Alter-MuRAX

Jeu 18 Jan - 6:50


    Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Partagez
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  MP le Jeu 4 Oct - 9:05

    Des années qu'on nous casse les pieds avec "l'école pour tous". Un concept idéologique et parfaitement irréaliste, au nom duquel on multiplie les erreurs :

    - modèle de l'école "sans échecs", où l'élève est dédouané automatiquement de toute fainéandise ou incompétence ;
    - interdiction d'avoir des classes fortes et des classes faibles (autant faire jouer tous les footballeurs dans la même division)
    - Universités elles-mêmes montrées du doigt pour leur taux d'échec ;
    - etc, etc.

    Les conséquences, nous les connaissons : la production de cancres "diplômés", c'est à dire bardés d'un papier qui n'a plus aucune valeur.

    J'ai été stupéfaite de la "révélation", hier, d'une proche des spécialistes de l'enseignement PS.

    En fait, il faut absolument abaisser le niveau pour que chaque élève "réussisse", non par idéal social, mais parce que notre enseignement coûte, au bas mot, 10.000 € par élève et par an (compte non-tenu des batiments et d'un tas d'autres postes) et que s'il fallait faire doubler tous les ânes, le budget exploserait !

    Voila comment on emballe dans de grands principes de ridicules économies, rendues elles-même indispensables pour la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans !

    André

    Masculin
    Nombre de messages : 413
    Date d'inscription : 06/07/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  André le Jeu 4 Oct - 14:03

    "Les conséquences, nous les connaissons : la production de cancres "diplômés", c'est à dire bardés d'un papier qui n'a plus aucune valeur."

    Je connais des gens qui reçoivent un diplôme de "chef d'entreprise", styliste, sculpteur (artiste), ....

    N'importe quoi en somme.
    avatar
    fran6
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 2521
    Age : 39
    Localisation : Liège
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  fran6 le Jeu 4 Oct - 14:16

    chef d'entreprise c'est souvent en cours du soir, c'est un diplôme tout à fait sérieux, styliste également, sculpteur je ne sais pas, mais il y a des études d'art qui forment à des métiers tout à fait convenables (graphiste, photographe, infographiste......)

    Ce qu'il faut c'est mettre plus de moyens dans les écoles, refaire plus de classes, engager plus de profs (et mieux les former !)....

    André

    Masculin
    Nombre de messages : 413
    Date d'inscription : 06/07/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  André le Jeu 4 Oct - 14:34

    "chef d'entreprise c'est souvent en cours du soir, c'est un diplôme tout à fait sérieux, styliste également, sculpteur je ne sais pas, mais il y a des études d'art qui forment à des métiers tout à fait convenables (graphiste, photographe, infographiste......)

    C'est certain, mais quand tu cherches du boulot pour la première fois et que tu te présentes comme "chef d'entreprise". Chef d'entreprise sans expérience, c'est vite dit.

    Quant aux métiers d'art tout à fait convenables, les débouchés sont limités. Dans ma famille, il y en a. Dès le début, ils mettent les pieds dans le plat (ça, on accepte, ça pas et pas ainsi) ... et hop virés.
    avatar
    fran6
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 2521
    Age : 39
    Localisation : Liège
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  fran6 le Jeu 4 Oct - 14:58

    mwouais, mais bon doit on tout accepter pour garder à tout prix son emploi ?

    Aussi, les études ne servent pratiquement plus à rien, vu que de toute façon on finit par se retrouver comme intérimaire avec peut être un jours un engagement à la clé (je dis bien peut être)

    RAME16

    Masculin
    Nombre de messages : 2398
    Age : 50
    Date d'inscription : 20/06/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  RAME16 le Jeu 4 Oct - 15:03

    André a écrit:"chef d'entreprise c'est souvent en cours du soir, c'est un diplôme tout à fait sérieux, styliste également, sculpteur je ne sais pas, mais il y a des études d'art qui forment à des métiers tout à fait convenables (graphiste, photographe, infographiste......)

    C'est certain, mais quand tu cherches du boulot pour la première fois et que tu te présentes comme "chef d'entreprise". Chef d'entreprise sans expérience, c'est vite dit.

    Quant aux métiers d'art tout à fait convenables, les débouchés sont limités. Dans ma famille, il y en a. Dès le début, ils mettent les pieds dans le plat (ça, on accepte, ça pas et pas ainsi) ... et hop virés.

    çà me rappelle un sketch des inconnus.
    un comédien passe sur scène, il se présente puis dit" cinq ans de conservatoire ! dix ans de chomage !" lol!
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  silverbold le Jeu 4 Oct - 15:15

    MP a écrit:Des années qu'on nous casse les pieds avec "l'école pour tous". Un concept idéologique et parfaitement irréaliste, au nom duquel on multiplie les erreurs :

    - modèle de l'école "sans échecs", où l'élève est dédouané automatiquement de toute fainéandise ou incompétence ;
    - interdiction d'avoir des classes fortes et des classes faibles (autant faire jouer tous les footballeurs dans la même division)
    - Universités elles-mêmes montrées du doigt pour leur taux d'échec ;
    - etc, etc.

    Les conséquences, nous les connaissons : la production de cancres "diplômés", c'est à dire bardés d'un papier qui n'a plus aucune valeur.

    J'ai été stupéfaite de la "révélation", hier, d'une proche des spécialistes de l'enseignement PS.

    En fait, il faut absolument abaisser le niveau pour que chaque élève "réussisse", non par idéal social, mais parce que notre enseignement coûte, au bas mot, 10.000 € par élève et par an (compte non-tenu des batiments et d'un tas d'autres postes) et que s'il fallait faire doubler tous les ânes, le budget exploserait !

    Voila comment on emballe dans de grands principes de ridicules économies, rendues elles-même indispensables pour la scolarité obligatoire jusqu'à 18 ans !

    Tout cela est cousu de fil blanc...
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  Knut de Knokke le Jeu 4 Oct - 15:27

    fran6 a écrit:chef d'entreprise c'est souvent en cours du soir, c'est un diplôme tout à fait sérieux,


    Ouah ah ah! Tous les mecs de bonne famille que je connais qui ont raté le droit, éco ou une quelconque école d'ingénierie ont fait "chef d'entreprise" en un an au cours du soir et lanternent dans des petits jobs quelconques.

    Le seul moyen de se retrouver chef d'entreprise, membre de CA ou d'un comité quelconque sans diplôme sérieux est soit de monter ton entreprise toi-même, soit le PS, qui parachute n'importe quel imbécile de la bonne couleur dans des asbl ou entreprises publiques quelconque (qui serviront à l'enrichissement personnel).

    Mais le mec qui fait "chef d'entreprise" au cours du soir n'a rigoureusement aucune chance de se retrouver au CA de Microsoft ou de Delhaize...

    fran6 a écrit:Ce qu'il faut c'est mettre plus de moyens dans les écoles, refaire plus de classes, engager plus de profs (et mieux les former !)....

    Il y a en proportion plus de profs en communauté française qu'il n'y en a dans des pays comme la finlande ou la suède trustant le top des résultats PISA. On dépense en communauté française plus d'argent que dans ces pays... Mais il y a environ 1/3 des enseignants sur le payroll de la communauté qui sont payés mais n'enseignent pas!

    Le problème de la communauté française n'est ni le financement, puisque nous avons l'enseignement le plus cher d'europe (et les profs les plus mal payés), ni le personnel (pléthorique), le problème, les problèmes, s'appellent Onkelinx ou Arena: l'utilisation de ministères à des fins de promotion politique et/ou d'enrichissement personnel, sans aucune idée de gestion, de ligne de conduite, ni de stratégie pour le bien public...

    Quant aux études comme la scultpture, mais aussi l'histoire de l'art, science-po à la belge, ou encore la sociologie, c'est bien, c'est super, mais faudra vor à pas venir se plaindre quand on se retrouve au chômage à vie... D'ailleurs, faudrait penser à supprimer le chômage à vie.
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  MP le Jeu 4 Oct - 17:07


    Ce qu'il faut c'est mettre plus de moyens dans les écoles, refaire plus de classes, engager plus de profs (et mieux les former !)....

    Question "moyens", avec l'enseignement le plus cher du mode per capita, nous ne sommes pas en retard.

    Il faut chercher d'autres pistes, pour le cas où elles ne seraient pas limpides Smile
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  MP le Jeu 4 Oct - 17:13

    C'est certain, mais quand tu cherches du boulot pour la première fois et que tu te présentes comme "chef d'entreprise". Chef d'entreprise sans expérience, c'est vite dit.

    Tu me sembles verigineusement mal informé ! Smile

    Certaines professions (un peu plus de 40 au total) nécessitent un accès à la profession, qui s'obitient e général par une combianaison entre cours héoriques et stages. Cela permet par exemple de travailler comme plombier ou carreleur.

    Facultativement, une année supplémentaire est proposée (uniquement à ceux qui disposent de l'accès à la profession) pour suivre une formation de Patronnat, autrement dit pour que notre carreleur puisse créer sa propre entreprise et employer du personel : ces cours portent essentiellement sur la gestion au sens large.

    Personne donc "ne cherche un emploi" avec son cours de Patronnat Very Happy Very Happy Very Happy

    Quant aux métiers d'art tout à fait convenables, les débouchés sont limités. Dans ma famille, il y en a. Dès le début, ils mettent les pieds dans le plat (ça, on accepte, ça pas et pas ainsi) ... et hop virés.

    Ce genre de dipômes assez tocards ne servent éventuellement que pour enseigner dans une académie.
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  MP le Jeu 4 Oct - 17:18

    fran6"]mwouais, mais bon doit on tout accepter pour garder à tout prix son emploi ?

    Moi, on m'a appris qu'on acceptait le premier emploi qui se présente, et qu'on ne pouvait en changer que quand on avait trouvé mieux. Plus simple que les "tats d'âme", non ? Very Happy

    Aussi, les études ne servent pratiquement plus à rien, vu que de toute façon on finit par se retrouver comme intérimaire avec peut être un jours un engagement à la clé (je dis bien peut être)

    Etre intérmiaire est la voie royale pour se former, prendre du métier, dominer sa matière. Une "formation" qui est rudement bien payée, d'ailleurs. En outre, si on est excellent, il est rare de ne pas se voir proposer un engagemennt ensuite.

    Mais il serait bon que chacun sache qu'un diplôme, quel qu'il soit, est une conditio nécessaire mais pas suffisante pour convaincre un employeur : il y a toute la gamme des qualités personnelles qui doit se sur-ajouter.

    Trop de petits cons s'imaginent que leur diplôme est comme un ticket de métro : "un "droit" d'accéder au quai Very Happy
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  Knut de Knokke le Jeu 4 Oct - 17:56

    MP a écrit:
    fran6"]mwouais, mais bon doit on tout accepter pour garder à tout prix son emploi ?

    Moi, on m'a appris qu'on acceptait le premier emploi qui se présente, et qu'on ne pouvait en changer que quand on avait trouvé mieux. Plus simple que les "tats d'âme", non ? Very Happy

    Ca tombe sous le sens! Moi aussi,et évidemment en sale ultralibéral, j'ai jamais chômé. Et même si on en chie, on ne se tape pas le chômage à charge de la communauté parce qu'on a du mal à se lever et voir la gueule de son boss le matin. Je suis déjà allé au boulot avec la nausée tellement ça me stressait. Mais peut-on abandonner? On est pas chez bouglione ici.

    MP a écrit:[
    Aussi, les études ne servent pratiquement plus à rien, vu que de toute façon on finit par se retrouver comme intérimaire avec peut être un jours un engagement à la clé (je dis bien peut être)

    Etre intérmiaire est la voie royale pour se former, prendre du métier, dominer sa matière. Une "formation" qui est rudement bien payée, d'ailleurs. En outre, si on est excellent, il est rare de ne pas se voir proposer un engagemennt ensuite.

    Mais il serait bon que chacun sache qu'un diplôme, quel qu'il soit, est une conditio nécessaire mais pas suffisante pour convaincre un employeur : il y a toute la gamme des qualités personnelles qui doit se sur-ajouter.

    Trop de petits cons s'imaginent que leur diplôme est comme un ticket de métro : "un "droit" d'accéder au quai Very Happy

    Note, le gamin a un point là: le travail est tellement cher en Belglque, tant la taxation directe et indirecte atteint des sommets complètement fous, qu'il rend le travail stable impayable et poursse à la multiplication des status précaires, ALE, interim, etc.

    Bref, à force de gueuler contre les petits jobs, une certaine gauche qui qualifie n'importe quel travail honorable de McJob en disqualifiant des boulots honnêtes et nécessaires, multiplie en fait les jobs précaires...

    André

    Masculin
    Nombre de messages : 413
    Date d'inscription : 06/07/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  André le Jeu 4 Oct - 20:39

    M.... j'ai dû aller faire des courses (faut bien manger).


    "mwouais, mais bon doit on tout accepter pour garder à tout prix son emploi ? "

    Je ne parle pas d'accepter n'importe quoi, mais se présenter quelque part et ne pas un peu mettre d'eau dans son vin face à un patron qui va te payer.

    Un de mes neveux, infographiste, refusait de composer des affiches "parce que les couleurs étaient nazes ou "qu'on ne faisait pas comme cela".

    Du balai : ça n'a pas duré longtemps.

    Je crois qu'il est pourtant doué, mais ... le client est roi quels que soient ses goûts.
    avatar
    fran6
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 2521
    Age : 39
    Localisation : Liège
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  fran6 le Jeu 4 Oct - 22:13

    c'est clair, mais ce n'est peut être pas le cas de tous les infographistes, je suis infographiste, photographe et ai suivi des cours de dessin, il ne me viendrais jamais à l'idée d'imposer mes vues à un client Laughing Wink

    André

    Masculin
    Nombre de messages : 413
    Date d'inscription : 06/07/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  André le Jeu 4 Oct - 22:40

    C'est très bien et c'est comme cela que je l'entends aussi. A lire ce que tu écris tu ne dois pas te laisser faire. Le tout est une question de doigté que ne possèdent peut-être pas les jeunes à l'heure actuelle (poussés qu'ils sont par ceux qui font croire qu'ils ont des droits avant tout ?).

    Il y a un moment, les pub "Makro" étaient jaunes et mauves. Je crois que les infographistes et l'imprimeur chargés de la publication ne pensaient certas pas à imposer leurs vues.
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  MP le Jeu 4 Oct - 22:47

    Votre discussion me fait songr à un grand Maître Verrier que je connais.

    Un type qui faisait des crréations superbes, en petites quantités, et quii avait un petit atelier de vitrail plus "commercial".

    Il me disait : "mon père m'a toujours dit : tu travailleras 6 jours pour tes clients, et le 7ème pour toi"

    Contenu sponsorisé

    Re: Ecole, pourquoi tu tousses ?

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Jeu 18 Jan - 6:50