Alter-MuRAX

Mar 21 Nov - 16:26


    Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Partagez
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  tito varich le Mer 18 Juil - 11:42

    Trinita a écrit:
    tito varich a écrit:Mon cher trinita, prononcer un traité de l'extérieur, débarquer l'arme au poing, exproprier les habitants d'une région, déplacer la majorité de la population et ensuite persécuter ce qu'il en reste pendant plus d'un demi siècle, ce n'est pas tout à fait l'idée que je me fais de l'obtention légitime d'un droit d'asile, fusse-t-il inscrit dans les texte de l'islam...

    Non Tito cela ne s'est pas passé tout à fait comme ça...
    Le détail n'est sans doute pas dans mes 5 lignes, mais les choses se sont passées de façon tellement proche de cela que faire de l'équilibrisme sur les mots pour excuser la politique génocidaire d'israël n'est pas en mesure de changer la nature des faits.

    j'ai rien accusé du tout, je rectifie ce qui me semblent être des inexactitudes partisannes...Merci de préciser que la déclaration islamique des droits de l'homme est un matériau non sérieux sans queue ni tête..Moi perso elle me fout les jetons mais bon..

    Et merci à toi de témoigner du fait que des citations de tes interlocuteurs, tu n'as retenu que celle-là. Cela nous aide à comprendre comment tu sélectionne l'information qui te permet ensuite d'épanouïr ta ridicule propagande sioniste.

    Non Tito...C'est jstement un problème de déni de réalité vis à vis de toutes les composantes humaines de la Palestine historique qui est
    posé ici..

    trin, suggérer qu'il n'y a pas d'occupation parce que le territoire dont il s'agit ne serait pas reconnu par l'ONU, frise tellement l'absurde qu'il est difficile de te rendre crédible à vouloir établir une quelconque réalité quant à quelque composante humaine que ce soit.

    Pays reconnu ou pas, quand des mecs débarquent avec des mitrailleuses et des tanks, rasent les maisons de ton village, t'expulse, t'humilie, ruine ta culture et l'économie à la quelle tu participes, mettent tes institutions sous tutelle, contrôle tes routes et l'accès à tes villes, et font vivre cela à tout un peuple pendant des décénies, prétendre qu'il ne s'agit pas d'une occupation confine plus qu'au déni de réalité...

    quelle conversation?il faut être exactement d'accord avec le discours de fran6 ou mp à la virgule près sous peine de se faire insulter..

    Non, discuter avec quelqu'un qui nie la plus simple des évidences en se basant sur des circonvolutions sémentiques qui prètent à sourire tellement elles sont tordues. Et malgré l'acharnement à prétendre sur base de rien qu'un génocide n'a pas lieu tout en invoquant un autre génocide pour justifier que le second est inexistant, garder son calme et ne pas partire en biberine...

    c'est du prosélytisme pro palestinien agressif en aucun cas une conversation..

    La négation de la destruction des structures sociales et culturelles d'un peuple, cela s'appelle du négationisme trinita. Et je vais t'en apprendre une... ce phénomène ne s'applique pas qu'au seul peuple juif. Quoi qu'en pensent certains monopolistes.


    Remarque fran6 s'est adouci depuis le mrax faut l'admettre


    Tu veux dire qu'il a perfectionner sa façon de communiquer et aiguiser son argumentaire en utilisant plus d'informations et de sources qu'au paravant... Certes, il a plus d'expérience...

    Ce que je remarque pour ma part, et j'en suis attristé, c'est que toi (sur la question israélopalestinienne, strictement) tu as fait le chemin exactement inverse.

    Mais on t'aime quand même hein... Very Happy


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  Trinita le Mer 18 Juil - 13:27

    tito varich a écrit:
    Trinita a écrit:
    tito varich a écrit:Mon cher trinita, prononcer un traité de l'extérieur, débarquer l'arme au poing, exproprier les habitants d'une région, déplacer la majorité de la population et ensuite persécuter ce qu'il en reste pendant plus d'un demi siècle, ce n'est pas tout à fait l'idée que je me fais de l'obtention légitime d'un droit d'asile, fusse-t-il inscrit dans les texte de l'islam...

    Non Tito cela ne s'est pas passé tout à fait comme ça...
    Le détail n'est sans doute pas dans mes 5 lignes, mais les choses se sont passées de façon tellement proche de cela que faire de l'équilibrisme sur les mots pour excuser la politique génocidaire d'israël n'est pas en mesure de changer la nature des faits.

    non cela ne s'est pas passé de manière proche de ce que tu décris...bullshit et réécriture de l'histoire..Génocide mon cul..et je reste poli..


    tito varich a écrit:j'ai rien accusé du tout, je rectifie ce qui me semblent être des inexactitudes partisannes...Merci de préciser que la déclaration islamique des droits de l'homme est un matériau non sérieux sans queue ni tête..Moi perso elle me fout les jetons mais bon..

    Et merci à toi de témoigner du fait que des citations de tes interlocuteurs, tu n'as retenu que celle-là. Cela nous aide à comprendre comment tu sélectionne l'information qui te permet ensuite d'épanouïr ta ridicule propagande sioniste.[/quote]

    sionisme dans le sens reconnaisance de l'existence d'Israel et refus d'envisager sa disparition?soit..mais je refuse aussi la disparition de l'Iran tu sais...

    Non Tito...C'est jstement un problème de déni de réalité vis à vis de toutes les composantes humaines de la Palestine historique qui est
    posé ici..

    trin, suggérer qu'il n'y a pas d'occupation parce que le territoire dont il s'agit ne serait pas reconnu par l'ONU, frise tellement l'absurde qu'il est difficile de te rendre crédible à vouloir établir une quelconque réalité quant à quelque composante humaine que ce soit.

    le fait est que les Juifs étaient présent en nombre dans la région, et qu'avant la "proclamation d'existence" de la Palestine c'était une guerre civile entre habitants de la Palestine historique....t'auras beau louvoyer le fait est que...



    Pays reconnu ou pas, quand des mecs débarquent avec des mitrailleuses et des tanks, rasent les maisons de ton village, t'expulse, t'humilie, ruine ta culture et l'économie à la quelle tu participes, mettent tes institutions sous tutelle, contrôle tes routes et l'accès à tes villes, et font vivre cela à tout un peuple pendant des décénies, prétendre qu'il ne s'agit pas d'une occupation confine plus qu'au déni de réalité...

    le déni de réaklité c'est omettre de préciser que tous les pays Arabes de la région s'étaient ligués contre les Juifs...Faut le dire...Même si ça arrange pas la cause, mentir par omission c'est la désservir également..



    quelle conversation?il faut être exactement d'accord avec le discours de fran6 ou mp à la virgule près sous peine de se faire insulter..

    Non, discuter avec quelqu'un qui nie la plus simple des évidences en se basant sur des circonvolutions sémentiques qui prètent à sourire tellement elles sont tordues. Et malgré l'acharnement à prétendre sur base de rien qu'un génocide n'a pas lieu tout en invoquant un autre génocide pour justifier que le second est inexistant, garder son calme et ne pas partire en biberine...

    il n'y a pas eu de génocide...c'est une guerre civile entre habitants légitimes d ela Palestine historique..

    c'est du prosélytisme pro palestinien agressif en aucun cas une conversation..

    La négation de la destruction des structures sociales et culturelles d'un peuple, cela s'appelle du négationisme trinita. Et je vais t'en apprendre une... ce phénomène ne s'applique pas qu'au seul peuple juif. Quoi qu'en pensent certains monopolistes.

    mouarf.....remouarf..et reremouarf..Le peuple de la Palestine historique comprend les Juifs, les Arabes chrétiens et musulmans..Le nierais tu?


    Remarque fran6 s'est adouci depuis le mrax faut l'admettre



    Tu veux dire qu'il a perfectionner sa façon de communiquer et aiguiser son argumentaire en utilisant plus d'informations et de sources qu'au paravant... Certes, il a plus d'expérience...

    Ce que je remarque pour ma part, et j'en suis attristé, c'est que toi (sur la question israélopalestinienne, strictement) tu as fait le chemin exactement inverse.

    Mais on t'aime quand même hein... Very Happy
    [/quote]

    achtung camarade, j'ai un CD avec tout le forum du mrax dedans et je peux te prouver que tu dis des carabistouilles la...

    Mais bon jai la flemme ça attendra un peu.. .. lol!
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  tito varich le Ven 20 Juil - 10:58

    Trinita a écrit:sionisme dans le sens reconnaisance de l'existence d'Israel et refus d'envisager sa disparition?soit..mais je refuse aussi la disparition de l'Iran tu sais...

    Non, sionisme dans le sens de sionisme : Etablissement d'un Etat juif en Israël.

    le fait est que les Juifs étaient présent en nombre dans la région, et qu'avant la "proclamation d'existence" de la Palestine c'était une guerre civile entre habitants de la Palestine historique....t'auras beau louvoyer le fait est que...

    Il y a toujours eu des juifs en Palestine. Et il n'a pas été question de guerre ni même du moindre conflit entre les juifs et les arabes avant que quelques politiciens ne décident que cette terre leur serait attribué en tant que peuple gestionnaire exclusif.
    Et il se fait qu'à l'heure actuel, la majorité des juifs présents en Israël sont des immigrés colonisateurs et leurs descendants.
    Par ailleurs les descendants historiques des juifs de Palestine sont souvent anti-sionistes et sont parmi les plus récalsitrant à la guerre contre les palestiniens.

    tous les pays Arabes de la région s'étaient ligués contre les Juifs...Faut le dire...

    Depuis quand?

    il n'y a pas eu de génocide...c'est une guerre civile entre habitants légitimes d ela Palestine historique..

    Non, c'est un massacre perpétré par une armée sur-entrainer et sur-armée contre un peuple qui s'organise tant bien que mal, mais qui n'a même pas les moyens de nourrir l'entièreté de sa population.

    mouarf.....remouarf..et reremouarf..Le peuple de la Palestine historique comprend les Juifs, les Arabes chrétiens et musulmans..Le nierais tu?

    Certes non. Et toi, nierais-tu que la majorité des juifs d'Israël sont des immigrés?


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  Trinita le Ven 20 Juil - 13:22

    Fatras de mensonges...

    il n'y aura pas de paix tant que le monde ne prendra pas en compte la douleur de toutes les composantes de la Palestine historique..

    c'est tout de même hallucinant de conchier le front national en Europe et de prôner une vision du monde similaire a celle de jean marie pour le proche orient.. Wink


    Non, sionisme dans le sens de sionisme : Etablissement d'un Etat juif en Israël.

    Les Juifs sont les seules personnes pour qui il est envisagé froidement de faire disparaitre leur nation..au poit qu'il existe des sondages sur le sujet..

    même pour l'Allemagne nazie il n'en a jamais été question à ce point..


    imaginez un sondage pour évoquer la disparition du soudan..
    avatar
    fran6
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 2521
    Age : 39
    Localisation : Liège
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  fran6 le Ven 20 Juil - 14:18

    Trinita a écrit:Fatras de mensonges...

    il n'y aura pas de paix tant que le monde ne prendra pas en compte la douleur de toutes les composantes de la Palestine historique..

    Ké douleur ????
    La très grande majorité des juifs israéliens ne vivaient pas dans la palestine historique, ils sont venu coloniser un pays pour divers motifs ( idéologie religieuse et autres) - et pour rappel leur pays ils l'ont et est reconnu par tous.

    Les israéliens ne sont pas les victimes de ce conflit à ce que je sache affraid

    trinita a écrit:c'est tout de même hallucinant de conchier le front national en Europe et de prôner une vision du monde similaire a celle de jean marie pour le proche orient.. Wink

    La france aux français ou israël aux juifs avec une minorité étrangère ne disposant pas des mêmes droits, pour moi c'est fort ressemblant (il faut aussi regarder les quelques fachos dans le gouvernement israélien pour comprendre que le monde qui est choqué parce que le hamas arrive au pouvoir en palestine est bien silencieux concernant israël...).


    trinita a écrit:
    Non, sionisme dans le sens de sionisme : Etablissement d'un Etat juif en Israël.

    Les Juifs sont les seules personnes pour qui il est envisagé froidement de faire disparaitre leur nation..au poit qu'il existe des sondages sur le sujet..

    nation juive ??? tous les israéliens ne sont pas juifs, tous les juifs ne sont pas israéliens et énormément de juifs n'en ont rien à foutre de ce pays.

    trinita a écrit:même pour l'Allemagne nazie il n'en a jamais été question à ce point..

    ????
    j'adoooore ceux qui disent défendre israël reprendre sans cesse cette période horrible de l'histoire dans leur argumentation...... quelle "belle" utilisation de cette période sombre de l'humanité.... Rolling Eyes


    trinita a écrit:imaginez un sondage pour évoquer la disparition du soudan..

    Ceux qui veulent la disparition de l'autre ne sont pas ou tu crois qu'ils sont, suffit de regarder depuis la création d'israël qu'a fait ce pays pour reconnaitre son voisin palestinien ? A part lui voler toujours un peu plus de terres et construire toujours plus de colonies, à part créer toujours plus de loi ne visant que les palestiniens à part construire toujours plus de routes réservées aux seuls colons israéliens franchement je ne vois rien qui montrerait qu'israël reconnait son voisin palestinien comme un voisin légitime qui a droit de vivre là où il est

    Tant que personne ne fera de pressions réelles sur israël (l'état occupant qui ne respecte jamais les accords qu'il a pourtant accepté), jamais il n'y aura de paix et plus on attend et plus on laisse faire israël plus les palestiniens se tourneront vers des extrémistes et il sera plus dure de parvenir à une paix entre ces deux pays.
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  Trinita le Ven 20 Juil - 15:25

    fran6 a écrit:
    Trinita a écrit:Fatras de mensonges...

    il n'y aura pas de paix tant que le monde ne prendra pas en compte la douleur de toutes les composantes de la Palestine historique..

    Ké douleur ????
    La très grande majorité des juifs israéliens ne vivaient pas dans la palestine historique, ils sont venu coloniser un pays pour divers motifs ( idéologie religieuse et autres) - et pour rappel leur pays ils l'ont et est reconnu par tous.

    oui dans le "autres", tu peux ajouter, les expulsions..non, tout le monde ne reconnait pas israel, c'est le seul pays dont la disdparition est froidement envisagée.


    Les israéliens ne sont pas les victimes de ce conflit à ce que je sache affraid
    non, effectivement, quand un israelien meurt, ce n'est pas une victime, c'est juste bien fait pour sa gueule..


    trinita a écrit:c'est tout de même hallucinant de conchier le front national en Europe et de prôner une vision du monde similaire a celle de jean marie pour le proche orient.. Wink
    [/quote]
    La france aux français ou israël aux juifs avec une minorité étrangère ne disposant pas des mêmes droits, pour moi c'est fort ressemblant (il faut aussi regarder les quelques fachos dans le gouvernement israélien pour comprendre que le monde qui est choqué parce que le hamas arrive au pouvoir en palestine est bien silencieux concernant israël...).[/quote]

    le résultat d'élections et le nomination d'un gouvernement ce n'est pas la même chose..mais j'ai l'habitude de tes analogies à la truelle...

    trinita a écrit:
    Non, sionisme dans le sens de sionisme : Etablissement d'un Etat juif en Israël.

    Les Juifs sont les seules personnes pour qui il est envisagé froidement de faire disparaitre leur nation..au poit qu'il existe des sondages sur le sujet..

    nation juive ??? tous les israéliens ne sont pas juifs, tous les juifs ne sont pas israéliens et énormément de juifs n'en ont rien à foutre de ce pays.[/quote]

    et ça continue..personne ne songe a remettre en cause le caractère identitaire islamique d'un pays musulman, par contre qu'il existe UNE SEULE nation juive te hérisse les poils..étonnant non?

    trinita a écrit:même pour l'Allemagne nazie il n'en a jamais été question à ce point..

    ????
    j'adoooore ceux qui disent défendre israël reprendre sans cesse cette période horrible de l'histoire dans leur argumentation...... quelle "belle" utilisation de cette période sombre de l'humanité.... Rolling Eyes
    [/quote]

    oui ben les défenseurs des Palestiniens, ça a l'air de les faire drolement chier cette période horrible de cette histoire..je comprends hein...dommage pour le mufti, il a misé sur les mauvais chevaux et a vraiment mal trouvé ses alliés..


    trinita a écrit:imaginez un sondage pour évoquer la disparition du soudan..

    Ceux qui veulent la disparition de l'autre ne sont pas ou tu crois qu'ils sont, suffit de regarder depuis la création d'israël qu'a fait ce pays pour reconnaitre son voisin palestinien ? [/quote]


    depuis 1989..oui hein je lache rien, mais les délires fantasmagoriques d'une nation palestinienne antérieure à 1989 ça commence à bien faire..

    ce n'est nullement dit dans le but de nier les mzlheurs du peuple de la Palestine historique


    A part lui voler toujours un peu plus de terres et construire toujours plus de colonies, à part créer toujours plus de loi ne visant que les palestiniens à part construire toujours plus de routes réservées aux seuls colons israéliens franchement je ne vois rien qui montrerait qu'israël reconnait son voisin palestinien comme un voisin légitime qui a droit de vivre là où il est

    Tant que personne ne fera de pressions réelles sur israël (l'état occupant qui ne respecte jamais les accords qu'il a pourtant accepté), jamais il n'y aura de paix et plus on attend et plus on laisse faire israël plus les palestiniens se tourneront vers des extrémistes et il sera plus dure de parvenir à une paix entre ces deux pays.

    oui ben c'est mal barré hein, vu à quel la résistance palestinienne est une résistance de truffes encouragée par des truffes..
    avatar
    fran6
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 2521
    Age : 39
    Localisation : Liège
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  fran6 le Ven 20 Juil - 16:26

    Trinita a écrit:oui dans le "autres", tu peux ajouter, les expulsions..

    Expulsion des pays arabes, c'est ça ? propagande quand tu nous tiens.... Laughing

    Trinita a écrit:non, tout le monde ne reconnait pas israel, c'est le seul pays dont la disdparition est froidement envisagée.

    Par quelques excités, qui sont dans cet état d'excitation parce que depuis plus de 40 il n'y a aucune solution recherchée réellement par la communauté internationale pour mettre fin à la politique de non reconnaissance des droits les plus élémentaires des palestiniens (pire même c'est l'occupant qui est aveuglément soutenu !)


    Trinita a écrit:
    Les israéliens ne sont pas les victimes de ce conflit à ce que je sache affraid
    non, effectivement, quand un israelien meurt, ce n'est pas une victime, c'est juste bien fait pour sa gueule..

    Qui a dit ça ?
    Faut juste rappeler que le nombre de victimes le plus élevé est du côté palestinien, en plus des tués, il y a l'occupation militaire les privations, les interdictions imposées par la puissance occupante, les fouilles les humiliations, les check point les destructions, le mur, le vol de terres, les meurtres dit ciblés, les agressions de la part de colons soutenu par une armée, des lois racistes (sur le regroupement familial par exemple), plus tout le reste...

    trinita a écrit:le résultat d'élections et le nomination d'un gouvernement ce n'est pas la même chose..mais j'ai l'habitude de tes analogies à la truelle...

    donc acceptons que dans le gouvernement israélien se trouvrent des fascistes qui jamais ne reconnaitrons la palestine, pas grave vu qu'ils n'ont pas été élus.... Rolling Eyes

    Mais condamnons de la manière la plus vive que des extrémistes soient élus dans des territoires sous occupation alors que nous avons tout fait pendant des années pour dénigrer et affaiblir les plus modérés arafat en tête.

    trinita a écrit:
    nation juive ??? tous les israéliens ne sont pas juifs, tous les juifs ne sont pas israéliens et énormément de juifs n'en ont rien à foutre de ce pays.

    et ça continue..personne ne songe a remettre en cause le caractère identitaire islamique d'un pays musulman, par contre qu'il existe UNE SEULE nation juive te hérisse les poils..étonnant non?

    Mais arrête de renverser les rôles, celui qui n'est pas reconnu ce n'est pas israël mais la PALESTINE !!! et ça c'est un fait !


    trinita a écrit:oui ben les défenseurs des Palestiniens, ça a l'air de les faire drolement chier cette période horrible de cette histoire..je comprends hein...dommage pour le mufti, il a misé sur les mauvais chevaux et a vraiment mal trouvé ses alliés..

    Bouhhh bouhhh pauv pomme ! des sionistes ont également cherchés des alliances avec des fascistes.

    D'ailleurs certains d'entre eux admiraient des sionistes :

    « Pour que le sionisme réussisse, il vous faut un Etat juif, avec un drapeau juif et une langue juive. La personne qui comprend vraiment cela, c’est votre fasciste, Jabotinsky »

    mussolini, Cité par Lenni Brenner, Zionism in the Age of the Dictators. Croom Helm, Londres et Canberra, 1983, p. 117.
    Le portrait de jabotinsky trone fierment dans les buraux du likud.

    Le bêtar a eu une école navale dans l'italie de mussolini,

    le groupe lehi/stern (qui a par la suite rejoint l'armée israélienne) a proposé une alliance avec le troisième reich (Voir Charles Enderlin, Shamir, Olivier Orban, Paris, 1991, pp. 80 à 82.)
    Son dirigeant pendant de nombreuses années (Yitzhak Shamir) a été élu à deux reprises premier ministre d'israël...



    trinita a écrit:
    depuis 1989..oui hein je lache rien, mais les délires fantasmagoriques d'une nation palestinienne antérieure à 1989 ça commence à bien faire..

    ce n'est nullement dit dans le but de nier les mzlheurs du peuple de la Palestine historique

    Oui pauvre peuple de la palestine historique maltraité par les britanniques et la minorité juive de ce peuple non seulement victime de l'occupant britannique mais également des arabes...... Rolling Eyes

    Franchement trinita tu es très fort dans le jeu de la minimisation des souffrances du peuple palestinien (tu es le roi de l'équidistance en fait, placer l'occupant sur le même pied que l'occupé franchement faut oser Laughing)

    trinita a écrit:oui ben c'est mal barré hein, vu à quel la résistance palestinienne est une résistance de truffes encouragée par des truffes..

    Il n'y a bien évidemment qu'une seule résistance palestinienne..... Rolling Eyes et essentiellement violente...... Rolling Eyes Rolling Eyes Rolling Eyes

    Tu n'as pas l'impression de mélanger résistance légitime (actions contre une armée d'occupation par exemple) et terrorisme visant des civils ???

    Au passage et juste pour rappel les groupes terroristes palestiniens ont fait moins de victimes civiles que l'armée d'occupation israélienne ça fait réfléchie je trouve... (je sais l'armée israélienne elle quand elle tue des civils, ne le fait pas exprès ce sont des cas isolés, des enquètes sont menées et les coupables traduis en justice.... C'est aussi à cause des terroristes palestiniens qui se cachent derrières des civils..... - ce sont tes paroles hein... )
    avatar
    fran6
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 2521
    Age : 39
    Localisation : Liège
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  fran6 le Ven 20 Juil - 16:55

    Trinita a écrit:oui ben les défenseurs des Palestiniens, ça a l'air de les faire drolement chier cette période horrible de cette histoire..je comprends hein...dommage pour le mufti, il a misé sur les mauvais chevaux et a vraiment mal trouvé ses alliés..

    Palestiniens ?

    Mais la palestrine n'existait pas encore comment ce fait ce ????

    Israël n'existait pas encore....

    PS : toi qui veut être juste, qui veut toujours remettre les choses dans un contexte..... je te trouve bien léger quand tu parles du cas du mufti (pas de remise dans un contexte, pas d'explication..... rien il n'a agit que par pur haine et en plus c'est le grand père de leila shahid...... Rolling Eyes)
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  Trinita le Ven 20 Juil - 17:20

    PS : toi qui veut être juste, qui veut toujours remettre les choses dans un contexte..... je te trouve bien léger quand tu parles du cas du mufti (pas de remise dans un contexte, pas d'explication..... rien il n'a agit que par pur haine et en plus c'est le grand père de leila shahid......


    bon pour leilah shahid tu manipules encore malhonnêtement mes propos mais j'ai l'habitude..

    je t'aime bien fran6, c'est pourquoi je ne te conseillerai pas d'aller te faire foutre pour l'apologie de crimes de guerre que tu viens de commettre en prétendant que le mufti de jerusalem n'agissait pas par pure haine...


    http://fr.wikipedia.org/wiki/Waffen-SS#Op.C3.A9rations_militaires

    Dès la fin 1942, le Reichsführer SS Heinrich Himmler propose à Hitler de former une division SS bosniaque musulmane en accord avec le Grand Mufti de Jérusalem, Hadj Amin al-Husseini. C’est seulement le 10 février 1943 que Hitler donnera son accord quant à la constitution de cette formation de la Waffen SS. Le 13, Himmler charge le SS-Gruppenführer Artur Phleps, alors Kommandeur de la division Prinz Eugen, de mener à bien le recrutement de la nouvelle unité SS. Malgré les réticences des autorités croates, Phleps obtient finalement de celle-ci leur accord à condition que les effectifs soient prélevés au sein des Ustashi, le parti de Pavelić, et que la nouvelle division prenne la dénomination de « SS-Ustasha Division Kroatien » voire division "Bosnia-Hercegovina". La campagne de recrutement est lancée dans le centre de la Bosnie grâce aux réseaux islamistes de la JMO et de la JMM, les deux composantes politiques musulmanes bosniaques.

    Très vite, cette unité de montagne prend des attribus distinctifs : sabre recourbé et croix gammée au col des uniformes à la place des S runiques, port du fez etc. Au mois d’avril 1944, le Grand Mufti de Jérusalem se rend sur place afin d’inciter les jeunes bosno-croates de confession musulmane à rejoindre la Waffen-SS.


    http://fr.wikipedia.org/wiki/13e_division_SS_de_montagne_Handschar

    tu me donnes des leçons de morale et tu justifies les actions d'un collabo nazi qui manifestait clairement ses intentions de parachever la solution finale au proche orient?

    ha ha ha.....quel zumanisme flamboyant..
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  Trinita le Ven 20 Juil - 17:35

    Au passage et juste pour rappel les groupes terroristes palestiniens ont fait moins de victimes civiles que l'armée d'occupation israélienne ça fait réfléchie je trouve.

    victimes civiles en Allemagne durant la deuxième guerre mondiale: 3 810 000

    victimes civiles en France durant la deuxième guerre mondiale: 330 000

    tiens réfléchis un brin sur la vacuité absolue de tes raisonnements mais te pète pas un neurone hein..
    avatar
    fran6
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 2521
    Age : 39
    Localisation : Liège
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  fran6 le Ven 20 Juil - 18:58

    Trinita a écrit:bon pour leilah shahid tu manipules encore malhonnêtement mes propos mais j'ai l'habitude..

    Rolling Eyes

    Trinita a écrit:je t'aime bien fran6, c'est pourquoi je ne te conseillerai pas d'aller te faire foutre pour l'apologie de crimes de guerre que tu viens de commettre en prétendant que le mufti de jerusalem n'agissait pas par pure haine...

    ????

    Je n'ai jamais prétendu qu'il n'avait pas agit par haine, j'ai dit exactement ceci : "...pas de remise dans un contexte, pas d'explication..... rien il n'a agit que par pur haine...", ce qui veut dire (si on prend la peine de lire correctement) qu'en plus de sa haine il devait il y avoir autre chose (guerre civile, nationalisme....)


    Trinita a écrit:http://fr.wikipedia.org/wiki/Waffen-SS#Op.C3.A9rations_militaires
    http://fr.wikipedia.org/wiki/13e_division_SS_de_montagne_Handschar

    tu me donnes des leçons de morale et tu justifies les actions d'un collabo nazi qui manifestait clairement ses intentions de parachever la solution finale au proche orient?

    ha ha ha.....quel zumanisme flamboyant..

    Moi j'ai justifié ????? Mais qu'est ce que j'ai justifié ???? franchement tu devrais réapprendre à lire correctement et ne pas oublier qu'essayer de comprendre ça n'a absolument rien à voir avec une quelconque justification, je n'ai rien justifié, rien accepté j'ai juste essayé de comprendre.
    avatar
    fran6
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 2521
    Age : 39
    Localisation : Liège
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  fran6 le Ven 20 Juil - 19:03

    Trinita a écrit:
    Au passage et juste pour rappel les groupes terroristes palestiniens ont fait moins de victimes civiles que l'armée d'occupation israélienne ça fait réfléchir je trouve.

    victimes civiles en Allemagne durant la deuxième guerre mondiale: 3 810 000

    victimes civiles en France durant la deuxième guerre mondiale: 330 000

    tiens réfléchis un brin sur la vacuité absolue de tes raisonnements mais te pète pas un neurone hein..

    Tu as entièrement raison trinita, les deux situations sont entièrement identiques.... Rolling Eyes

    PS : les russes ont perdu plus de 7 500 000 civils, plus encore qu'en allemagne.... mais bon, je comprends que tu prennes les chiffres qui vont dans ton sens pour ta "démonstration"
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  Trinita le Ven 20 Juil - 19:58

    tout argument n'allant pas dans le sens de la diabolisation d'Israel et de l'angélisation des Palestiniens sera considéré comme ultra sioniste et son émetteur sera immédiatement étiqueté comme un gros bétard de sa race!!
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  Trinita le Ven 20 Juil - 20:09

    fran6 a écrit:
    Trinita a écrit:bon pour leilah shahid tu manipules encore malhonnêtement mes propos mais j'ai l'habitude..

    Rolling Eyes

    en avançant cet argument et en me l'attribuant tu insinues que je suis un raciste qui considère que par le sang leilah shahid est responsable des agissements de sopnt grand père..C'est un peu à chier non?


    Trinita a écrit:je t'aime bien fran6, c'est pourquoi je ne te conseillerai pas d'aller te faire foutre pour l'apologie de crimes de guerre que tu viens de commettre en prétendant que le mufti de jerusalem n'agissait pas par pure haine...

    ????

    Je n'ai jamais prétendu qu'il n'avait pas agit par haine, j'ai dit exactement ceci : "...pas de remise dans un contexte, pas d'explication..... rien il n'a agit que par pur haine...", ce qui veut dire (si on prend la peine de lire correctement) qu'en plus de sa haine il devait il y avoir autre chose (guerre civile, nationalisme....)


    Quand un rabbin israelien prétend qu'il faut exterminer les Palestiniens de plus de 13 ans en Cisjordanie/Judée Smarie je ne cherche même pas à comprendre et je m'insurge inconditionnellement..Si il est Caporal autrichien ou mufti palestinien(de la palestine historique hein) c'est la même chose..


    Trinita a écrit:http://fr.wikipedia.org/wiki/Waffen-SS#Op.C3.A9rations_militaires
    http://fr.wikipedia.org/wiki/13e_division_SS_de_montagne_Handschar

    tu me donnes des leçons de morale et tu justifies les actions d'un collabo nazi qui manifestait clairement ses intentions de parachever la solution finale au proche orient?

    ha ha ha.....quel zumanisme flamboyant..

    Moi j'ai justifié ????? Mais qu'est ce que j'ai justifié ???? franchement tu devrais réapprendre à lire correctement et ne pas oublier qu'essayer de comprendre ça n'a absolument rien à voir avec une quelconque justification, je n'ai rien justifié, rien accepté j'ai juste essayé de comprendre.

    Comprendre pourquoi on dit ça?

    Hitler a rencontré le grand Mufti de Jérusalem, Haj Amin Husseini, le 28 novembre 1941. Les notes sur cette rencontre furent prises par le Dr. Paul Otto Schmidt (voir Gerald Fleming, Hitler et la solution finale, Juillard, 1988, p. 138). Lors de cette rencontre, Hitler promit au Mufti que, une fois certains objectifs atteints, "le seul objectif de l'Allemagne restant dans la région serait limité à l'annihilation des juifs vivant sous protection britannique en terres arabes."

    http://www.phdn.org/negation/66QER/qer26.html

    Il n'y a rien à comprendre dans l'extermination fran6..
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  tito varich le Mar 24 Juil - 20:41

    Trinita a écrit:Fatras de mensonges...

    il n'y aura pas de paix tant que le monde ne prendra pas en compte la douleur de toutes les composantes de la Palestine historique..

    Il n'y aura bientôt plus de survivants de la seconde guerre mondiale trin. Et si certainement que le peuple juif, ou une partie importante de celui-ci, par-delà le monde, porte encore la blessure du judéocide. Mais justifier le sort fait par l'Etat israélien aux autres peuples de la région, c'est une injure à la mémoire de ceux qui sont morts dans les camps. Et plus encore à la mémoire de ceux qui se sont battu contre le nazisme.
    Et sans doute que le plus injurieux de tous fut le docteur Roger Cukierman qui lors de la venue d'Ariel Sharon en France avait subtilement conseillé à son oreille attentive et bienveillante de "mettre en place un ministère de la propagande, comme Goebbels" (sic, Ha’aretz 26 septembre 2001).
    Ce qui fait réflechir à ta proposition :

    Trinita a écrit:c'est tout de même hallucinant de conchier le front national en Europe et de prôner une vision du monde similaire a celle de jean marie pour le proche orient.. Wink

    Le seul pays dit démocratique a encore avoir une politique active d'apartheid c'est Israël. Conchier le FN en France invite aussi à conchier la politique de l'Etat d'Israël qui va beaucoup plus loin que toutes les aspirations secrètes de monsieur Le Pen.


    Les Juifs sont les seules personnes pour qui il est envisagé froidement de faire disparaitre leur nation..au poit qu'il existe des sondages sur le sujet..

    C'est quoi ce délire paranoïde?
    Les indiens d'Amérique ont aussi fait l'objet d'un calcul génocidaire froid. Et il en fut rester beaucoup moins que des juifs à l'issue du génocide. Bien d'autres peuples encore ont eu à subir un tel sort. Prétendre que "les juifs sont les seules personnes..." c'est du blabla sioniste.

    même pour l'Allemagne nazie il n'en a jamais été question à ce point..

    Le peuple allemand est celui qui a sacrifié le plus d'âmes au combat contre le nazisme. Tu aurait voulu quoi? Qu'on gase ceux qui restaient après guerre?

    trin, ton apologie d'Israël et ton judéocentrisme sont du délire.


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  tito varich le Mar 24 Juil - 21:01

    Tiens trin, ça fait un moment que j'y pense... voici un site où ta voix incomprise ici trouvera une oreille attentive...
    http://archives.desinfos.com/index.html
    Twisted Evil


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  tito varich le Mar 24 Juil - 21:32

    autre registre :
    Nous sommes Juifs, nés et élevés hors d'Israël et qui, sous la «loi du retour», avons un droit légal à vivre et devenir citoyen israélien. Nous désirons renoncer à ce droit que nous n'avons pas recherché parce que :

    1) Nous considérons que ce droit est moralement injuste et ne devrait pas nous être accordé quand ceux qui devraient normalement en bénéficier en sont exclus après avoir été terrorisés et obligés de fuir.

    2) La politique d'Israël vis-à-vis des Palestiniens est barbare et nous ne voulons pas nous identifier en quelque manière que ce soit avec ce que fait les dirigeants du pays.

    3) Nous sommes en désaccord avec l'idée que l'émigration sioniste vers Israël est une solution pour les juifs de la diaspora face à l'antisémitisme ou le racisme - et même si les juifs ont été ou sont encore victimes de racisme, ils n'ont pas le droit de faire à leur tour d'autres victimes.

    4) Nous voulons exprimer notre solidarité avec tous ceux qui travaillent pour qu'Israël, la Cisjordanie et la Bande de Gaza deviennent un lieu où
    les gens puissent vivre sans restrictions basées sur les origines
    soi-disant raciales, culturelles ou ethniques.

    Nous attendons le jour où tous les peuples de la région pourront vivre ensemble dans la paix sur une base de non discrimination et de respect mutuel. Alors peut-être certains d'entre nous aimerions y vivre, mais seulement si les droits des Palestiniens sont respectés. À ceux qui considèrent qu'Israël est un «havre de sécurité» pour les juifs face à l'antisémitisme, nous disons qu'il ne peut pas y avoir de sécurité quand on devient un occupant et un oppresseur. Nous espérons que le peuple d'Israël et ses dirigeants réaliseront cela bientôt.

    Signez la lettre : information@jewsrenounce.org

    Traduit de l'anglais par Ana Cleja


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  tito varich le Mar 24 Juil - 21:51

    Et tant qu'on y est...

    L'impunité pousse au crime

    par Michel Warschawski (*)

    Une des raisons principales du mal-être de l'Etat d'Israël est sans aucun doute le statut d'impunité dont il jouit, ou plutôt dont il souffre. Tel un enfant qui est conscient de commettre des bêtises de plus en plus graves et que personne ne rappelle a l'ordre, Israël est en manque de limites, et se sent entraîné dans le cercle infernal de la répression - représailles - répression et l'escalade de violence produite par 35 ans d'occupation.

    L'application de sanctions contre un Etat qui bafoue le droit et viole les résolutions de l'ONU n'est pas seulement un acte de justice envers ses victimes. C'est aussi un moyen de lui imposer des limites et rappeler la différence entre le bien et mal, pour parler comme George W Bush, entre la loi et ce qui est hors la loi.

    C'est ce qu'a compris le Parlement européen quand il votait, à une très large majorité et toutes tendances confondues, le projet, soumis par le groupe parlementaire de la Gauche unitaire européenne, de suspension de l'accord d'association entre l'Union européenne et Israël. Cette résolution ne doit pas être comprise uniquement comme l'application stricte de l'accord qui stipule le respect des droits de la personne par les bénéficiaires de cette coopération, mais comme un rappel à un principe élémentaire : il n'y a pas de droits sans devoirs, il n'y a pas de privilèges pour qui se situe hors la loi. Des dizaines de résolutions du Parlement européen sont systématiquement violées par l'Etat d'Israël, de nombreuses demandes de l'Union européenne sont cyniquement ignorées par son gouvernement : pourquoi l'Europe devrait alors continuer à donner un statut commercial privilégié à qui ne cesse de répéter que seuls les Etats-Unis comptent dans l'arène internationale ?

    L'exécutif européen reste, dans le mécanisme consensuel qui le régit pour l'instant, l'otage d'une minorité de pays qui refusent toute forme de pression sur l'Etat d'Israël. C'est donc au tour des Etats membres de prendre leurs responsabilités, et de traduire par des actes forts et responsables leurs propres déclarations de principe, ainsi d'ailleurs que le vote du Parlement. Et si les Etats tergiversent, c'est aux citoyens de jouer, comme l'ont montré les enseignants de l'université Paris-VI. Ce
    faisant, ils n'appliquent pas seulement la décision démocratique des élus
    européens, mais font preuve d'un engagement citoyen et de responsabilité envers tous les protagonistes du conflit qui déchire le Moyen-Orient. Il faut le dire et le répéter : des sanctions contre Israël ne sont pas un acte hostile envers le peuple israélien, mais au contraire, l'expression d'un sens de la responsabilité envers un Etat qui devient victime de sa puissance. Et de son impunité.

    Il y a évidemment ceux qui croient aider le peuple israélien en défendant inconditionnellement tous ces méfaits, et dénoncent violemment tous ceux qui croient juste de dire non aux crimes commis par l'Etat hébreu, voire d'exiger que ceux-ci soient sanctionnés. À ceux-la on ne peut répliquer qu'en dénonçant à la fois leur manque de boussole morale et leur irresponsabilité face a l'avenir de la petite minorité juive dans le Proche-Orient arabe.

    Mais il y a aussi ceux qui, tout en ne taisant pas leur critique de l'occupation et de la colonisation israéliennes et des crimes commis par l'armée coloniale, dénoncent les sanctions, et plus particulièrement celles prises dans le domaine de la recherche scientifique et de la coopération inter-universitaire. Quatre arguments étayent leur critique :

    Premièrement, ils dénoncent le " boycott des universitaires israéliens ", alors que les motions discutées dans de nombreuses universités d'Europe et d'Amérique du Nord ne parlent pas de boycott, mais de suspension d'accords qui donnaient des privilèges aux institutions de recherche israéliennes. Ces motions demandent de mettre fin à ces privilèges, tant que l'Etat d'Israël continue a violer les résolutions de l'ONU et les conventions internationales telles que la quatrième convention de Genève.

    Deuxièmement : pourquoi seulement Israël ? N'est-ce pas le signe d'un antisémitisme plus ou moins conscient ? Cette accusation est évidemment fausse : l'Afrique du Sud a été l'objet de sanctions, voire d'un boycott, y compris dans les domaines sportifs et universitaires, la Grèce des colonels a subi des sanctions populaires, de même que l'Espagne franquiste. De même, des mesures ont été prises, dans certaines universités américaines au moins, contre la Russie, pour dénoncer la répression anti-tchétchène.

    Troisièmement : pourquoi sanctionner les universités qui sont à l'avant-poste du combat pour la paix et les droits des Palestiniens ? Cette critique est révélatrice des préjugés de ceux qui la soulèvent : aucun fait ne confirme cette affirmation, car les universités ont, malheureusement, été totalement silencieuses sur la violation des droits de la personne dans les territoires occupés, et les attaques systématiques contre le droit d'étudier et contre les institutions scolaires. Ce qu'une telle contrevérité révèle en fait c'est le racisme de ceux qui la défendent
    : c'est le peuple qui est raciste, qui viole les droits de l'homme ; les intellectuels eux seraient, par définition, la conscience critique d'Israël, et nul n'! a besoin de preuves matérielles pour étayer cette affirmation.

    Quatrièmement : des sanctions porteraient atteinte à la coopération universitaire israélo-palestinienne. Autre contrevérité : non seulement la coopération (très limitée) entre universités israéliennes et palestiniennes a totalement cessé dès l'an 2000, et sans qu'aucun institut israélien n'ait fait quoi que ce soit pour permettre la reprise d'une telle coopération, et ce au moment ou les institutions scolaires et universitaires palestiniennes étaient attaquées comme " bases du terrorisme ", mais, ce qui est encore plus grave, aucune initiative, aucune motion, aucun appel n'ont émané des universités israéliennes pour dénoncer les obstacles immenses que l'armée d'occupation place devant l'activité scolaire palestinienne, du jardin d'enfant à l'université.

    Parmi ceux qui, en Israël, se battent contre la violation des droits de l'homme dans les territoires palestiniens occupés, y compris contre les atteintes systématiques au droit à l'éducation, il y a de nombreux universitaires. Non seulement, ils ne parlent pas au nom des institutions dans lesquelles ils travaillent, mais sont menacés de sanctions et d'exclusion, comme l'a montré l'affaire Ilan Pappe, l'été dernier. Et ils soutiennent les sanctions exigées par leurs collègues européens, pour le bien, y compris, de leurs propres universités.

    Si tous ceux qui dénoncent en France la prise de sanctions contre les institutions israéliennes s'étaient mobilisés pour défendre le droit inconditionnel des Palestiniens à l'éducation, et avaient exercé une pression efficace en ce sens, il est vraisemblable qu'il n'aurait pas été nécessaire de prendre une mesure aussi controversée.

    Contrairement a ce que voudraient nous faire croire Claude Lanzman, Alain Finkielkraut et autres, le débat n'est pas entre boycott et soutien à la coopération scientifique israélo-palestinienne, mais entre défense du droit à l'éducation pour tous et l'impunité pour les criminels et leurs complices.


    (*) Journaliste israélien, cofondateur du Comité de solidarité avec l'université de Bir Zeit.
    Dernier ouvrage paru : Sur la frontière, Stock, 2002, 308 pages, 20 euros.


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    fran6
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 2521
    Age : 39
    Localisation : Liège
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  fran6 le Mar 24 Juil - 22:59

    Michel Warschawski ?
    affraid

    Ouftiiiii, courageux le tito Laughing

    t'ention aux attaques ad machins
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  tito varich le Mer 25 Juil - 1:57

    Sur la tombe d'un ami.
    En souvenir de Naïm Khader

    Marcel Liebman

    C'était une amitié politique. C'était un camarade et un ami. La politique, une certaine politique, une certaine conception de la politique, était le point de départ et l'axe de cette amitié. La politique comme engagement en faveur d'une option fondamentale et que l'on croit fondamentalement juste. Une conception de la politique qui permet des désaccords - et pas seulement sur des détails - enregistrés, acceptés, discutés, jamais tenus pour négligeables mais jamais non plus pour hérétiques.

    Je me souviens de quelques débats publics où Naïm et moi à partir de cette conviction commune qu'il fallait rendre au peuple palestinien ses droits nationaux, exprimions nos divergences sur tel ou tel aspect de la question du Moyen-Orient. Je n'attendais pas de lui une totale approbation de mes points de vue. Il n'attendait pas de moi un soutien inconditionnel de la politique de l'OLP. Je savais qu'en cas de désaccord, il ne jugerait pas utile, pour des raisons de pure opportunité, de faire comme si ce désaccord n'existait pas. Et il savait que, moi non plus, je ne crois pas, en pareille circonstance, à la sacro-sainte règle du silence.

    Une amitié politique avec la politique, l'engagement politique comme axe et l'estime la plus totale, la chaleur la plus spontanée comme contenu. Et une confiance réciproque que rien n'est jamais venu altérer. Surtout pas la « question juive ». Je l'ai dit ailleurs et Il est bon que je le répète pour les lecteurs de Points critiques : nous n'avons jamais fait Naïm et moi, comme si je n'étais pas Juif. Ce n'était pas une « carte » qu'il fallait jouer mais une situation qu'il fallait prendre en compte. Chaque fois qu'il abordait les Juifs, en tant que tels et les groupes juifs, de la périphérie de la « Communauté » ou d'ailleurs, j'étais à ses côtés et sans doute notre collaboration ne se limitait pas à cela. Mais dans ces circonstances, plus qu'en aucune autre occasion, je l'ai admiré et je l'ai aimé. Tant de patience et tant de calme, tant de sérénité devant les attaques ; tant d'obstination malgré la surdité totale ou sélective. Voulez-vous un exemple ?

    Le « Jeune Barreau » avait organisé un débat entre le président du
    CCOJB (Comité de coordination des organisations juives de Belgique) et moimême sur les perspectives de paix israélo-arabe. Naïm Khader était parmi les auditeurs, prêt à intervenir dans le débat. Il intervint en effet expliquant, avec une parfaite clarté, que, dans son esprit, la « Palestine laïque et démocratique », but ultime dont il poursuivait la réalisation, ne serait possible que moyennant l'accord (éventuel) des Israéliens. En attendant, cet accord (éventuel), deux Etats - Israël et Palestine - coexisteraient pacifiquement. Aussitôt, le président du CCOJB s'employa à dénigrer cette déclaration conciliante. Vieux routier du barreau, il fit
    aussi de son mieux pour dresser l'auditoire contre le représentant de l'OLP.

    C'était le Xe incident du genre. Chaque fois, Naïm Khader se heurtait à la même arrogance : des gens jugeaient dérisoires les concessions, pourtant réelles, faites par des Palestiniens alors qu'eux-mêmes n'étaient disposés à en faire aucune.

    Ce soir-là, Naïm et moi avons éprouvé un sentiment de dégoût et l'impuissance.

    Mais, le lendemain, il recommençait à plaider sa cause, avec autant de passion sereine et de patience. Rien ne le démontait et jamais il n'était tenté par les pièges du fanatisme. A chaque attentat terroriste et même lorsque l'Organisation de Libération de la Palestine manifestait sa désapprobation, des milieux officiels de la Communauté juive s'élevait la sempiternelle exigence : « Fermez le bureau de l'OLP ! », un bureau que Naïm Khader avait mis tant d'obstination à créer et dont il faisait un lieu de négociations et aussi de dialogue.

    C'est précisément le dialogue que l'on refusait ici et en Israël où gouvernement et opposition, désastreusement unis sur cette question majeure, s'entendaient et s'entendent pour signifier un « non » méprisant à l'Etat palestinien et à l'OLP stupidement et scandaleusement qualifiée de nazi. Cette haine dirigée contre lui et contre ses camarades ne le découragea jamais et n'affecta jamais sa volonté de dialoguer avec les Juifs. Jamais je n'ai lu sous sa plume ni entendu dans sa bouche une phrase ou un mot qui ait révélé la moindre trace - je dis bien la moindre trace - d'hostilité envers ces Juifs dont les représentants communautaires, presque sans exception, le couvraient de sarcasmes et d'invectives.

    Je le dis en toute franchise : si, dans de tels moments, il s'était laissé aller à quelque écart de langage, je n’aurais pu lui en vouloir. Mais comme j'étais heureux de n'avoir jamais dû faire la preuve d'une telle compréhension. Naïm était un nationaliste. Mais son progressisme et son intelligence l'ont toujours mis à l'abri des excès qui guettent inévitablement les combattants des luttes nationales. Et si les exilés sont, eux aussi, tentés par l'extrémisme verbal, Naïm n'était pas un exilé comme les autres. Personnellement, il ne cédait jamais à un tel extrémisme et combien de fois je l'ai vu résister à celui de certains alliés trop zélés, si compromettants pour la cause qu'il défendait.

    De ce point de vue et à quelques égards encore, Naïm était un modèle.
    Avec une douloureuse certitude, je peux dire que cet homme nous manquera cruellement à nous qui, envers et contre tout, essayons, modestement, patiemment, inlassablement, de rapprocher Juifs et Arabes progressistes, Israéliens et Palestiniens de bonne volonté. Voilà pour l'homme public.

    Pour l'ami, je n'ajouterai rien qui viole la pudeur que, à tort ou à raison, on impose à ses sentiments. Sinon que sa disparition crée un vide et creuse un trou que rien ni personne ne combleront jamais.

    Non, jamais.


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  Trinita le Mer 25 Juil - 3:39

    C'est quoi ce délire paranoïde?
    Les indiens d'Amérique ont aussi fait l'objet d'un calcul génocidaire froid. Et il en fut rester beaucoup moins que des juifs à l'issue du génocide. Bien d'autres peuples encore ont eu à subir un tel sort. Prétendre que "les juifs sont les seules personnes..." c'est du blabla sioniste.

    relis moi en tenant compte de la conjugaison et du temps employé stp..Je me cite:

    Les Juifs sont les seules personnes pour qui il est envisagé froidement de faire disparaitre leur nation..au point qu'il existe des sondages sur le sujet..

    présent de l'indicatif donc..



    Citation:
    même pour l'Allemagne nazie il n'en a jamais été question à ce point..


    Le peuple allemand est celui qui a sacrifié le plus d'âmes au combat contre le nazisme.

    Négatif..C'est le peuple soviétique..
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  MP le Mer 25 Juil - 9:19

    Je rentre après quelques jours oxygénés : toujours le même caquetage stérile et mono-maniaque sur les juifs !


    A se demander s'il n'y pas l'intention génocidaire avérée de faire périr d'ennui les non juifs.

    Et d'assassiner le forum en passant.


    Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
    avatar
    Knut de Knokke

    Nombre de messages : 698
    Date d'inscription : 23/07/2007

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  Knut de Knokke le Mer 25 Juil - 10:54

    Trinita a écrit:Article 12
    Tout homme a droit, dans le cadre de la Charria, à la liberté de circuler et de choisir son lieu de résidence à l'intérieur ou à l'extérieur de son pays. S'il est persécuté, il a le droit de se réfugier dans un autre pays. Le pays d'accueil se doit de lui accorder asile et d'assister sa sécurité, sauf si son exil est motivé par un crime qu'il aurait commis en infraction aux dispositions de la Charria.

    J'aime beaucoup cet article. Surtout la fin.
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  tito varich le Mer 25 Juil - 11:41

    Trinita a écrit:Les Juifs sont les seules personnes pour qui il est envisagé froidement de faire disparaitre leur nation..au point qu'il existe des sondages sur le sujet..

    Mon cher trinita, il n'est envisagé par personne de faire disparaitre une nation. En tout cas pas du côté des personnes qui se battent contre le sionisme tout en refusant de verser dans l'antisémitisme.
    Il s'agit simplement de refuser qu'un Etat soit dominé politiquement par une "nation ethniquement pure".

    Le peuple allemand est celui qui a sacrifié le plus d'âmes au combat contre le nazisme.

    Négatif..C'est le peuple soviétique..

    Tu as raison. En fait je voulais dire "Le peuple allemand est celui qui a sacrifié le plus d'âmes à la résistance."


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  Trinita le Mer 25 Juil - 13:09

    tito varich a écrit:
    Trinita a écrit:Les Juifs sont les seules personnes pour qui il est envisagé froidement de faire disparaitre leur nation..au point qu'il existe des sondages sur le sujet..

    Mon cher trinita, il n'est envisagé par personne de faire disparaitre une nation. En tout cas pas du côté des personnes qui se battent contre le sionisme tout en refusant de verser dans l'antisémitisme.
    Il s'agit simplement de refuser qu'un Etat soit dominé politiquement par une "nation ethniquement pure".

    un "état dominé par une nation ethniquement pure"..scuse hein poto mais perso je fume pas de pète avant de composer un post pour le proche orient..et puis bon, comme c'est du délire je vais pas aller plus avant dans ce sens..



    Le peuple allemand est celui qui a sacrifié le plus d'âmes au combat contre le nazisme.

    Négatif..C'est le peuple soviétique..

    Tu as raison. En fait je voulais dire "Le peuple allemand est celui qui a sacrifié le plus d'âmes à la résistance."

    Non plus...bref tes récoltes ont l'air fructueuses..t'as essayé le crottin de cheval comme engrais comme je te l'ai conseillé? lol!








    Bob Marley













    Contenu sponsorisé

    Re: Palestine : le droit de se défendre et le droit légitime de

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 21 Nov - 16:26