Alter-MuRAX

Dim 21 Oct - 17:13


    Un front laïque conteste le président du Mrax

    Partagez
    avatar
    Mck
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 1167
    Age : 38
    Localisation : XL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Un front laïque conteste le président du Mrax

    Message  Mck le Mar 26 Fév - 13:26

    Un petit artice du soir :

    Un front laïque conteste le président du Mrax

    RICARDO GUTIERREZ

    samedi 23 février 2008, 09:36

    Le Mouvement contre le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie (Mrax) est à nouveau dans la tourmente… Une assemblée générale extraordinaire est convoquée, ce samedi, sur fond de tensions philosophiques. L’historienne Anne Morelli, administratrice du Mrax, reproche au président, Radouane Bouhlal, « sa défense systématique de la religion musulmane ».

    La polémique est née dans la foulée de la décision du ministre fédéral des Cultes, Jo Vandeurzen (CD&V), de suspendre l’attribution de subsides à l’Exécutif musulman… Le Soir avait sollicité la réaction de Radouane Bouhlal, qui n’a jamais caché son engagement musulman. Nos éditions du 2 février relayaient sa proposition d’organiser des assises de l’islam de Belgique…

    Une « prise de position » dont Anne Morelli se dit « stupéfaite » dans une lettre au directeur du Mrax rendue publique sur le blog de l’ex-élu FDF schaerbeekois Khalil Zeguendi. Anne Morelli y regrette « la confusion entre les conseils du président du Mrax “donnés à titre personnel“ et le Mrax lui-même ». « Je vous avoue, poursuit-elle, que je me sens de plus en plus détachée de ce Mouvement auquel j’ai tant donné, car je ne me sens plus concernée par ses prises de position communautaristes, sa défense systématique de la religion musulmane et ses exagérations continuelles sur une soi-disant “islamophobie“ menaçante. (…) Le Mrax apparaît à l’extérieur comme un groupement d’autodéfense utilisé par des musulmans avec quelques hommes liges extérieurs ».

    Radouane Bouhlal, sans dramatiser « ces attaques personnelles non fondées », les attribue à une minorité « laïcarde qui oublie le caractère pluraliste du Mrax »…

    « Je vais exposer, comme prévu, notre programme d’action pour les trois ans à venir. Les administrateurs statueront en connaissance de cause ».


    _________________
    L'Homme n'est pas foncièrement mauvais ou bon, il est juste profondément con.


    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Un front laïque conteste le président du Mrax

    Message  MP le Mar 26 Fév - 13:58

    Pour Bouhlal, le pluralisme est évidemment à géométrie variable ... Twisted Evil

    Le Mrax a déjà tendance à maximiser la xénophobie, pour justifier ses plantureux subsides.

    Son Président fait mieux encore, avec son djihad associatif.

    Qu'on ferme cette baraque ! Pire qu'inutile, elle ne sert qu'à attiser les problèmes.
    avatar
    Mck
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 1167
    Age : 38
    Localisation : XL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Re: Un front laïque conteste le président du Mrax

    Message  Mck le Mar 26 Fév - 16:24

    Il était question d'un article du soir daté du 2 février.
    Je l'ai retrouvé :

    CULTES / Assises musulmanes en vue, pour rassembler la communauté
    Islam : une page se tourne



    RICARDO GUTIERREZ
    samedi 02 février 2008, 12:28 LE MINISTRE des Cultes coupe les vivres à l’Exécutif musulman, « plus légitime ». L’islam belge se cherche de nouveaux représentants.




    L’Exécutif
    des musulmans de Belgique (EMB) est sans le sou. Le ministre fédéral
    des Cultes, Jo Vandeurzen (CD&V), a suspendu les subsides publics
    dont bénéficie l’organe qui assure la gestion temporelle du culte
    islamique. La nouvelle réjouit les partisans d’une refonte de la
    représentation officielle de l’islam. Le président du Mouvement contre
    le racisme, l’antisémitisme et la xénophobie (Mrax), Radouane Bouhlal,
    passe à l’offensive, à titre personnel : il appelle à la tenue
    d’assises de l’islam, afin de mettre en place de nouveaux
    interlocuteurs réellement représentatifs de la communauté musulmane de
    Belgique. L’EMB n’est plus seulement sans le sou. Il est aussi
    paralysé, décrédibilisé… L’institution est inculpée pour faux et usage
    de faux, dans le cadre d’une instruction menée par le juge bruxellois
    Michel Claise. Son dossier devrait être bouclé d’ici un mois. Par
    ailleurs, l’EMB, institué au terme d’élections confessionnelles
    largement boycottées par la communauté marocaine, est miné par les
    dissensions internes. Au gré des révocations et des démissions, moins
    de la moitié des élus de l’EMB (7 sur 17) sont encore en fonction. Le ministre des Cultes insiste : « Plus de la moitié des membres de l’Exécutif a démissionné ou n’a plus la confiance de l’assemblée générale (NDLR : dont le président a également démissionné). Aussi, l’Exécutif n’est plus représentatif. » Jo Vandeurzen annonce qu’il « négociera d’ici peu avec toutes les parties impliquées »… La nouvelle réjouit les partisans d’une refondation de la représentation musulmane auprès des autorités. « Nous n’en sortirons qu’en impliquant toutes les écoles de pensée et toutes les origines ethniques de la communauté musulmane, lance Radouane Bouhlal, qui annonce la tenue des premières assises de l’islam… Rassemblons
    autour d’une même table les sunnites, les chiites, les soufis, voire
    même les salafistes. Invitons le ministère de la Justice à accompagner
    le processus de concertation, en tant qu’observateur, et confions à la
    communauté la responsabilité qui lui revient de désigner de nouvelles
    instances représentatives. »
    Radouane Bouhlal envisage une
    vaste concertation en trois temps : d’abord, s’accorder sur la
    structure de l’organe qui deviendra l’interlocuteur officiel de l’islam
    auprès des autorités publiques (le futur « Exécutif ») ; ensuite,
    déterminer sa sphère de compétence (le contenu des cours de religion
    islamique, la formation des imams, l’accompagnement du processus de
    reconnaissance des mosquées…) ; enfin, arrêter une position commune sur
    les questions de société négligées, voire tues par l’Exécutif actuel,
    comme l’égalité hommes-femmes, le port du voile, l’attitude à avoir
    envers les musulmans qui renoncent à leur foi (apostasie),
    l’homosexualité, le dialogue interculturel… Radouane Bouhlal
    appelle la communauté musulmane de Belgique (400.000 citoyens) à se
    prendre en mains et se dit d’emblée disposé à plaider cette cause
    auprès du ministre Vandeurzen. Son appel n’est pas innocent. En
    coulisses, les missions diplomatiques des principaux pays d’origine des
    musulmans de Belgique – le Maroc et la Turquie – ne restent pas
    inactives, face à la chute de l’EMB… Les autorités turques espèrent
    encore rétablir leur mainmise sur l’EMB, en négociant la libération des
    subsides 2008 suspendus par le ministre des Cultes. Les autorités
    marocaines misent plutôt sur l’activation d’une structure parallèle à
    l’EMB, avec l’ambition d’imposer la théologie d’orientation malékite :
    la mise en place d’un « Conseil des oulémas » est annoncée, de même
    qu’un centre de formation d’imamas, à Charleroi… « Bref, le retour de l’islam des ambassades », commente un observateur.


    _________________
    L'Homme n'est pas foncièrement mauvais ou bon, il est juste profondément con.


    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Un front laïque conteste le président du Mrax

    Message  MP le Mar 26 Fév - 18:22

    De mémoire, je te rappelle que ce délirant Conseil des Musulmans a été mis en place dès l'installation de Laurette Onckelinckx à la Justice. Constitué "à la tête du client" avec l'appui de l'ex-mari et nouveau "conseiller", il comprenait notamment trois membres signalés comme "dangereux" par la Sûreté de l'Etat ! Du jamais vu !

    Quant à sa représentativité, c'est plus comique encore : pour te citer un cas de proximité, j'avais une copine musulmane vivant à Molenbeek, ousque le tam-tam fonctionne à merveille. Or, selon elle, personne n'avait jamais entendu parler de ce Conseil, ni de la moindre élection ...

    Forcément, un tel galimatia ne pouvait qu'aboutir au pire.

    Je crains que le nou eau Ministre prenne son temps pour ré-étudier le problème ... Very Happy

    Contenu sponsorisé

    Re: Un front laïque conteste le président du Mrax

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 21 Oct - 17:13