Alter-MuRAX

Sam 20 Oct - 22:01


    s'amuser d'un rien...

    Partagez
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: s'amuser d'un rien...

    Message  tito varich le Mar 3 Avr - 17:05

    JanL a écrit:Tu parles de faire un chahut comme lorsque Fourest est venue? Si tout le monde commence à faire comme ça à chaque fois qu'on est pas d'accord avec l'orateur, on ne va pas s'en sortir.

    Manifester sa désapprobation, d'accord, mais dans le respect des opinions d'autrui alors.

    Pour reprendre l'exemple de la conférence de Fourest, une manifestation à l'extérieur de l'auditoire eut été tout à fait acceptable car elle n'aurait pas pris l'ensemble des auditeurs en otage.

    Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi JanL.
    L'université est aussi un lieu d'expérimentation politique.
    Alors qu'il faille privilégier le débat, je suis d'accord. Même avec ceux dont l'opinion nous révulse. Mais pour que nous puissions "faire connaissance", produire du savoir, à partir de ce genre d'expérience, il est nécessaire que le dispositif mis en place le permette.
    Ce n'était pas le cas lors de la conférence Fourest, ce n'aurait probablement pas été le cas si les Cercle des étudiants Arabo-européens avaient invité Ramadan dans la forme première de la conférence prévue. Et il est possible que ce ne soit pas le cas lors de la venue d'Halévy.
    Quand une conférence ne se prête pas au débat, si les personnes présentes estiment avoir des raisons légitimes de vouloir s'opposer aux propos tenus, il est nécessaire de manifester sa désaprobation et il ne me parrait pas indigne d'empêcher la conférence de se tenir.
    Donc, à mon sens, quand une conférence de ce genre à lieu, il est bon de prendre la parole et si la parole n'est pas entendue, si elle est coupée, si on se retrouve de fait sans droit de parole, on peut s'opposer à la tenue de la conférence. Mais certainement pas a priori.


    _________________
    http://leclea.be/

    JanL

    Nombre de messages : 91
    Date d'inscription : 26/03/2007

    Re: s'amuser d'un rien...

    Message  JanL le Mar 3 Avr - 17:28

    L'université est aussi un lieu d'expérimentation politique.

    Tu as raison, c'est comme ça depuis 1968, et je me demande aujourd'hui si ce n'est pas là que le problème se situe avant tout.

    Mon opinion aujourd'hui est qu'il ne faudrait inviter des conférenciers que dans le cadre de la recherche ou de l'enseignement, des gens qui viennent présenter leurs travaux et les confronter avec d'autres scientifiques ou des étudiants, et non plus servir de tribune à des propagandistes, essayistes en tous genres qui ne viennent finalement que pour expliquer qu'ils ont raison.

    La mission de l'université n'est pas de servir de laboratoire aux différents mouvements politiques quels qu'ils soient. On voit aujourd'hui où mène cette confusion: à la discorde et à la tension. On est même obligés de faire appel aux flics pour assurer la sécurité des gens.

    Tu parles souvent de l'occupation du Chavanne. Vu de l'extérieur, ça ressemblait quand même à un TP d'Agitation Contestataire. Mais au final, c'est la majorité des étudiants qui a été prise en otage par une minorité qui confondait la fin et les moyens.
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: s'amuser d'un rien...

    Message  tito varich le Mar 3 Avr - 18:22

    [Ton message a été posté deux fois, j'en ai donc supprimé un exemplaire.]

    Plus le temps de répondre, j'ai une réunion qui va débuter bientôt et il faut que je me prépare. Mais en gise de préliminaire voici un extrait des Statuts organiques de l'ULB :

    Article 1
    L'Université Libre de Bruxelles fonde l'enseignement et la recherche sur le principe du libre examen. Celui-ci postule, en toute matière, le rejet de l'argument d'autorité et l'indépendance de jugement.

    Article 2
    L'Université fonde son organisation sur la démocratie interne, l'indépendance, l'autonomie et la solidarité.

    La démocratie interne postule la garantie de l'exercice des libertés fondamentales à l'intérieur de l'Université et la vocation des corps constitutifs de la communauté universitaire à participer, avec pouvoir délibératif, à la gestion de l'Université et au contrôle de cette gestion.

    Article 3
    La mission de l'Université est :

    d'assurer le développement, la transmission et l'application de la connaissance par une recherche scientifique et un enseignement libérés de toute entrave politique et idéologique;

    d'assurer, grâce à cette recherche, la formation critique de ceux qui enrichiront la connaissance dans l'intérêt de la collectivité.

    d'assurer une mission générale de service à la collectivité et à la société dont celle de dispenser des soins médicaux de qualité en relation avec l'enseignement et la recherche universitaires.

    http://www.ulb.ac.be/docs/greffe/statuts.html


    _________________
    http://leclea.be/

    Contenu sponsorisé

    Re: s'amuser d'un rien...

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 20 Oct - 22:01