mars, la refuser ou encore la laisser en suspens quelques jours, le temps d'évaluer la situation politique.

    http://afp.google.com/article/ALeqM5j6Xn8oGrWjGJMbscbX5ZwlqOZR4A
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Re: Leterme : Stop où encore?

    Message  silverbold le Mar 15 Juil - 6:44

    Belgique: le roi réserve sa réponse après la démission d'Yves Leterme

    BRUXELLES - Le roi des Belges Albert II a indiqué tôt mardi matin qu'il réservait sa réponse concernant l'offre de démission que lui a présentée le Premier ministre Yves Leterme après avoir échoué à trouver un accord sur une réforme des institutions du pays.

    "Le roi a reçu Monsieur Yves Leterme" qui "a présenté la démission du gouvernement. Le roi tient sa décision en suspens", souligne un communiqué laconique du souverain publié dans la nuit.

    Ce délai signifie soit qu'Albert II espère encore convaincre l'actuel chef du gouvernement chrétien-démocrate de rester en poste, soit, plus vraisemblablement, qu'il n'a pas encore identifié de solution de remplacement et entend poursuivre ses consultations.

    Outre M. Leterme, il a d'ailleurs précisé s'être entretenu avec les deux ministres belges chargés des réformes institutionnelles, le libéral francophone Didier Reynders et Jo Vandeurzen, ainsi qu'avec le président de la Chambre des représentants, Herman Van Rompuy, ces deux derniers étant membres du même parti chrétien-démocrate flamand que M. Leterme.

    Dans un communiqué séparé, le chef du gouvernement démissionnaire a justifié sa décision de jeter l'éponge en estimant qu'"il s'avère que les visions opposées entre les communautés concernant le nécessaire nouvel équilibre à créer dans notre construction étatique sont aujourd'hui inconciliables".

    Il a ajouté que "malgré tous les efforts et toute la persévérance (...) le timing prévu dans l'accord de gouvernement n'est pas respecté".

    Lors de sa nomination à la tête du gouvernement fin mars, les partis flamands avaient fixé la date-butoir du 15 juillet pour parvenir à un compromis avec les francophones sur leurs revendications d'autonomie renforcée pour la Flandre, en matière fiscale, de Sécurité Sociale ou de politique d'emploi. Or, aucun progrès n'a été réalisé depuis cette date.

    "Cela démontre que le modèle de concertation au niveau exclusivement fédéral a atteint ses limites", a estimé M. Leterme, soulignant ainsi son souhait de voir une plus grande implication des représentants des régions néerlandophone de Flandre et francophone de Wallonie dans les discussions. "Une réforme de l'Etat reste un élément essentiel d'un accord de gouvernement", a-t-il ajouté.

    (©AFP / 15 juillet 2008 04h22)

    http://www.romandie.com/ats/news/080715022242.91rv7c2u.asp
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Re: Leterme : Stop où encore?

    Message  silverbold le Mar 15 Juil - 6:46

    Reynders déplore la démission de Leterme
    Le vice-premier ministre et président du MR, Didier Reynders, s'est dit désolé, lundi soir, de la décision d'Yves Leterme de remettre la démission du gouvernement au Roi.

    "Je suis désolé que tout le travail socio-économique qui avait été engrangé soit mis en péril. On verra maintenant ce qu'il a moyen de faire pour mettre malgré tout en oeuvre les décisions, mais sans gouvernement ce ne sera pas facile.C'est d'autant plus regrettable que les francophones avaient accepté de souscrire à un nouveau dialogue de Communauté à Communauté que j'avais moi-même accepté de présider avec le ministre-président flamand Kris Peeters et que les francophones ont fait tous les efforts nécessaires pour permettre le redémarrage les négociations communautaires", a-t-il déclaré à l'agence BELGA.

    M. Reynders a encore précisé qu'Yves Leterme l'avait averti qu'il allait remettre la démission du gouvernement. "J'ai d'abord prévenu les ministres et secrétaires d'Etat MR ainsi que le président du Sénat. J'ai aussi convoqué une réunion de l'intergroupe parlementaire du MR ce mardi à 10h30 et je réunirai les représentants des partis francophones dans l'après-midi", a-t-il encore ajouté. (belga/7sur7)
    14/07/08 23h41


    lien
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Leterme : Stop où encore?

    Message  MP le Mar 15 Juil - 9:38

    Encore un spasme flamand !

    Le consensus semblait général pour poursuivre les négociations institutionnelles et communautaires avec les Ministres-Présidents régionaux.

    Mais les ultra flamingants n'ont pas admis le moindre aménagement à leur fantasmes psycho-rigides, et se sont obsédés sur la date qu'ils avaient fixée unilatéralement.

    Comme des grands singes, ils se battent la poitrine de cette démonstration de "puissance", qui ne fera pas pour autant avancer leurs affaires.

    A part les vacances foutues pour le Roi et ses Ministres ...

    Et on est reparti pour un tour ...

    Contenu sponsorisé

    Re: Leterme : Stop où encore?

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 19 Juin - 5:57