Alter-MuRAX

Mar 21 Nov - 16:31


    Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Partagez
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  silverbold le Sam 29 Sep - 6:16

    Après son interview publiée par "Elaph.com", un universitaire libéral koweïtien risque de faire l’objet d’une "fatwa"
    Témoignage accablant : « les Arabes ne méritent pas la liberté et leur salut nécessite le retour du colonialisme occidental »

    lundi 17 septembre 2007 - 12h21, par Chawki Freïha

    L’intellectuel koweïtien Ahmad Al-Baghdadi, ancien enseignant à l’université de Koweït, livre son témoignage accablant à "Elaph.com", dénonçant "la corruption institutionnalisée dans les pays arabes", et notamment au Koweït, critiquant "l’islam dont les valeurs contredisent la Charte universelle des droits de l’homme"… Ce qui lui vaudra sans doute une nouvelle fatwa.

    Le site d’information en arabe, « elaph.com », publie ce lundi une longue interview de l’intellectuel koweïtien Ahmad Al-Baghdadi (photo). Ancien enseignant universitaire, Al-Baghdadi s’emporte avec virulence contre la situation qui prévaut dans les pays arabes. Voici les principaux extraits de son interview :

    > Al-Bagdadi regrette que « la démocratie dans les pays arabes n’est pas encore un mode de vie, mais un mode de gouvernance, avec les défauts que cette différence implique. Le Koweït par exemple applique une démocratie erronée et n’est pas encore parvenu à séparer les pouvoirs. L’appartenance tribale et confessionnelle a supplanté l’appartenance nationale. Ce qui nuit aux libertés et favorisent la corruption. Aussi, l’influence de la religion empêche l’émancipation des libertés politiques et individuelles… ».

    > Al-Baghdadi dénonce la mainmise des courants religieux sur la politique et sur le Conseil de la nation. « La soumission de la politique au religieux réduit considérablement les marges de liberté et certains législateurs exploitent la religion pour réduire la liberté d’expression. L’absence de transparence et de toute forme de lutte contre la corruption favorisent ce fléau. Pour des calculs politiciens liés aux services échangés, certains députés refusent de questionner des ministres sur la corruption, afin que ces ministres facilitent et accélèrent le traitement de dossiers administratifs qui intéressent les élus ». Al-Baghdadi donne l’exemple des ministres de l’Intérieur et de la Défense qui échappent à tout contrôle législatif. « Car les députés ont besoins de leurs services dans les visas, les permis de travail pour les étrangers, et les naturalisations… ».

    > L’universitaire n’est pas tendre avec les gouvernements arabes, qui « s’allient avec les intégristes car les gouvernements ont besoin du concours des extrémistes dans la stabilisation sociale des pays. Les pouvoirs établis sont conscients du poids social des courants islamistes et exploitent cette situation pour imposer certaines décisions, comme notamment la paix avec Israël. Les gouvernements ont ainsi besoin de l’avis religieux des extrémistes pour justifier la paix. En contrepartie, ils leurs accordent les concessions… ».

    > Al-Baghdadi regrette que « les extrémistes recourent à la rumeurs pour accuser les intellectuels et les libéraux de collusion avec l’Occident, afin de mettre en échec les tentatives de réformes libérales. Les religieux craignent, à terme, que la société ne finisse par accepter les idées défendues par les libéraux et de tourner le dos aux religieux. Ce qui leur enlève toutes leurs prérogatives. Le libéralisme est le pire ennemi des islamistes... ».

    > Enfin, Al-Baghdadi constate que « le monde arabe demeure rebelle et impossible à réformer. Et ce, pour plusieurs raisons. L’identité de l’Arabe et son caractère oppressif (au domicile, avec sa famille, ou dans son travail) rendent toute réforme libérale difficile à proposer et à appliquer. Le citoyen Arabe n’a aucune notion de la démocratie et de la liberté, ce qui rend toute démocratisation imposée par l’extérieur impossible. Il sera difficile d’instaurer la démocratie, la liberté, la justice et l’égalité dans les sociétés arabes. Car, outre le rejet individuel de ces valeurs, lié à l’identité propre, il est impossible de trouver un seul gouverneur qui accepte de se soumettre au contrôle du peuple, alors qu’il est par définition supérieur au peuple... Comment imposer l’égalité alors que l’islam différencie l’homme de la femme, et les musulmans par rapport aux non-musulmans ? Comment peut-on adopter la Charte universelle des droits de l’homme alors que l’islam s’y oppose fondamentalement ? »

    En conclusion, Al-Baghdadi constate que « le blocage est total, car les dirigeants arabes craignent les réformes préconisées par l’Occident, de peur de perdre le contrôle de la situation. Franchement, les Arabes ne méritent ni la liberté ni la démocratie (...) car ils ne savent pas en apprécier les résultats. D’autant plus que les gens prouvent, par le soutien aux mouvements islamistes radicaux, qu’ils s’opposent à la démocratie. Je pense que la seule solution réside dans le retour du colonialisme occidental pour quelques années, afin d’enseigner les valeurs de la liberté et de la démocratie à ces peuples, et de remettre la religion à sa place, loin de la société civile ».

    Traduction de Chawki Freïha

    http://www.mediarabe.info/spip.php?article999
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  MP le Sam 29 Sep - 9:04

    La critique est aisée, mais l'art est difficile ...

    et gouverner n'est que l'art du possible.
    avatar
    Sylphe

    Nombre de messages : 168
    Date d'inscription : 17/09/2007

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Sylphe le Sam 29 Sep - 14:31

    Cette analyse s'applique aussi à l'Afrique noire.

    A noter que la place du monde arabe dans le domaine intellectuel est aussi nulle que celle de l'Afrique noire.
    avatar
    fran6
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 2521
    Age : 39
    Localisation : Liège
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  fran6 le Sam 29 Sep - 18:12

    Suspect Suspect Suspect Suspect

    Evil or Very Mad
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  MP le Sam 29 Sep - 19:42

    Je reviens au titre, particulièrement comique.

    C'est quoi, cette "liberté" que ne méritent pas les arabes ?

    Le communisme a-t-il apporté la liberté ?
    l'anarchie a-t-elle apporté la liberté ?
    La démocratie apporte-t-elle la liberté ?

    Je ne vois pas en quoi un Bédouin qui enfourche son chameau serait moins libre qu'un trou-duc qui s'empile dans le train de 7 heures pour rejoindre son usine à taux exemplaire de syndicalisation Very Happy
    avatar
    Sylphe

    Nombre de messages : 168
    Date d'inscription : 17/09/2007

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Sylphe le Sam 29 Sep - 20:57

    Dire que nous ne sommes pas plus libres que les Arabes est une idée dangereuse.

    Car si nous n'avons pas conscience de notre liberté, nous ne serons pas prêts à nous battre pour elle et nous la perdrons.
    avatar
    Sylphe

    Nombre de messages : 168
    Date d'inscription : 17/09/2007

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Sylphe le Sam 29 Sep - 21:10

    fran6 a écrit:Suspect Suspect Suspect Suspect

    Evil or Very Mad

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Production_mondiale_d'articles_scientifiques#_note-1


    Europe : 220.000
    USA : 210.000
    Japon : 60.000
    Russie : 35.000
    Chine : 30.000
    Canada : 25.000
    Australie-NZ : 19.000
    Amérique latine : 19.000
    Inde : 13.000
    Irsrael : 7.000
    monde arabe : 6.000
    Afrique noire : 4.200 (dont Af Sud : 2.400)
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  MP le Sam 29 Sep - 22:50

    Sylphe a écrit:Dire que nous ne sommes pas plus libres que les Arabes est une idée dangereuse.

    Car si nous n'avons pas conscience de notre liberté, nous ne serons pas prêts à nous battre pour elle et nous la perdrons.

    Il y a belle lurette que nous avons perdu notre liberté, en même temps que nos responsabilités. La marée du bétail logé-nourri ne me semble pas le signe de la "liberté". (Voir Le loup et leChien de La Fontaine).

    Il ne s'agirait donc pas de nous batre pour la garder, mais pour la récupérer.

    A cet égard, les arabes sont bien plus libres que nous.
    avatar
    Sylphe

    Nombre de messages : 168
    Date d'inscription : 17/09/2007

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Sylphe le Sam 29 Sep - 23:05

    En quoi n'es-tu pas libre ?
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  MP le Dim 30 Sep - 9:09

    Sylphe a écrit:En quoi n'es-tu pas libre ?

    Amusant de voir que le conditionnement est tel que tu ne remarques même pas ton asservissement ...

    En toutes choses, tu dois subir des décisions qui ne sont pas les tiennes.
    Celles de tes parents, quand tu es petit. Celles des vaccinations obligatoires, de la scolarité obligatoire, de la carte d'identité obligatoire, etc. Tu ne peux pas travailler à 12 ans si tu le souhaites, ni conduire avant 18 ans même si tu en as toutes les aptittudes. Plus tard celle d'avoir un numéro de Sécu, de payer l'impôt, les taxes locales, de rouler non "en ayant la maîtrise de ton véhicule", mais à une vitesse décidée idéologiquement par des abrutis. Et de t'assurer pour ta "responsabilité sans faute", autrement dit de payer pour les éventuelles imbécilités de piétons ou cyclistes inconscients. De ne pas entreprendre une série d'acitivités pour lesquelles tu es excellent sans avoir passé une série d'épreuves fantaisites et stupides pour prouver ta compétence. De ne pas pouvoir virer un employé infâme sans devoir casser ta tire-lire. De ne pas pouvoir prendre un stagiaire en formation sans qu'un tiers inconnu ne viennent voir régulièrement si tu ne le tortures pas. De ne pas pouvoir demander à un copain un coup de main pour un travail que tout le monde sait faire, mais qui est réservé "à des professionnels" souvent moins compétents que toi. De ne pas pouvoir ajouter une fenêtre à ta maison sans devoir prendre une architecte, déposer les plans à la Commune, et attendre des mois qu'elle daigne se prononcer. De ne pas pouvoir tondre ta pelouse le dimanche, alors que c'est le seul beau jour de la quinzaine.
    De ne pas pouvoir choisir tes sujets de discussion, dont certains sont interdits et réprimés. On pourrait continuer ...

    Bref, il te reste la liberté de choisir entre la soupe surgelée et celle en boite Very Happy
    avatar
    Sylphe

    Nombre de messages : 168
    Date d'inscription : 17/09/2007

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Sylphe le Dim 30 Sep - 16:10

    MP a écrit:Celles des vaccinations obligatoires
    La maladie, voilà la liberté!

    de la scolarité obligatoire,
    L'ignorance, voilà la liberté!

    de la carte d'identité obligatoire, etc.
    L'usurpation d'identité, voilà la liberté!

    Tu ne peux pas travailler à 12 ans si tu le souhaites
    Le travail des enfants, voilà la liberté!

    ni conduire avant 18 ans même si tu en as toutes les aptittudes
    Mettre en danger autrui, voilà la liberté!

    On peut ajouter qu'un mineur ne peut pas posséder de flingue. Quel scandale!

    Plus tard celle d'avoir un numéro de Sécu,
    Ne pas être couvert en cas de maladie, voilà la liberté!

    de payer l'impôt
    Ne pas avoir de fonctionnaires, dont des flics, voilà la liberté!

    les taxes locales,
    Entasser les ordures dans la rue, voilà la liberté!
    Payer une fortune l'accès aux bibliothèques, voilà la liberté!

    de rouler non "en ayant la maîtrise de ton véhicule", mais à une vitesse décidée idéologiquement par des abrutis.
    S'écraser contre un mur à 200 à l'heure, voilà la liberté!

    Et de t'assurer pour ta "responsabilité sans faute", autrement dit de payer pour les éventuelles imbécilités de piétons ou cyclistes inconscients.
    Ecraser les piétons et les cyclistes, voilà la liberté!

    De ne pas entreprendre une série d'acitivités pour lesquelles tu es excellent sans avoir passé une série d'épreuves fantaisites et stupides pour prouver ta compétence.
    Laisser n'importe quel charlatan se proclamer médecin, faire batîr sa maison par un type qui ne sait rien de la résistance des matériaux, être asphyxié par un chauffe-eau installé par un type sans diplôme, voilà la liberté!

    De ne pas pouvoir virer un employé infâme sans devoir casser ta tire-lire.
    Etre soumis à la fantaisie de l'employeur, voilà la liberté!

    De ne pas pouvoir prendre un stagiaire en formation sans qu'un tiers inconnu ne viennent voir régulièrement si tu ne le tortures pas.
    Employer un type à un salaire subventionné pour lui faire nettoyer le carrelage au lieu de le former, voilà la liberté!

    De ne pas pouvoir demander à un copain un coup de main pour un travail que tout le monde sait faire, mais qui est réservé "à des professionnels" souvent moins compétents que toi.
    La main d'oeuvre clandestine, voilà la liberté!
    "Non, monsieur l'inspecteur. Mamadou est simplement mon ami. Le fait qu'il se déclare au chômage tout en faisant la récolte du verger n'a rien de répréhensible."

    De ne pas pouvoir ajouter une fenêtre à ta maison sans devoir prendre une architecte
    Démolir un mur de soutènement et faire ainsi s'effondreri l'appartemet d'au-dessus, voilà la liberté !

    déposer les plans à la Commune, et attendre des mois qu'elle daigne se prononcer
    Construire une horreur qui gâchera le paysage, réduisant ainsi la valeur des maisons des voisins, voilà la liberté!

    De ne pas pouvoir tondre ta pelouse le dimanche, alors que c'est le seul beau jour de la quinzaine.
    Faire du raffut pour emmerder l'ouvrier d'à côté qui en le subit déjà toute la semaine à l'usine, voilà la liberté.
    Et j'ajoute qu'il est interdit de jouer du trombonne dans un appartement mal insonorisé après dix heures du soir. Etonnant, non ?

    De ne pas pouvoir choisir tes sujets de discussion, dont certains sont interdits et réprimés.
    D'accord sur ce point.

    Bref, il te reste la liberté de choisir entre la soupe surgelée et celle en boite
    Tu as le droit d'acheter des légumes frais.

    En résumé, d'après ta définition de la liberté, ton voisin devrait avoir le droit de te casser les oreilles, de vider ses poubelles devant chez toin, de t'écraser avac sa bagnole, de te voler, de te violer, et de te tuer.
    avatar
    Douda
    animation

    Nombre de messages : 406
    Age : 40
    Date d'inscription : 11/01/2007

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Douda le Dim 30 Sep - 23:59

    Ben qu'appel t on la liberté scratch


    _________________
    Le but de la discussion ne doit pas être la victoire, mais l'amélioration
    avatar
    Sylphe

    Nombre de messages : 168
    Date d'inscription : 17/09/2007

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Sylphe le Lun 1 Oct - 2:22

    La liberté consiste à pouvoir faire ce qui ne nuit pas à autrui.
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Knut de Knokke le Lun 1 Oct - 11:19

    Sylphe a écrit:La liberté consiste à pouvoir faire ce qui ne nuit pas à autrui.

    Et qui décide de ce qui nuit à autrui?

    Chacun est-il présumé avoir la même notion de ce qu'est la nuisance?
    avatar
    Sylphe

    Nombre de messages : 168
    Date d'inscription : 17/09/2007

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Sylphe le Lun 1 Oct - 13:33

    Oui, puisque nous somme biologiquement et psychologiquement voisins à l'intérieur de nos goupes ethniques.
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  MP le Mar 2 Oct - 0:14

    Tu es une merveille de conditionnement !

    [quote="Sylphe"]
    MP a écrit:Celles des vaccinations obligatoires
    La maladie, voilà la liberté!

    Et si je n'ai pas envie de me faire vacciner ? Par crainte par exemple d'effets non désirés ? Pour ta gouverne, la France pensionne plus de 5.000 personnes devenues débile suite à une encéphalite due au vaccin variolique.

    de la scolarité obligatoire,
    L'ignorance, voilà la liberté!

    La connaissance est-elle obligatoirement liée à l'école ?

    de la carte d'identité obligatoire, etc.
    L'usurpation d'identité, voilà la liberté!

    Quand il n'y a pas d'identité, il n'y a jamais d'usurpation ...

    Tu ne peux pas travailler à 12 ans si tu le souhaites
    Le travail des enfants, voilà la liberté!

    Il y a un tas de possibilités sporadiques qui conviennent parfaitement à un enfant de 12 ans. Et ceux-là sont mieux dans leur peau que les crétinissimes dont le seul souci est d'exstorquer du fric à leurs parents.

    ni conduire avant 18 ans même si tu en as toutes les aptittudes
    Mettre en danger autrui, voilà la liberté!

    on ne met la vie d'autrui en danger que quand on est mauvais conducteur, ce qui se présente à tout age. Pour ma part, j'étais moniteur de dérapage contrôlé à 13 ans.

    On peut ajouter qu'un mineur ne peut pas posséder de flingue. Quel scandale!

    Un majeur non-plus, sauf cas déogatoires.

    Plus tard celle d'avoir un numéro de Sécu,
    Ne pas être couvert en cas de maladie, voilà la liberté!

    C'est encore un choix personnel.

    de payer l'impôt
    Ne pas avoir de fonctionnaires, dont des flics, voilà la liberté!

    Soit. Mais cet impôt là ne serait pas cher. On paie l'impôt pour un tas de cornichonneries ruineuses.

    les taxes locales,
    Entasser les ordures dans la rue, voilà la liberté!
    Payer une fortune l'accès aux bibliothèques, voilà la liberté!

    Lis un budget communal ...

    de rouler non "en ayant la maîtrise de ton véhicule", mais à une vitesse décidée idéologiquement par des abrutis.
    S'écraser contre un mur à 200 à l'heure, voilà la liberté!

    Pas si tu adaptes ta vitesse de manière à garder le contrôle de ton véhicule.

    Et de t'assurer pour ta "responsabilité sans faute", autrement dit de payer pour les éventuelles imbécilités de piétons ou cyclistes inconscients.
    Ecraser les piétons et les cyclistes, voilà la liberté!

    On n'écrase pas un péton qui reste sur le trottoir et regarde avant de traverser.

    De ne pas entreprendre une série d'acitivités pour lesquelles tu es excellent sans avoir passé une série d'épreuves fantaisites et stupides pour prouver ta compétence.
    Laisser n'importe quel charlatan se proclamer médecin, faire batîr sa maison par un type qui ne sait rien de la résistance des matériaux, être asphyxié par un chauffe-eau installé par un type sans diplôme, voilà la liberté!

    A part le médecin, tu t'enlises. Tu crois que l'accès à la profession est garant du savoir-faire ? Very Happy Very Happy Very Happy

    De ne pas pouvoir virer un employé infâme sans devoir casser ta tire-lire.
    Etre soumis à la fantaisie de l'employeur, voilà la liberté!

    Un contrat de travail doit être un contrat synallagmatique : chacun doit pouvoir y mettre fin quand il le souhaite.

    De ne pas pouvoir prendre un stagiaire en formation sans qu'un tiers inconnu ne viennent voir régulièrement si tu ne le tortures pas.
    Employer un type à un salaire subventionné pour lui faire nettoyer le carrelage au lieu de le former, voilà la liberté!

    Si le stagiaire n'est pas content, il peut toujours en référer.

    De ne pas pouvoir demander à un copain un coup de main pour un travail que tout le monde sait faire, mais qui est réservé "à des professionnels" souvent moins compétents que toi.
    La main d'oeuvre clandestine, voilà la liberté!
    "Non, monsieur l'inspecteur. Mamadou est simplement mon ami. Le fait qu'il se déclare au chômage tout en faisant la récolte du verger n'a rien de répréhensible."

    Tu ignores par exemple qu'en Suisse, un électricien patenté ne peut faire l'installation électrique de sa propre maison ?

    De ne pas pouvoir ajouter une fenêtre à ta maison sans devoir prendre une architecte
    Démolir un mur de soutènement et faire ainsi s'effondreri l'appartemet d'au-dessus, voilà la liberté !

    Je parlais de maison. Donc personne au-dessus. Et pas de compétence, les architectes n'en ont souvent aucune du point de vue technique) mais de corporatisme.

    déposer les plans à la Commune, et attendre des mois qu'elle daigne se prononcer
    Construire une horreur qui gâchera le paysage, réduisant ainsi la valeur des maisons des voisins, voilà la liberté!

    Si les Communes empêchaient de construire des horreurs, cela se verrait !

    De ne pas pouvoir tondre ta pelouse le dimanche, alors que c'est le seul beau jour de la quinzaine.
    Faire du raffut pour emmerder l'ouvrier d'à côté qui en le subit déjà toute la semaine à l'usine, voilà la liberté.

    Le rafut d'une tondeuse électrique est évidemment très inférieur à celui du match de foot du voisin.

    Et j'ajoute qu'il est interdit de jouer du trombonne dans un appartement mal insonorisé après dix heures du soir. Etonnant, non ?

    Oui, ce devrait aller de soi, si les gens avaient de l'éducation.

    De ne pas pouvoir choisir tes sujets de discussion, dont certains sont interdits et réprimés.
    D'accord sur ce point.

    Bref, il te reste la liberté de choisir entre la soupe surgelée et celle en boite
    Tu as le droit d'acheter des légumes frais.

    En résumé, d'après ta définition de la liberté, ton voisin devrait avoir le droit de te casser les oreilles, de vider ses poubelles devant chez toin, de t'écraser avac sa bagnole, de te voler, de te violer, et de te tuer.

    Toute société doit s'organiser, bien entendu. Mais je voudrais, si un jour je fais naufrage, pouvoir arriver à la nage sur une île déserte sans me trouver devant un quidam qui me demande mon numéro de Sécu ... Smile

    Ceci dit, tu ne m'as toujours pas dit en quoi un bédouin est moins libre que toi ...
    avatar
    hauteclaire

    Féminin
    Nombre de messages : 692
    Localisation : belgique
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  hauteclaire le Mar 2 Oct - 22:08

    MP:
    Et si je n'ai pas envie de me faire vacciner ? Par crainte par exemple d'effets non désirés ? Pour ta gouverne, la France pensionne plus de 5.000 personnes devenues débile suite à une encéphalite due au vaccin variolique.


    Avant la vaccination antivariolique , la variole était aussi redoutée que le SIDA aujourd'hui : elle tuait,ou estropiait,ou défigurait un européen sur trois (d'où l'invective "moule à gaufres"...).
    Et elle a été endémique jusqu'au début des années soixante . Il n'est pas inutile de le rappeler Wink
    Evidemment , de nos jours la variole est considérée comme éradiquée et rien ne justifie plus de courir le risque de la vaccination ( d'ailleurs abandonnée) , dont tout le monde médical et scientifique a toujours reconnu qu'elle était relativement dangereuse ...mais beaucoup moins que la maladie !

    Par contre , le tétanos , la poliomyélite et la diphtérie sont toujours des maldies endémiques et potentiellement mortelles - et les risques de la vaccination sont très mineurs par rapport au danger d'un tétanos déclaré.

    Pour le reste de ton exposé , je suis d'accord dans les grandes lignes.
    avatar
    Sylphe

    Nombre de messages : 168
    Date d'inscription : 17/09/2007

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Sylphe le Mer 3 Oct - 3:43

    MP a écrit:Tu es une merveille de conditionnement !
    Il ne faut pas prendre le manque de réflexion pour le nec plus ultra de la liberté.

    Et si je n'ai pas envie de me faire vacciner ? Par crainte par exemple d'effets non désirés ? Pour ta gouverne, la France pensionne plus de 5.000 personnes devenues débile suite à une encéphalite due au vaccin variolique.
    Dans ces conditions, il n’y a pas de raison que les autres y soient contraints aussi.
    Donc si tu attrapes une maladie en fréquentant des gens qui ont raisonné comme toi, tu payes tes soins de ta poche.

    De plus, il y aura des écoles où les parents auront le droit de refuser les enfants non vaccinés (car ils ont le droit de se protéger des libres porteurs de microbes). Donc tu mettras ton enfant en compagnie d’un tas d’enfants non vaccinés et ils incuberont joyeusement ensemble.

    La connaissance est-elle obligatoirement liée à l'école ?
    Chacun sait que n’importe quel parent est un pédagogue né et qu’une femme de ménage peut seconder son enfant dans sa scolarité avec autant d’aisance qu’une mère médecin.
    De plus, les travailleurs ont toute la journée à leur disposition pour surveiller le môme, c’est bien connu.

    Quand il n'y a pas d'identité, il n'y a jamais d'usurpation ...
    D’accord. J’irai retirer tes sous à ta banque en disant que je suis toi.
    Et comme il n’y aura pas eu d’usurpation, tu ne porteras pas plainte.

    Tu ne peux pas travailler à 12 ans si tu le souhaites
    Le travail des enfants, voilà la liberté!
    Il y a un tas de possibilités sporadiques qui conviennent parfaitement à un enfant de 12 ans. Et ceux-là sont mieux dans leur peau que les crétinissimes dont le seul souci est d'exstorquer du fric à leurs parents.
    Tout à fait : il y a un tas d’enfants dans le monde qui font des boulots vachement chouettes : manœuvre, mineur, fileur, prostitué,…

    ni conduire avant 18 ans même si tu en as toutes les aptitudes
    Mettre en danger autrui, voilà la liberté!
    on ne met la vie d'autrui en danger que quand on est mauvais conducteur, ce qui se présente à tout age. Pour ma part, j'étais moniteur de dérapage contrôlé à 13 ans.
    C’est ça : scanne nous ton diplôme.

    On peut ajouter qu'un mineur ne peut pas posséder de flingue. Quel scandale!
    Un majeur non-plus, sauf cas dérogatoires.
    Si : http://www.pratique.fr/loisirs/sports/daf4005.htm

    Plus tard celle d'avoir un numéro de Sécu,
    Ne pas être couvert en cas de maladie, voilà la liberté!
    C'est encore un choix personnel.
    C’est ce qu’on dit quand on n’est pas malade.

    de payer l'impôt
    Ne pas avoir de fonctionnaires, dont des flics, voilà la liberté!
    Soit. Mais cet impôt là ne serait pas cher. On paie l'impôt pour un tas de cornichonneries ruineuses.
    Pourquoi les citoyens n’arrivent-ils pas à faire baisser la pression fiscale ?

    les taxes locales,
    Entasser les ordures dans la rue, voilà la liberté!
    Payer une fortune l'accès aux bibliothèques, voilà la liberté!
    Lis un budget communal ...
    Vas-y : raconte.

    de rouler non "en ayant la maîtrise de ton véhicule", mais à une vitesse décidée idéologiquement par des abrutis.
    S'écraser contre un mur à 200 à l'heure, voilà la liberté!
    Pas si tu adaptes ta vitesse de manière à garder le contrôle de ton véhicule.
    Dans ces conditions, tu arrives aux mêmes conclusions que ceux qui placent des panneaux de limitation de vitesse en divers endroits.

    Et de t'assurer pour ta "responsabilité sans faute", autrement dit de payer pour les éventuelles imbécilités de piétons ou cyclistes inconscients.
    Ecraser les piétons et les cyclistes, voilà la liberté!
    On n'écrase pas un piéton qui reste sur le trottoir et regarde avant de traverser.
    C’est ça. Et quand le type qui est devant toi perd son portefeuille, tu le ramasses et tu te l’appropries…

    De ne pas entreprendre une série d'acitivités pour lesquelles tu es excellent sans avoir passé une série d'épreuves fantaisites et stupides pour prouver ta compétence.
    Laisser n'importe quel charlatan se proclamer médecin, faire bâtir sa maison par un type qui ne sait rien de la résistance des matériaux, être asphyxié par un chauffe-eau installé par un type sans diplôme, voilà la liberté!
    A part le médecin, tu t'enlises. Tu crois que l'accès à la profession est garant du savoir-faire ?
    Parce le reste se devine peut-être ? On apprend à être plombier, électricien, ou informaticien en une journée ?

    De ne pas pouvoir virer un employé infâme sans devoir casser ta tire-lire.
    Etre soumis à la fantaisie de l'employeur, voilà la liberté!
    Un contrat de travail doit être un contrat synallagmatique : chacun doit pouvoir y mettre fin quand il le souhaite.
    C’est le cas de tous les contrats. Mais il faut indemniser la partie lésée.
    Si tu bailles un appartement, le locataire doit te donner un préavis de départ pour que tu puisse remettre ce logement à l’avance sur le marché afin de remplacer le locataire dès le lendemain de son départ. Si tu veux virer ton locataire, tu dois lui donner un délai pour qu’il trouve un autre logement.
    Si tu trouves un emploi qui te permet de louer un appartement et de payer des traites sur ta bagnole, il faut que l’employeur te laisse un délai qui te permettra de trouver un autre travail pour payer ta bouffe, tes traites, et ton loyer. Et te verser trois mois de salaire signifie que tu as trois mois pour retrouver un boulot.

    De ne pas pouvoir prendre un stagiaire en formation sans qu'un tiers inconnu ne viennent voir régulièrement si tu ne le tortures pas.
    Employer un type à un salaire subventionné pour lui faire nettoyer le carrelage au lieu de le former, voilà la liberté!
    Si le stagiaire n'est pas content, il peut toujours en référer.
    A l’inspection du travail qui viendra vérifier ses dires.
    Tu es donc d’accord avec le système.

    De ne pas pouvoir demander à un copain un coup de main pour un travail que tout le monde sait faire, mais qui est réservé "à des professionnels" souvent moins compétents que toi.
    La main d'oeuvre clandestine, voilà la liberté!
    "Non, monsieur l'inspecteur. Mamadou est simplement mon ami. Le fait qu'il se déclare au chômage tout en faisant la récolte du verger n'a rien de répréhensible."
    Tu ignores par exemple qu'en Suisse, un électricien patenté ne peut faire l'installation électrique de sa propre maison ?
    C’est logique : s’il vend sa maison et que le boulot est mal fait, il est plus facile d’attaquer une entreprise qui est obligatoirement assurée qu’un particulier qui n’a pas les moyens de payer et qui de plus est parti à l’étranger. Car les travailleurs migrants, ce n’est pas ça qui manque en Suisse.

    De ne pas pouvoir ajouter une fenêtre à ta maison sans devoir prendre une architecte
    Démolir un mur de soutènement et faire ainsi s'effondrer l'appartement d'au-dessus, voilà la liberté !
    Je parlais de maison. Donc personne au-dessus. Et pas de compétence, les architectes n'en ont souvent aucune du point de vue technique) mais de corporatisme.
    Même cas que le précédent : si tu vends ta baraque et qu’elle se fissure à cause de ces travaux, le nouveau propriétaire doit pouvoir se retourner contre quelqu’un.

    déposer les plans à la Commune, et attendre des mois qu'elle daigne se prononcer
    Construire une horreur qui gâchera le paysage, réduisant ainsi la valeur des maisons des voisins, voilà la liberté!
    Si les Communes empêchaient de construire des horreurs, cela se verrait !
    Mais si ton maire projette de construire une horreur, tu as le droit de l’attaquer devant des tribunaux administratifs et de faire retirer le projet. Tandis qu’avec ton système, tu serais obligée de supporter la tour de béton qui te barrera le paysage et détruira la valeur de ta villa.

    De ne pas pouvoir tondre ta pelouse le dimanche, alors que c'est le seul beau jour de la quinzaine.
    Faire du raffut pour emmerder l'ouvrier d'à côté qui en le subit déjà toute la semaine à l'usine, voilà la liberté.
    Le rafut d'une tondeuse électrique est évidemment très inférieur à celui du match de foot du voisin.
    Si ton voisin fait du bruit, tu as autant le droit de l’attaquer que lui de t’attaquer si tu fais du bruit avec ta tondeuse.
    Dans les lotissements, généralement peuplés de gens civilisés, il est courant de prévenir les voisins que le fiston fera une boum le samedi soir. Prévenus à l’avance, les gens prennent les précautions qu’ils peuvent et sont plus tolérants.

    Et j'ajoute qu'il est interdit de jouer du trombone dans un appartement mal insonorisé après dix heures du soir. Etonnant, non ?
    Oui, ce devrait aller de soi, si les gens avaient de l'éducation.
    L’éducation consiste justement à accepter de réduire sa liberté pour pouvoir vivre ensemble, principe que tu contestes.

    De ne pas pouvoir choisir tes sujets de discussion, dont certains sont interdits et réprimés.
    D'accord sur ce point.

    En résumé, d'après ta définition de la liberté, ton voisin devrait avoir le droit de te casser les oreilles, de vider ses poubelles devant chez toi, de t'écraser avac sa bagnole, de te voler, de te violer, et de te tuer.
    Toute société doit s'organiser, bien entendu. Mais je voudrais, si un jour je fais naufrage, pouvoir arriver à la nage sur une île déserte sans me trouver devant un quidam qui me demande mon numéro de Sécu ... Smile
    C’est exactement ce que souhaitent les immigrés clandestins et ceux qui veulent les employer parce qu’ils trouvent que le salaire que tu demandes est trop élevé…
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  MP le Mer 3 Oct - 10:21



    Avant la vaccination antivariolique , la variole était aussi redoutée que le SIDA aujourd'hui : elle tuait,ou estropiait,ou défigurait un européen sur trois (d'où l'invective "moule à gaufres"...).
    Et elle a été endémique jusqu'au début des années soixante . Il n'est pas inutile de le rappeler Wink
    Evidemment , de nos jours la variole est considérée comme éradiquée et rien ne justifie plus de courir le risque de la vaccination ( d'ailleurs abandonnée) , dont tout le monde médical et scientifique a toujours reconnu qu'elle était relativement dangereuse ...mais beaucoup moins que la maladie !

    Par contre , le tétanos , la poliomyélite et la diphtérie sont toujours des maldies endémiques et potentiellement mortelles - et les risques de la vaccination sont très mineurs par rapport au danger d'un tétanos déclaré.

    Pour le reste de ton exposé , je suis d'accord dans les grandes lignes.

    Comme moi, Hauteclaire, je suis parfaitement d'accord avec toi pour défendre l'utilité des vaccinations, et leur impact favorable sur la santé publique Smile

    Je ne la mettais nullement en cause sur son principe, mais ne considère pas les bienfaits obligatoires comme l'illustration de la "liberté" Smile
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  MP le Mer 3 Oct - 10:34

    Il ne faut pas prendre le manque de réflexion pour le nec plus ultra de la liberté.

    Le droit d'être idiot ou de se nuire, celui d'être impévoyant aussi, sont des constituantes de la liberté.


    Dans ces conditions, il n’y a pas de raison que les autres y soient contraints aussi.
    Donc si tu attrapes une maladie en fréquentant des gens qui ont raisonné comme toi, tu payes tes soins de ta poche.

    En effet. Donc, le bien-être général et la vie en société sont privatifs de "liberté". Un choix ue je ne discute pas, mais que je remarque.

    La connaissance est-elle obligatoirement liée à l'école ?
    Chacun sait que n’importe quel parent est un pédagogue né et qu’une femme de ménage peut seconder son enfant dans sa scolarité avec autant d’aisance qu’une mère médecin.
    De plus, les travailleurs ont toute la journée à leur disposition pour surveiller le môme, c’est bien connu.[/quote]

    Même antienne. Je ne discute pas l'intérêt de l'école obligatoire, je signale simplement que le bien général contrevient à la liberté individuelle.

    D’accord. J’irai retirer tes sous à ta banque en disant que je suis toi.
    Et comme il n’y aura pas eu d’usurpation, tu ne porteras pas plainte.

    Je ne discute pas l'intérêt de l'identité, mais souligne la contrainte obligatoire qu'elle représente.

    Tout à fait : il y a un tas d’enfants dans le monde qui font des boulots vachement chouettes : manœuvre, mineur, fileur, prostitué,…

    Encore une mesure générale, certes ut!ile, mais qui contrevient à la liberté individuelle. Ce n'est pas parce que des enfants sont abusés dans le monde qu'une fille de 12 ans, élevée dans les meilleures conditions, ne pourrait pas par exemple, être rémunérée pour garder un bébé ou tenir une boutique le mercredi après-midi. Donc, l'intérêt général contrevient à la liberté.

    C’est ça : scanne nous ton diplôme.

    Grossier et idiot.

    On peut ajouter qu'un mineur ne peut pas posséder de flingue. Quel scandale!
    Un majeur non-plus, sauf cas dérogatoires.

    Par lapeine de lire. L'inscription à un club de tir sportif et la preuve de sa fréquentation régulière sont bien dérogatoires.


    Bon, je ne vais pas poursuivre. A chaque limite mise à la liberté individuelle, tu me réponds pathétiquement que ces mesures sont utiles. Ce qui est évident, mais qui n'en aliène pas moins la liberté.

    Les vaches sont bien soignées, mais ne sont pas libres. Les cerfs sont libres, mais ne sont pas soignés. L'être humain a une société bie organisée, mais n'est que rarement libre.

    Bref, mon Bédouin est bien plus libre que toi, même s'il n'a pas tes gras avantages.
    ]
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Trinita le Mer 3 Oct - 14:22

    J'ai rien compris, à part que décerner des médailles d'ingéniosité en fonction de la race ça pue vraiment le caca(mou) Smile
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Knut de Knokke le Mer 3 Oct - 14:42

    Sylphe a écrit:Oui, puisque nous somme biologiquement et psychologiquement voisins à l'intérieur de nos goupes ethniques.

    Quel rapport? Sauf à considérer que les "groupes ethniques" sont homogènes et ne se touchent pas.

    Mais alors, quid des groupes ethniques en contact?
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Trinita le Jeu 4 Oct - 10:28

    Knut de Knokke a écrit:
    Sylphe a écrit:Oui, puisque nous somme biologiquement et psychologiquement voisins à l'intérieur de nos goupes ethniques.

    Quel rapport? Sauf à considérer que les "groupes ethniques" sont homogènes et ne se touchent pas.

    Mais alors, quid des groupes ethniques en contact?

    Les groupes hétérogènes font des petits, les groupes homogènes les adoptent..


    ========================> afro
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Knut de Knokke le Jeu 4 Oct - 11:26

    Trinita a écrit:Les groupes hétérogènes font des petits, les groupes homogènes les adoptent..

    Dans certains cas, les petits groupes font tellement chier que les grands groupes homogènes doivent changer leurs règles pour ces glands. "Gniii-gniiii-gniiii"

    Suivez mon regard...
    avatar
    iconoclaste

    Masculin
    Nombre de messages : 194
    Date d'inscription : 25/06/2006

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  iconoclaste le Dim 7 Oct - 15:35

    Knut de Knokke a écrit:Gniii-gniiii-gniiii

    On ne parle pas la bouche pleine et on articule Laughing

    Contenu sponsorisé

    Re: Témoignage accablant : les Arabes ne méritent pas la liberté

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 16:31