Alter-MuRAX

Ven 15 Déc - 7:12


    Le CRAN soumet aux candidats un "plan pour la diversité

    Partagez
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Le CRAN soumet aux candidats un "plan pour la diversité

    Message  silverbold le Lun 9 Avr - 12:39

    Le CRAN soumet aux candidats
    un "plan pour la diversité"

    NOUVELOBS.COM | 08.04.2007 | 11:34


    Le Conseil représentatif des associations noires, qui avait interpellé les candidats pour qu'ils s'engagent "concrètement" à lutter contre les discriminations, ne donne aucune consigne de vote.


    Le Conseil représentatif des associations noires (Cran), qui avait interpellé les candidats à la présidentielle pour qu'ils s'engagent "concrètement" à lutter contre les discriminations, n'a finalement donné aucune consigne de vote, lors de ses états généraux, samedi 7 avril, à Paris.
    "Le vote noir n'appartient à personne", a lancé Patrick Lozès, président du Cran, devant un public plutôt clairsemé en ce début de week-end pascal.

    Un "plan pour la diversité"

    "Quel que soit le candidat, demandez-vous d'abord s'il servira la cause des Noirs", a-t-il ajouté au terme de ces deuxièmes états généraux consacrés aux réponses à apporter à la lutte contre les discriminations.
    Le Cran, qui fédère un millier d'associations et rassemble des sensibilités différentes allant de l'UDF aux Verts, avait soumis, avant cette réunion, aux principaux candidats à la présidentielle un "plan pour la diversité" comprenant une soixantaine de mesures.

    Des statistiques ethniques

    Parmi ces mesures, figurent la mise en place de statistiques de la diversité - sur une base anonyme et facultative pour les minorités visibles - la création d'un corps d'inspecteurs de la lutte contre les discriminations, la régularisation de tous les sans-papiers, mais aussi des mesures en faveur du logement social ainsi que la gratuité des transports publics.
    Invités à venir défendre leurs positions devant ces états généraux, les candidats ont brillé par leur absence à l'exception de Dominique Voynet, pour les Verts.

    "Ségolène Royal parle insuffisamment du sujet"

    Contrairement à la candidate socialiste Ségolène Royal qui n'y est pas favorable, le socialiste Dominique Strauss-Kahn s'est prononcé, hors tribune, en faveur de "statistiques de la diversité" pour mieux évaluer les discriminations pesant notamment sur les minorités visibles.
    "C'est une bonne chose, a déclaré Dominique Strauss-Kahn devant quelques journalistes, de mettre en oeuvre" de telles données. "On ne traite un problème que quand on accepte de le regarder en face", a-t-il dit, concédant que la position de Ségolène Royal en la matière n'était "pas obligatoirement la même".
    "Ségolène Royal parle, insuffisamment à mon goût, du sujet" de la lutte contre les discriminations, a-t-il dit. "Les derniers jours de la campagne devraient être l'occasion d'avancer un peu sur la question", a-t-il ajouté.

    Absence des candidats

    Le candidat UMP Nicolas Sarkozy n'avait quant à lui délégué aucun de ses lieutenants alors que l'an dernier, à l'occasion des premiers états généraux du Cran, Roselyne Bachelot et Patrick Devedjian avaient répondu présent.
    Les autres candidats sollicités, François Bayrou et José Bové, n'ont pas davantage envoyé de représentants même s'ils ont, selon le Cran, répondu, comme les autres partis sollicités, au questionnaire de l'association.
    La candidate communiste Marie-George Buffet avait en revanche envoyé un membre de son équipe de campagne, Stéphane Collono, qui a proposé de faire de la lutte contre les discriminations "une grande cause pour toute la législature".

    "Nous sommes français et noirs comme on est français et femme"

    Patrick Lozès a pour sa part récusé le fait que "l'on veut nous - les Noirs - nous enfermer dans un débat sur l'immigration". "Nous ne sommes pas des immigrés, a-t-il dit, nous sommes français et noirs comme on est français et juifs ou français et femmes, ou français et homosexuels". (AFP)

    lien

      La date/heure actuelle est Ven 15 Déc - 7:12