Alter-MuRAX

Mer 18 Oct - 19:38


    Les anciens de l'UDF créent le « Nouveau centre »

    Partagez
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Les anciens de l'UDF créent le « Nouveau centre »

    Message  silverbold le Mer 30 Mai - 7:08

    Les anciens de l'UDF créent le « Nouveau centre »
    Les députés centristes ralliés à la majorité présidentielle ont annoncé ce matin la création d'un nouveau parti politique : le « Nouveau centre ».


    « Nous ne sommes pas des dissidents, nous sommes l'UDF », s'exclame André Santini, ex-UDF rallié à Nicolas Sarkozy. Ce matin, avec d'autres parlementaires, il a publiquement annoncé la naissance d'un nouveau parti : le « Nouveau centre ». Une façon d'entériner la division de l'UDF, éclatée entre le Modem de François Bayrou et cette nouvelle formation, dirigée par le ministre de la Défense Hervé Morin. Le Nouveau centre dispose dès aujourd'hui d'un site Web, et présentera plus de 80 candidats aux élections législatives. Bénéficiant d'accords législatifs avec l'UMP, il espère obtenir entre 25 et 30 élus à l'Assemblée. Le nouveau parti promet de mettre en place des fédérations départementales dès la fin des législatives pour accueillir militants et adhérents. Et un congrès est prévu en octobre pour nommer les instances dirigeantes du Parti. Dans l'intervalle, le bureau provisoire est constitué d'Hervé Morin, président, et de Charles Amédée de Courson, trésorier.

    Un centre, deux partis ?
    Pour Rudy Salles, député Nouveau centre des Alpes –Maritimes, il n'y a pas de clivage idéologique fort entre le Modem et le parti d'Hervé Morin. « Il y a une différence d'analyse de la situation. Nous, nous pensons que le pays va mal, et qu'il ne faut pas attendre cinq ans pour agir. François Bayrou, lui, veut se placer à l'extérieur de la majorité. Nous espérons malgré tout qu'il sera une force de proposition et pas seulement d'opposition. » Seule nuance, pou lui, le Nouveau centre représente plus un courant de centre droit, « alors que François Bayrou, en ne se prononçant pas pour Nicolas Sarkozy au second tour, a fait pencher le Modem vers le centre gauche. »

    Bataille pour l'UDF
    « La différence n'est pas là !, s'insurge Bernard Lehideux, candidat UDF-Modem dans les Hauts-de-Seine. François Bayrou n'a pas voté pour Nicolas Sarkozy mais il a laissé ses électeurs libres de leur choix. L'UDF est un parti de rassemblement large, c'est comme ça depuis 1978. Quant à notre ligne, elle se distingue clairement de celle du Nouveau centre, puisque nous, nous avons indiqué que nous nous prononcerions en notre âme et conscience par rapport aux propositions de l'UMP. Eux, leur position peut se résumer par la phrase suivante : je veux devenir ministre. » Pour Bernard Lehideux, les membres de la nouvelle formation ne devraient pas avoir le droit de se prétendre UDF : « quand on quitte une maison et qu'on ferme la porte, on ne peut pas se revendiquer de cette maison ! » La polémique sur l'appartenance à l'UDF enfle : un communiqué émanant cet après-midi du parti de François Bayrou demande aux journalistes de bien stipuler l'appartenance « UDF-Modem » ou « l'UDF-Mouvement démocrate » de ses candidats.

    Mardi 29 Mai 2007
    Anna Borrel

    http://www.marianne2007.info/Les-anciens-de-l-UDF-creent-le-Nouveau-centre-_a1440.html

      La date/heure actuelle est Mer 18 Oct - 19:38