Alter-MuRAX

Mar 19 Juin - 5:59


    Il suffisait de le dire :-)

    Partagez
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Il suffisait de le dire :-)

    Message  MP le Sam 2 Fév - 13:10

    J'entends à l'instant qu'une loi met fin définitivement aux embarras incessants causés par des musulmanes (ou leurs mari), lors d'admission d'urgence dans des services gynécologiques hospitaliers.

    Désormais, la patiente et sa famille doivent savoir qu'ils n'ont aucune prise sur le sexe du médecin qui prendra le cas en charge.


    En cas de cotestation, l'hôpital pourra renvoyer la patiente, laquelle sera en outre verbalisée.

    Il était temps : plus de cent soixante membre de personnel hospitalier se sont fait casser la g.... cette année par la pudeur irrascible d'abrutis.
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  Trinita le Sam 2 Fév - 14:00

    MP a écrit:

    Il était temps : plus de cent soixante membre de personnel hospitalier se sont fait casser la g.... cette année par la pudeur irrascible d'abrutis.

    En Belgique??!!!!! Shocked Shocked
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  MP le Sam 2 Fév - 14:11

    Trinita a écrit:
    MP a écrit:

    Il était temps : plus de cent soixante membre de personnel hospitalier se sont fait casser la g.... cette année par la pudeur irrascible d'abrutis.

    En Belgique??!!!!! Shocked Shocked

    Ca t'étonne ?
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  Trinita le Sam 2 Fév - 14:53

    MP a écrit:
    Trinita a écrit:
    MP a écrit:

    Il était temps : plus de cent soixante membre de personnel hospitalier se sont fait casser la g.... cette année par la pudeur irrascible d'abrutis.

    En Belgique??!!!!! Shocked Shocked

    Ca t'étonne ?

    Oui.Je pensais le chiffre trois à quatre fois moins élevé.
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  MP le Sam 2 Fév - 17:46

    C'est celui de la Fédération des centres hospitaliers.
    avatar
    Mck
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 1167
    Age : 38
    Localisation : XL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  Mck le Sam 2 Fév - 19:48

    MP a écrit:J'entends à l'instant qu'une loi met fin définitivement aux embarras incessants causés par des musulmanes (ou leurs mari), lors d'admission d'urgence dans des services gynécologiques hospitaliers.

    Désormais, la patiente et sa famille doivent savoir qu'ils n'ont aucune prise sur le sexe du médecin qui prendra le cas en charge.


    En cas de cotestation, l'hôpital pourra renvoyer la patiente, laquelle sera en outre verbalisée.

    Il était temps : plus de cent soixante membre de personnel hospitalier se sont fait casser la g.... cette année par la pudeur irrascible d'abrutis.

    En fait, ce sera un code de conduite et non pas une loi e ce sera un papier à signer par la patiente ! Peut-on imaginer qu'elle acceptera de signer un tel papier devant son mari ?
    Et même sans qu'ils ne soient là, quelle sera la réaction de ce dernier lorsqu'il apprendra que le gynécologue était un homme et que sa femme aura accepté d'être soignée et/ou accouchée par celui-ci ?

    Si ça montre qu'il commence à y avoir réaction, je doute malheureusement de l'efficacité de cette mesure.

    Un lien vif-l'express :
    Urgences: plus question de refuser un gynécologue homme

    02/02/2008 10:37

    L'ordre des gynécologues a préparé un code de conduite qui rendra impossible aux patientes venant à un service d'urgence de choisir le sexe du médecin qui les soignera, écrivent les quotidiens De Standaard, Het Nieuwsblad et Het Volk. Certains hommes d'origine étrangère refusent que leur épouse enceinte soit soignée par un homme.

    Luc Baeyens (hôpital Brugmann) indique que chaque semaine une femme d'origine étrangère ne peut accoucher dans son hôpital car il n'y a pas de femme médecin. M. Van Wiemeersch a rédigé un code de conduite qui doit valoir pour toutes les cliniques d'accouchement belges. Les patientes enceintes qui s'inscrivent dans une maternité devraient signer ce code en vertu duquel elles acceptent d'être soignées par une femme comme par un homme médecin quand elles arrivent en urgence ou dans un service de garde. "En cas d'infractions, nous devrions pouvoir appeler la police. J'espère que cela n'ira jamais aussi loin. On n'est pas sur le sentier de la guerre", dit M. Van Wiemeersch qui espère que le code de conduite puisse être d'application ce printemps. (CYA)

    lien : "plus question de refuser un gynécologue homme"


    _________________
    L'Homme n'est pas foncièrement mauvais ou bon, il est juste profondément con.



    raphael-rodolphe

    Nombre de messages : 18
    Date d'inscription : 13/01/2008

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  raphael-rodolphe le Sam 2 Fév - 23:49

    MP a écrit:... par la pudeur irrascible d'abrutis.

    Dans la même "pudeur irascible d'abrutis" (mais en France); des "hommes" ont fait pression sur des petites communes afin que certaines piscines ouvrent le matin pour recevoir uniquement des femmes....
    Cette information qui n'est pas récente, ne dit pas si les maitres nageurs seront des femmes ou des hommes !!
    Mais d'où vient cette pudeur ?
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  MP le Dim 3 Fév - 0:04


    En fait, ce sera un code de conduite et non pas une loi e ce sera un papier à signer par la patiente ! Peut-on imaginer qu'elle acceptera de signer un tel papier devant son mari ?
    Et même sans qu'ils ne soient là, quelle sera la réaction de ce dernier lorsqu'il apprendra que le gynécologue était un homme et que sa femme aura accepté d'être soignée et/ou accouchée par celui-ci ?

    Merci de tes précisions, comme je l'ai dit, je n'avais fait que de happer l'information au vol ...

    Contrairement à toi, je crois la mesure essentielle :

    1°. Aucun hôpital ne pourra se voir reprocher de ne pas avoir soigné une patiente. En effet, son éventuel refus de signer le document, et la preuve qu'il n'y avait pas de gynécologue "femelle" disponible, suffira à exonérer sa responsabilité, ce qui n'était pas le cas auparavant.

    2°. Tout musulman saura, bien à l'avance, que s'il ne souhaite pas que sa femme soit examinée par un médecin masculin, il a intérêt à l'envoyer accoucher ou se faire soigner dans un pays musulman.

    3°. Le personnel, enfin protégé par le règlement, ne servira plus de punching ball aux pépés de la guerre sainte Smile

    Triplement efficace, et moral, puisque le type qui veut poursuivre ses fantasmes d'exclusivité sexuelle devra payer l'avion à Bobonne Very Happy

    Ce n'est pas à notre système hospitalier de s'adapter.
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  MP le Dim 3 Fév - 0:08

    Dans la même "pudeur irascible d'abrutis" (mais en France); des "hommes" ont fait pression sur des petites communes afin que certaines piscines ouvrent le matin pour recevoir uniquement des femmes....
    Cette information qui n'est pas récente, ne dit pas si les maitres nageurs seront des femmes ou des hommes !!
    Mais d'où vient cette pudeur ?

    Tu sais, Ra-Ro, des heures réservées aux hommes ou aux femmes dans les piscines, il y en a toujours eu. Mais relis un message récent de Hauteclaire, qui s'est fait signaler qu'elle n'était pas la bienvenue pendnt les heurs "femmes seulement", parce qu'elle se baignait en maillot, et non emballée de la tête aux pieds ! Et cela en Belgique !

    La tradition musulmane réelle (dans les hamam) est que les femmes se promènent à poil quand elles sont entr'elles. Se baigner emballées comme elles le font chez nous est donc juste une provocation inadmissible, d'autant plus qu'elle est totalement anti-hygiénique.
    avatar
    Mck
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 1167
    Age : 38
    Localisation : XL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  Mck le Dim 3 Fév - 0:42

    MP a écrit:

    En fait, ce sera un code de conduite et non pas une loi e ce sera un papier à signer par la patiente ! Peut-on imaginer qu'elle acceptera de signer un tel papier devant son mari ?
    Et même sans qu'ils ne soient là, quelle sera la réaction de ce dernier lorsqu'il apprendra que le gynécologue était un homme et que sa femme aura accepté d'être soignée et/ou accouchée par celui-ci ?

    Merci de tes précisions, comme je l'ai dit, je n'avais fait que de happer l'information au vol ...

    Contrairement à toi, je crois la mesure essentielle :

    1°. Aucun hôpital ne pourra se voir reprocher de ne pas avoir soigné une patiente. En effet, son éventuel refus de signer le document, et la preuve qu'il n'y avait pas de gynécologue "femelle" disponible, suffira à exonérer sa responsabilité, ce qui n'était pas le cas auparavant.

    2°. Tout musulman saura, bien à l'avance, que s'il ne souhaite pas que sa femme soit examinée par un médecin masculin, il a intérêt à l'envoyer accoucher ou se faire soigner dans un pays musulman.

    3°. Le personnel, enfin protégé par le règlement, ne servira plus de punching ball aux pépés de la guerre sainte Smile

    Triplement efficace, et moral, puisque le type qui veut poursuivre ses fantasmes d'exclusivité sexuelle devra payer l'avion à Bobonne Very Happy

    Ce n'est pas à notre système hospitalier de s'adapter.

    Attention, je n'ai pas dit qu'elle n'était pas nécessaire : j'ai juste émis des doutes quant à son impact réel !

    Pour le premier point, je suis entièrement d'accord,
    Pour le troisième point, je pense que c'est la femme qui risque de prendre plus que les médecins.
    Mais surtout, si la femme ne signe pas le papier, mais qu'elle est tout de même amenée aux urgences : que faire ?
    La laisse dehors malgré d'éventuelles complications ?


    Pour le deuxième point, la femme envoyée dans un pays musulman ? J'en doute un peu !
    Je pense qu'une telle mesure amènera nombre d'accouchements à domicile dans des conditions difficiles ou bien encouragera certains groupes musulmans à ouvrir des hôpitaux musulmans de la même façon que des écoles musulmanes s'ouvrent.


    _________________
    L'Homme n'est pas foncièrement mauvais ou bon, il est juste profondément con.


    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  MP le Dim 3 Fév - 11:28

    Pour le premier point, je suis entièrement d'accord,
    Pour le troisième point, je pense que c'est la femme qui risque de prendre plus que les médecins.
    Mais surtout, si la femme ne signe pas le papier, mais qu'elle est tout de même amenée aux urgences : que faire ?
    La laisse dehors malgré d'éventuelles complications ?

    Dans la pratique, si elle arrive "en détresse", elle ne fera sans doute aucun embarras. Dans l'autre cas, on ne peut reprocher à personne de ne pas soigner quelqu'un qui s'y refuse.


    Pour le deuxième point, la femme envoyée dans un pays musulman ? J'en doute un peu !
    Je pense qu'une telle mesure amènera nombre d'accouchements à domicile dans des conditions difficiles ou bien encouragera certains groupes musulmans à ouvrir des hôpitaux musulmans de la même façon que des écoles musulmanes s'ouvrent.

    A la limite, McK, c'est leur problème ... Smile
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  Trinita le Dim 3 Fév - 12:16

    MP a écrit:
    Pour le premier point, je suis entièrement d'accord,
    Pour le troisième point, je pense que c'est la femme qui risque de prendre plus que les médecins.
    Mais surtout, si la femme ne signe pas le papier, mais qu'elle est tout de même amenée aux urgences : que faire ?
    La laisse dehors malgré d'éventuelles complications ?

    Dans la pratique, si elle arrive "en détresse", elle ne fera sans doute aucun embarras. Dans l'autre cas, on ne peut reprocher à personne de ne pas soigner quelqu'un qui s'y refuse.


    Pour le deuxième point, la femme envoyée dans un pays musulman ? J'en doute un peu !
    Je pense qu'une telle mesure amènera nombre d'accouchements à domicile dans des conditions difficiles ou bien encouragera certains groupes musulmans à ouvrir des hôpitaux musulmans de la même façon que des écoles musulmanes s'ouvrent.

    A la limite, McK, c'est leur problème ... Smile

    Ceux qui voudront ouvrir des établissements hospitaliers communautaires vont se trouver très exactement confrontés à la même pénurie de personnel que dans tout le secteur hospitalier, et, cerise sur le gateau, se prendre les mêmes testings dans la face que les autres s'il leur prend l'envie de n'embaucher que du correligionnaire...Le jour où ils décideront de ne pas soigner une patiente pour cause d'inadéquation conjoncturelle des genres, ils pourront de surcroît avoir de gros problèmes.

    Elle est pas belle la vie dans une démocratie faite de contrepoids et de garde fous? lol!
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  MP le Dim 3 Fév - 13:35

    Very Happy Very Happy Very Happy

    Exact ! Les femmes médecins ne sont pas sortir d'entre les pavés sous prétexte qu'on ouvre un hosto musulman Very Happy

    raphael-rodolphe

    Nombre de messages : 18
    Date d'inscription : 13/01/2008

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  raphael-rodolphe le Dim 3 Fév - 16:21

    MP a écrit:
    Tu sais, Ra-Ro, des heures réservées aux hommes ou aux femmes dans les piscines, il y en a toujours eu.
    En cela je suis d'accord, il fut un temps ou les sexes (dit opposés alors qu'ils sont parfaitement complémentaires! ) vivaient dans la société séparé les uns des autres comme par exemple la piscine (et pas partout) mais j'ai connu l'école des garçons et l'école des filles.
    C'était pour des raisons sexistes, d'esprit diviseurs (sexe opposé), de peurs irraisonnées sur la capacité d'un sexe sur un autre de le détourner, déconcentrer du devoir d'apprentissage.
    Mais la France n'est pas vraiment un bon exemple de "modernité" ou de "parité" (droit de vote aux femmes, salaires...).

    Ceci dit, cette demande insistante de la part de cette minorité sexiste et insultante pour les femmes, n'a pas les même raisons que les nôtres déjà rétrograde à notre époque. Leurs demandes vont au-delà car n'est plus un retour en arrière, c'est franchement une honte, une insulte à l'Homme, à l'Humanité.
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  MP le Dim 3 Fév - 17:20

    En cela je suis d'accord, il fut un temps ou les sexes (dit opposés alors qu'ils sont parfaitement complémentaires! ) vivaient dans la société séparé les uns des autres comme par exemple la piscine (et pas partout) mais j'ai connu l'école des garçons et l'école des filles.

    On voit que tu es jeune Very Happy Les piscines ont toujours été mixtes ! Mais il y avait aussi quelques heures/semaine unisexes, pas pour des raisons sexistes, mais simplement pour que des grosses dames à varices puissent un peu nager sans être gênées ... Et cela existe bien entendu toujours. Exactement comme les coiffeurs "dames", conçus au départ parce qu'aucune femme n'aime à se montrer avec des bigoudis.

    Ceci dit, cette demande insistante de la part de cette minorité sexiste et insultante pour les femmes, n'a pas les même raisons que les nôtres déjà rétrograde à notre époque. Leurs demandes vont au-delà car n'est plus un retour en arrière, c'est franchement une honte, une insulte à l'Homme, à l'Humanité.

    Tu es encore à côté de la plaque. Les femmes musulmanes peuvent aller à la piscine "sans hommes", cela les regarde. Mais dans cette hypothèse, il n'y a aucune raison qu'elles y marinent en robes longues.

    raphael-rodolphe

    Nombre de messages : 18
    Date d'inscription : 13/01/2008

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  raphael-rodolphe le Dim 3 Fév - 18:53

    [quote="MP"]
    On voit que tu es jeune: Les piscines ont toujours été mixtes !
    Tu es encore à côté de la plaque. Les femmes musulmanes peuvent aller à la piscine "sans hommes", cela les regarde. Mais dans cette hypothèse, il n'y a aucune raison qu'elles y marinent en robes longues.

    En effet, je ne suis pas aussi jeune que cela (comme quoi des vieux aussi savent utiliser un peu internet, d'autant que se sont eux qui l'on inventé pour l'armée il y a ...combien déjà ?).
    J'ai bien connu les écoles non mixtes et le temps ou les homme et les femmes aimaient à ne pas se croiser dans leurs plaisirs afin de ce retrouver entre eux.
    Ceci dit, je n'ai pas écrit que les femmes ne peuvent nager en piscine sans être accompagnée par un homme.
    Que les femmes nagent habillée ne me gène pas du tout, même pour une raison à l'hypothèse hygiénique (?), mais c'est la façon que certains tentent de créer une société séparée, sectaire, ségrégationniste... envers une religion, une race ou autre; et pas seulement en Europe .

    RAME16

    Masculin
    Nombre de messages : 2398
    Age : 50
    Date d'inscription : 20/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  RAME16 le Mar 5 Fév - 13:49

    Interdiction de refuser un gynécologue masculin aux urgences

    L'ordre des gynécologues a préparé un code de conduite qui rendra impossible aux patientes venant à un service d'urgence de choisir le sexe du médecin qui les soignera, écrivent les quotidiens De Standaard, Het Nieuwsblad et Het Volk. Certains hommes d'origine étrangère refusent que leur épouse enceinte soit soignée par un homme. (et bien sûr la femme voudrait lol... propagande...)

    Luc Baeyens (hôpital Brugmann) indique que chaque semaine une femme d'origine étrangère ne peut accoucher dans son hôpital car il n'y a pas de femme médecin. M. Van Wiemeersch a rédigé un code de conduite qui doit valoir pour toutes les cliniques d'accouchement belges. Les patientes enceintes qui s'inscrivent dans une maternité devraient signer ce code en vertu duquel elles acceptent d'être soignées par une femme comme par un homme médecin quand elles arrivent en urgence ou dans un service de garde. "En cas d'infractions, nous devrions pouvoir appeler la police. J'espère que cela n'ira jamais aussi loin. On n'est pas sur le sentier de la guerre", dit M. Van Wiemeersch qui espère que le code de conduite puisse être d'application ce printemps.

    Source: http://www.rtlinfo.be/news/article/9...n+aux+urgences

    RAME16

    Masculin
    Nombre de messages : 2398
    Age : 50
    Date d'inscription : 20/06/2006

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  RAME16 le Mar 5 Fév - 13:49

    des malades mentaux !

    Contenu sponsorisé

    Re: Il suffisait de le dire :-)

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 19 Juin - 5:59