Alter-MuRAX

Sam 20 Oct - 23:21


    la solution contre l'immigration

    Partagez

    RAME16

    Masculin
    Nombre de messages : 2398
    Age : 51
    Date d'inscription : 20/06/2006

    la solution contre l'immigration

    Message  RAME16 le Dim 9 Sep - 15:34

    Les robots auront-ils des droits ?
    LE MONDE | 09.09.07 | 11h05 • Mis à jour le 09.09.07 | 11h05
    Dossiers, archives, fiches pays... toutes les chances de réussir !
    Abonnez-vous au Monde.fr : 6€ par mois + 30 jours offerts

    le dernier-né des robots humanoïdes japonais est doté de capacités impressionnantes. Dévoilé le 22 juin par la société Kawada et l'Institut national des sciences et technologies avancées (AIST), le "HRP-3 Promet" a tout de l'ouvrier du futur. Cette machine blanc et noir de 1,60 m pour 80 kg peut évoluer par tous les temps et se déplacer sur tous les terrains les plus accidentés. Le robot peut marcher deux heures, manipuler avec précision un tournevis, aider un homme à porter une planche, conduire un engin de chantier. Il présente d'infinis avantages par rapport aux humains. Jamais fatigué, ne nécessitant qu'une maintenance limitée et ne râlant pas, il pourrait révolutionner le secteur de la construction. Les concepteurs espèrent le commercialiser en 2010.

    Dans moins d'une décennie, selon ces chercheurs, les robots feront partie du quotidien des Japonais. Bill Gates, dont l'entreprise Microsoft veut créer un système d'exploitation standard pour ces machines, annonce que l'industrie de la robotique, à l'image de celle du PC il y a trente ans, est à l'orée d'une forte expansion. Ces machines évolueront au contact des humains, pourront les remplacer dans certaines tâches, mais auront-elles, comme eux, des droits ?

    La question a déjà été posée en Grande-Bretagne, dans un texte de prospective remis au gouvernement en décembre 2006. Le projet Horizon Scan aborde quelque 250 sujets d'avenir. Parmi eux, les conséquences de l'évolution des robots.

    Sous l'appellation "Rêves utopiques ou meilleures machines", les experts s'interrogent sur ce qu'il faut apporter aux robots en échange du développement de leur intelligence artificielle. Seront-ils autorisés à voter, obligés de payer des impôts, de faire leur service militaire ? Selon le rapport, si les robots participent à la force de travail, donc à la croissance de l'économie, il sera nécessaire de leur donner par exemple une couverture sociale pour assurer le bon fonctionnement de leurs équipements. Comme le note le texte, un ordinateur, qui n'est pas une personne légale, ne peut pas être mis en cause pénalement. Au mieux, son fabricant peut faire protéger son droit de propriété intellectuelle.

    A l'institut de recherches américain MIT, Aaron Edsinger travaille depuis trois ans sur le robot Domo. Celui-ci doit naître d'une fusion entre Kismet, qui recherche les contacts avec les humains et Cog, très bon manipulateur d'objets. "La question du droit des robots sera importante à terme non seulement pour les roboticiens mais pour la société en général, explique-t-il. Je ne suis pas sûr que cela sera très différent de la question du droit des animaux, débattue actuellement. Nous protégeons nos animaux de compagnie contre toutes sortes d'abus, mais en même temps traitons d'autres espèces comme des bêtes de somme. De même, nous nous comporterons différemment selon les catégories de robots. Peut-être voudrons-nous que les robots domestiques restent des produits ménagers qui ne manifestent pas d'émotions. Un lave-vaisselle devrait rester un lave-vaisselle. Les robots pour enfants occuperont vraisemblablement un rôle de chien ou de chat. Et je pense que l'octroi de droits équivalents pour ces deux catégories de compagnons paraîtra naturel dans cinquante ans."

    Au Japon, la question va se poser plus tôt que cela, tant la robotique occupe déjà une place importante dans le quotidien. Le vieillissement de la population posant des problèmes en termes de main-d'oeuvre pour les entreprises ou pour l'aide aux personnes âgées, laboratoires et collectivités, pressés par le gouvernement, investissent énormément dans le domaine.

    Les robots humanoïdes sortent peu à peu des laboratoires, à l'image de Wakamaru, sympathique tas de boulons conçu par Mitsubishi pour communiquer et déjà commercialisé pour remplir les fonctions d'hôtesse d'accueil dans les entreprises. De même, la société de sécurité Alsok loue déjà ses robots de surveillance C4 et C5 à des centres commerciaux. Les Japonais ne se posent pas de questions éthiques autour des robots, perçus comme éléments de l'environnement, comme les arbres, les objets, les animaux, voire les autres humains. Satoshi Kitajima, du Robot Laboratory d'Osaka, considère que "les robots sont là pour assister l'homme. Ils doivent lui permettre de consacrer son temps à d'autres activités".

    Avec une approche très pragmatique, le ministère de l'économie japonais travaille à la rédaction d'une directive sur la sécurité liée à l'usage des robots. La commission créée à cet effet en décembre 2006 ne devrait pas se prononcer pour une distinction entre robots et machines. Le fabricant sera toujours tenu pour responsable des agissements de sa création, sauf si ses instructions n'ont pas été respectées. La directive gouvernementale exigera des fabricants qu'ils assurent un suivi très sérieux des robots accomplissant des services à la personne. Ils devront enregistrer le moindre incident et le signaler à l'AIST, qui se chargera d'en tirer les conclusions.

    En Corée du Sud, pays également très avancé en matière de robotique et grand rival du Japon dans ce domaine, une "charte éthique des robots" devrait être rédigée cette année. Le texte s'inspirera des principes édictés par l'auteur de science-fiction Isaac Asimov. Les robots ne doivent pas s'en prendre aux humains ou permettre à des humains de faire du mal. Les robots doivent obéir aux humains à moins que cela ne contredise la première loi. Les robots doivent assurer leur protection si cela ne contredit pas les autres lois.

    Françoise Lazare et Philippe Mesmer (À Tokyo)

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3244,36-952841@51-953043,0.html
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  MP le Dim 9 Sep - 16:31

    ON a même vu à la télévision ce robot à peau quasi humaine, qui fait toutes les mimiques possibles, parle, etc.

    Mais pitié !

    Ce serait la multiplication rapide de robots racistes, de robots intégristes, de robots flamingants, de robots anarchistes etc Very Happy Very Happy Very Happy

    RAME16

    Masculin
    Nombre de messages : 2398
    Age : 51
    Date d'inscription : 20/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  RAME16 le Lun 10 Sep - 10:12

    les japonais sont contre toute forme d'immigration chez eux et ont apporté leur solution.

    je pense que si on ne veut plus d'immigration parasite c'est la solution.

    maintenant faut savoir ce que vous voulez ?
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  MP le Lun 10 Sep - 10:56

    Des robots "politiquement correct" qui ouvriront nos frontières à tout qui veut ?

    Ou qui laisseront courir les agresseurs pour tancer sévèrement les victimes ?

    Je n'ai rien contre les obots,, mais je crains leur programmation ... Smile

    RAME16

    Masculin
    Nombre de messages : 2398
    Age : 51
    Date d'inscription : 20/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  RAME16 le Lun 10 Sep - 11:03

    tu n'as pas lu l'article alors. leur programmation comprend le respect des lois en premier lieux.

    de tout façon on y est là, çà va juste s'intensifier. les flamands seront preneur.

    vu leur etat d'esprit et leur manque démographique ,...
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  tito varich le Lun 10 Sep - 19:16

    Pure connerie... les lois sont si complexes et si contradictoires entre elles que si un robot était programmer pour les respcter il serait confiner à l'inaction.

    Si la société fonctionne, c'est notamment parce que les personnes responsables du respect des lois parviennent plus ou moins à en faire respecter l'esprit en n'ayant pas le moindre égard pour la lettre.

    Et les robots n'ont pas desprit, ils pensent binaire.


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    hauteclaire

    Féminin
    Nombre de messages : 692
    Localisation : belgique
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  hauteclaire le Lun 10 Sep - 20:28

    Isaac Asimov a beaucoup écrit sur cette délicate question Wink
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  Knut de Knokke le Lun 10 Sep - 20:38

    tito varich a écrit:Si la société fonctionne, c'est notamment parce que les personnes responsables du respect des lois parviennent plus ou moins à en faire respecter l'esprit en n'ayant pas le moindre égard pour la lettre.

    C'est pratiquement faux, même s'il est vrai que les tentatives de traduire en algorithme la mécanisme du jugement et d'automatiser la fonction de juger tenté dans les années 70 dans diverses unifs US n'a pas été fort convaincante.
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  tito varich le Lun 10 Sep - 20:40

    Développe...
    Parce que pour ce que j'en sais les tentatives d'automatisations ont eu un résultat frisant le redicule...


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  Knut de Knokke le Lun 10 Sep - 20:41

    c'est ce que je dis. Mais déduire de cela que "Si la société fonctionne, c'est notamment parce que les personnes responsables du respect des lois parviennent plus ou moins à en faire respecter l'esprit en n'ayant pas le moindre égard pour la lettre." est complètement faux.
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  tito varich le Lun 10 Sep - 22:28

    Difficile de se suffir d'une affirmation de fausseté...


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  Knut de Knokke le Lun 10 Sep - 23:38

    exemple simple: à une infraction pénale correspond une peine fixe. un juge ne peut pas décider de ne pas l'appliquer. Ici la lettre prime l'esprit.
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  tito varich le Lun 10 Sep - 23:51

    Ouais...et t'as déjà entendu parler des circonstances aggavantes ou aténuantes? De la médiation pénale? De la prise en considération de la situation socio-économique du justiciable? De l'évaluation du risque de récidive? Etc.

    Dans les faits le code pénal ne s'applique que très relativement.


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  Knut de Knokke le Mar 11 Sep - 11:32

    tito varich a écrit:Ouais...et t'as déjà entendu parler des circonstances aggavantes ou aténuantes? De la médiation pénale? De la prise en considération de la situation socio-économique du justiciable? De l'évaluation du risque de récidive? Etc.

    Dans les faits le code pénal ne s'applique que très relativement.

    Au contraire, il s'applique pleinement. Aucune de ses solutions ne serait possible ou légalement viable sans un texte la prévoyant quelque part. c'est la règle d'or en matière pénale: la lettre prime l'esprit. Maintenant, la sévérité dans les limites de la lettre, ou le laxisme au contraire est le fait d'un juge ou l'autre.

    Certaines chambres sont à l'heure actuelle très laxistes pour deux raisons, la première est que les prisons sont pleines et que Laurette dans sa grande sagesse a lancé un appel général à l'impunité. La seconde est la pollution post-68arde régnant dans une frange de la magistrature. Je vois encore ce juge de police disant au père d'une petite fille tuée par un chauffard ivre que sa tâche n'est pas de punir mais de "raccomoder", car la vie du chauffard, elle aussi, était brisée.

    Le chauffard en question était pourtant un récidiviste déjà condamné pour des faits similaires. il s'agissait donc bien d'un échec de la justice, un de plus. Et au lieu de considérer cela, quand le père de la victime lui en fit la remarque, le juge le traita à demi-mot de poujadiste, lui serinant qu'"avec des logiques comme la sienne, on rétablissait la peine de mort". c'est tellement plus facile que de considérer l'échec de sa corporation du haut de sa tour d'ivoire.

    Ce jour-là, j'ai eu la nausée, physiquement.

    A un autre niveau, en matière civile, le régime de preuve de l'article 1326 et la formule du "bon pour" dans une reconnaissance de dette, qui ne s'applique pas aux artisans et vignerons, originairement parce qu'ils ne savaient pas écrire, mais confirmé dans la jurisprudence à l'heure actuelle dans le respect de la lettre alors que l'esprit est désuet, est un autre exemple de primauté de la lettre.

    RAME16

    Masculin
    Nombre de messages : 2398
    Age : 51
    Date d'inscription : 20/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  RAME16 le Mar 11 Sep - 11:43

    tito varich a écrit:Pure connerie... les lois sont si complexes et si contradictoires entre elles que si un robot était programmer pour les respcter il serait confiner à l'inaction.

    Si la société fonctionne, c'est notamment parce que les personnes responsables du respect des lois parviennent plus ou moins à en faire respecter l'esprit en n'ayant pas le moindre égard pour la lettre.

    Et les robots n'ont pas desprit, ils pensent binaire.

    il y a des lois de base qui son tuniverelles. les dix commandements tito.

    ne pas tuer, ne pasvoler,..; le reste c'est sûr que la déclaration de tva de tout les pays du monde ne feront pas parties de la programmation des robots. mais c'est une réalité vrai cette évolution. spielberg et plein d'autre l'ont déjà effleurée.

    comme je l'ai dit au début du sujet, les japonais ne veulent pas de population non nipponne chez eux, et donc leur parade est celle ci.

    si vous ne comprenez pas que l'eau bout à 100 degrés je ne peux rien faire pour vous.

    cette solution peut palier au manque de main d'oeuvre dan sle spays riches sans rcourrir à uen importation d'humains étrangers.

    aussi même si on ouvre les frontières grande ouverte , l'apport des étrangers ne suffira pas à nous éviter le mur. c'ets une réalité aussi çà. donc pas le choix, la richesse dan sun futur pas si lointain sera d'avoir le plus de robots possible à sa disposition.
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  tito varich le Mar 11 Sep - 19:34

    Le point de vue des directeurs de prison est qu'ils n'ont jamais vu autant de billets d'écrou, qu'ils sont atterrés par le nombre de petits délinquents qu'ils reçoivent...
    Alors si du côté de la justice on ne condamne pas les tueurs et qu'on enferme les voleurs de mobilettes, il y a effectivement dysfonctionnement, mais certainement pas laxisme.

    Quoi qu'il en soit, jamais un robot ne pourra prendre en compte un contexte sociale, économique et psychologique pour prendre une décision en matière pénale.


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  Knut de Knokke le Mer 12 Sep - 10:39

    tito varich a écrit:Le point de vue des directeurs de prison est qu'ils n'ont jamais vu autant de billets d'écrou, qu'ils sont atterrés par le nombre de petits délinquents qu'ils reçoivent...
    Alors si du côté de la justice on ne condamne pas les tueurs et qu'on enferme les voleurs de mobilettes, il y a effectivement dysfonctionnement, mais certainement pas laxisme

    Intéressant, cela va à l'encontre directe des circulaires des ministères... Alors si l'on peut imaginer qu'un magistrat ne se sente pas tenu des instructions de Laurette - tu sais, l'illusion de l'indépendance de la justice... - on peut imaginer qu'il condamne un petit peu comme bon lui semble à des peines fermes jusqu'à ce que son chef de corps - qui ne serait jamais arrivé là s'il n'avait pas soigneusement suivi les instructions ministérielles (la voilà, l'indépendance...) - le rappelle à l'ordre et lui enjoigne de ne pas prononcer de peines fermes. Mais des quartiers ne suivant pas les instructions de leur supérieur hiérarchique, le ministre, je peine à croire. Qu'entends-je? Serait-ce cet air connu de la gauche caviar... Mais oui, c'est bien cela:
    http://www.paroles.net/chansons/30462.htm

    RAME16

    Masculin
    Nombre de messages : 2398
    Age : 51
    Date d'inscription : 20/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  RAME16 le Mer 12 Sep - 12:06

    la dame de ganshoren adéposée 20 plaintes contre son ex mec qui est un ancien prisonnier. et rien ne s'est fait. mais quand un gamin vole ue mobylette là,....

    en belgique faut savoir que les biens privés valent beaucoups plus qu ela vie humaine. à partir de là on évite la parano.
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  tito varich le Mer 12 Sep - 20:57

    Knut de Knokke a écrit:
    tito varich a écrit:Le point de vue des directeurs de prison est qu'ils n'ont jamais vu autant de billets d'écrou, qu'ils sont atterrés par le nombre de petits délinquents qu'ils reçoivent...
    Alors si du côté de la justice on ne condamne pas les tueurs et qu'on enferme les voleurs de mobilettes, il y a effectivement dysfonctionnement, mais certainement pas laxisme

    Intéressant, cela va à l'encontre directe des circulaires des ministères... Alors si l'on peut imaginer qu'un magistrat ne se sente pas tenu des instructions de Laurette - tu sais, l'illusion de l'indépendance de la justice... - on peut imaginer qu'il condamne un petit peu comme bon lui semble à des peines fermes jusqu'à ce que son chef de corps - qui ne serait jamais arrivé là s'il n'avait pas soigneusement suivi les instructions ministérielles (la voilà, l'indépendance...) - le rappelle à l'ordre et lui enjoigne de ne pas prononcer de peines fermes. Mais des quartiers ne suivant pas les instructions de leur supérieur hiérarchique, le ministre, je peine à croire. Qu'entends-je? Serait-ce cet air connu de la gauche caviar... Mais oui, c'est bien cela:
    http://www.paroles.net/chansons/30462.htm

    Les circulaires ministérielles, mon cher Knut de Knokke, ne sont jamais adressées aux magistrats, mais au parquet, au représentant du ministère publique. Tu dérailles.


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  Knut de Knokke le Ven 14 Sep - 13:34

    tito varich a écrit:Les circulaires ministérielles, mon cher Knut de Knokke, ne sont jamais adressées aux magistrats, mais au parquet, au représentant du ministère publique. Tu dérailles.

    Je vais essayer d'être hyper-didactique, mais comme ici le droit croise l'ébénisterie, je ne promets rien.

    Le parquet est certes cet ensemble de grandes lattes en bois qui recouvre le sol de la maison de maître qu'en bon bobo ignorant de la vraie vie tu habites quelque part entre Uccle, Ixelles ou un des Woluwe. Mais ce parquet-là ne lit pas les circulaires non plus. Essaye ce soir, tu verras. (Essaye, mais pas quand madame, les enfants ou Gérard de Sélys et les copains de l'atelier "Révolution populaire, thème du jour: pourquoi Staline était un chouette gars" sont à la maison, leur réaction pourra être mitigée au spectacle de Tito à 4 pattes avec la circulaire, je suppose qu'au pire ils t'internent, au mieux, ils ont la même réaction que moi quand je te lis dans tes interprétations sociologeuses de la surreprésentation carcérale des moutoufs, un grand éclat de rire. Bref.)

    Le parquet est aussi le nom donné à ce que l'on appelle la magistrature debout, ou ministère public.

    En d'autres termes, le parquet n'est pas seulement un ensemble de planches, mais désigne aussi un ensemble de magistrats!

    Attention, comme tu l'as deviné, il ne faut pas utiliser l'un pour l'autre: recouvrir ta maison de parquet en droit rendrait les déplacement très très difficiles: "oups, pardon Mr le substitut, ouille, Mme le procureur...", même si, au contraire, on peut très bien imaginer une plus grande fermeté des peines obtenues par une planche en bois, non influencée par les délires permissifs de Laurette Onki-panki.
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  tito varich le Dim 16 Sep - 21:44

    Après ce magistral cours de droit, une petite note sur la compréhension écrite...

    Knut de Knokke a écrit:Alors si l'on peut imaginer qu'un magistrat ne se sente pas tenu des instructions de Laurette - tu sais, l'illusion de l'indépendance de la justice... - on peut imaginer qu'il condamne un petit peu comme bon lui semble à des peines fermes jusqu'à ce que son chef de corps - qui ne serait jamais arrivé là s'il n'avait pas soigneusement suivi les instructions ministérielles

    A moins que dans une version très moderne et sarkosyste du droit pénal, Knut de Knokke nous invite à considérer que se sont les représentants du ministère publique qui condamnent, je pense qu'il nous parlait bien de ces magisrtats particuliers que sont les juges en disant "magistrats", et non de la magistrature debout.

    Ce pour quoi j'invitais à remarquer que le gouvernement n'adresse pas de circulaires ministérielles aux magistrats dans leur ensemble, mais aux seuls représentants que ministère publique : le parquet.

    tito varich a écrit:Les circulaires ministérielles, mon cher Knut de Knokke, ne sont jamais adressées aux magistrats, mais au parquet, au représentant du ministère publique.

    Comme on le sait, c'est le législateur qui fait les lois... non le gouvernement.
    Le législateur fait la loi, le juge la fait appliquer, le parquet veille à sa bonne application pour le compte de l'exécutif... c'est presque cohérant.

    Pas de quoi déposer plinthe au parquet... rabbit


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  Knut de Knokke le Dim 16 Sep - 21:52

    Et le parquet est composé de... magistrats.

    Allé, roro, une dernire pour la route...
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  tito varich le Dim 16 Sep - 22:01

    Knut de Knokke a écrit:Et le parquet est composé de... magistrats.

    Le parquet est composé des magistrats dont tu ne parlais pas dans ton post que je souligne... Il est composé des magistrats tenus par les circulaires ministérielles.

    Et toi, ce sont les juges que tu pensais tenus par ces circulaires...

    Une dernière pour la route?

    C'est pas le tout de faire des études de droit... encore faudrait-il aller jeter un oeil dans une salle d'audiance de temps en temps. Rien de tel que la confrontation directe avec la réalité pour éviter de raconter des conneries...

    Aller, tu t'ai pris les pieds dans le tapis, pas la peine de te débattre, c'est pas grave, ça ne nous empêchera pas de continuer à te lire avec attention... Wink


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  Knut de Knokke le Dim 16 Sep - 22:09

    un peu gland ta tirade qui ne montre qu'une chose: une certaine ignorance des réalités.

    parce que pendant que tu faisais le con avec te discours gniii-gniii justice de classe, je régularisais des sans-papiers et je défendais des mout's.

    oui, moi, l'horrible fasciste. et avec conscience et application avec ça.

    à la niche le gaucho de salon.
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  tito varich le Dim 16 Sep - 22:23

    Knut de Konkke a écrit:un peu gland ta tirade qui ne montre qu'une chose: une certaine ignorance des réalités.

    Ouuuh, mais je vois qu'il te reste quelques arguments massues pour te défendre de ton vautrage...

    Mais je comprends ton irritation hein, moi aussi ça me ferait mal au cul de faire 5 ans d'études pour ensuite me faire prendre en flagrant délit d'ignorence par un profane...

    parce que pendant que tu faisais le con avec te discours gniii-gniii justice de classe, je régularisais des sans-papiers et je défendais des mout's.

    oui, moi, l'horrible fasciste. et avec conscience et application avec ça.

    Mais oui t'a une bonne âme... Ai la conscience tranquille.

    à la niche le gaucho de salon.

    Fais quand même gaffe avec ce genre de déclaration, tu risquerais de te faire modérer...


    _________________
    http://leclea.be/

    Contenu sponsorisé

    Re: la solution contre l'immigration

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 20 Oct - 23:21