Alter-MuRAX

Ven 15 Déc - 7:28


    « Faire exploser le PS ! » La presse unanime !

    Partagez
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    « Faire exploser le PS ! » La presse unanime !

    Message  silverbold le Lun 14 Mai - 7:17

    « Faire exploser le PS ! » La presse unanime !

    Joffrin, Kahn et à leur suite pratiquement tous les journalistes politiques des organes de presse qui ne sont pas dans la mouvance de la droite sarkoziste n’ont plus qu’une chose en tête : inciter, promouvoir, appuyer toutes les initiatives pouvant conduire à ce qu’ils appellent la « modernisation nécessaire » de la gauche. Ils trépignent devant l’obstacle, éditorialisent sur ce thème à n’en plus finir, sortent livre sur le livre. Même lorsqu’il s’agit d’un reportage sous les dessous d’une campagne, comme dans « La femme fatale », il faut être aveugle pour ne pas discerner l’objectif : « Faire exploser le PS ! », pour reprendre un titre du dernier numéro de Marianne, quitte en l’occurrence à entrer dans les considérations de la vie privée du couple Royal-Hollande. Raphaëlle Bacqué, co-auteur de « La femme fatale » ne cache d’ailleurs pas sa préférence avouée pour DSK (chez FOG aujourd’hui même sur France 5). Rappelons que lorsque Jean-Marie Colombani dans son éditorial d’avant le premier tour appela de ses vœux un second tour mettant en concurrence Sarkozy et Royal, c’était aussi moins par considération pour les deux candidats que parce qu’il lui semblait nécessaire que l’affrontement gauche-droite ait lieu en toute clarté, et qu’ainsi le PS défait n’ait aucune excuse comme ce le fut en 2002.

    Les éditorialistes du Figaro, de L’Express ou du Point ne sont pas en reste pour autant. C’est que la victoire de Sarkozy ne sera pas complète tant qu’il restera une once d’esprit de gauche dans ce pays. Or, loin d’avoir été laminée, la gauche électorale a fort bien résisté à l’offensive de la droite sarkoziste comme l’illustrent les données du vote du 6 mai (« La gauche se cherche » ; « La fiction Sarkozy »). Non seulement l’entreprise de séduction de Sarkozy en direction des « travailleurs que la gauche délaisse » a échoué, mais l’ouverture au centre tentée par Royal n’a guère été probante elle aussi. En y regardant de plus près, nous sommes loin d’une France qui virerait à droite ; du moins pour cette France active, celle qui comptera quand le nouveau gouvernement s’attaquera aux réformes du droit du travail souhaitées par la droite. En réalité nous avons assisté dans ce vote à une RADICALISATION de deux France, plus visible à droite, mais non moins réelle à gauche, car chacun sait que dans le vote Royal il y avait une majorité de voix d’abord hostiles au candidat de l’UMP. On comprend mieux dans ces conditions l’ouverture à gauche tentée par le nouveau président. Il s’agit de donner corps au consensus tacite existant depuis de nombreuses années entre gauche et droite parlementaire sur le plan économique en particulier. Et ce n’est pas un hasard à ce titre que l’invitation tombe sur des Besson ou des Allègre, deux jospinistes, le dernier ayant été le ministre le plus hostile au « pouvoir » syndical dans la fonction publique depuis lontemps.

    Trois façons de se défaire de la gauche, du « vieux socialisme », des revendications sociales.
    Le première se joue au sein même du PS. En concurrence sur le même créneau : Royal et DSK. L’avantage est aujourd’hui à Royal. Tout en pratiquement l’ouverture au centre, elle a réussi à mobiliser dans son sillage un électorat populaire qui a vu en elle une possibilité de battre la droite et de promouvoir certaines mesures sociales d’urgence, même si elle étaient timides. DSK s’il veut prendre la tête de la rénovation du PS devra aller plus loin, plus à droite encore et remettre en cause les « vieilles recettes ». Mais pour l’instant il s’est bien gardé de dire lesquelles, car l’enjeu c’est aussi de ne pas se mettre à dos l’électorat populaire qui tient à ses acquis et qui en demande d’autres. Autre difficulté pour DSK : Royal fera tout pour que la bataille entre elle et lui ne se fasse pas dans le vase clos du parti.

    La seconde entreprise de « dynamitage » se joue au centre. C’est l’opération Bayrou autour du MoDem, le nouveau Mouvement démocrate. Les objectifs sont nombreux : du ralliement de Verts en déroute (20 % de l’électorat Vert a choisi Bayrou au 1er tour) à des socialistes déjà convaincus que la « rénovation » du PS n’est pas pour aujourd’hui (15 % de l’électorat socialiste ont voté Bayrou). Sans oublier ces électeurs sans préférence partisane qui ont été l’apport le plus important au vote Bayrou, hormis les électeurs UDF traditionnels. Première échéance : les législatives. Dans un mois nous en saurons plus sur les capacités de Bayrou à « plumer la volaille socialiste » et à proposer à la droite de la gauche une alternative crédible.
    La troisième enfin, réside moins dans la capacité de Sarkozy à rallier dans l’immédiat quelques électrons libres de la gauche socialiste que dans la réussite de sa politique dans le domaine économique et social. Sur la lancée du précédent gouvernement il n’est pas inenvisageable que la croissance soit là et que le chômage continue de baisser. Car nous savons quel est désormais l’objectif. Eric Le Boucher le synthétisait ainsi dans son éditorial du Monde le 6 mai : « Vous trouvez que l'égalitarisme est trop coûteux et que ses excès nous pénalisent ? Votez Sarkozy. » C'est l'enjeu des couches moyennes : gagner en pouvoir d'achat, pour soi, au détriment des couches populaires. Un vrai défi à la promesse de partage et de solidatité, la valeur de la gauche par excellence.


    lien
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: « Faire exploser le PS ! » La presse unanime !

    Message  MP le Lun 14 Mai - 7:58

    Article inepte.

    La gauche ne va pas exploser : c'est fait !

    Comme dans la mutation des papillons, il reste, accrochée à une branche, la peau d'une larve qui se métamorphose. Un "vieux "PS" désséché, qui nn'intéresse pls personne.

    On verra ce qui en sortira, mais certainement pas l'ancienne larve Smile
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: « Faire exploser le PS ! » La presse unanime !

    Message  tito varich le Lun 14 Mai - 15:04

    Ce qui en sortira?
    Un New Labour blairien sans doute.
    Et bientôt la politiques se fera entre oligarques et à la discression de la population, ou alors elle se fera entre l'oligarchie et la rue...


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: « Faire exploser le PS ! » La presse unanime !

    Message  MP le Lun 14 Mai - 17:11

    ou alors elle se fera entre l'oligarchie et la rue...

    C'est vrai que les français sont plus réputés pour manier les pavés que les outils Very Happy Very Happy Very Happy

    Contenu sponsorisé

    Re: « Faire exploser le PS ! » La presse unanime !

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 7:28