Alter-MuRAX

Lun 23 Juil - 14:52


    L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Partagez
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  Trinita le Mer 28 Mar - 3:29

    MP a écrit:

    Very Happy Tu as parfaitement raison ! Pus la femme se dénude, moins elle inspire des bouffées sexuelles. Simplement parce que le corps féminin se banalise.

    ouais ben sans être un baveux des mini jupes, une belle nana en col roulé bouffant avec un pantalon de jogging XXL et un bonnet jusqu'aux oreilles , ça m'inspire que des bouffées de déception moi j'dis Laughing Laughing
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  MP le Mer 28 Mar - 9:13

    ok mp c'est qui le prédicateur francophone le plus écouté si c'est pas lui?je t'écoute Smile

    Dis-moi plutôt qui écoute encore un "prédicateur", si ce ne sont quelques débiles allumés ?

    oui trois fois rien hein conseiller de tony blair c'est fastoche, moi je suis conseiller en sauces à la menthe pour mister bean....fingers in the nose Cool

    Faut vraiment être innocent, ou n'avoir jamais travailler dans un Cabinet Smile . Quand un type ou un groupe emm... le Ministre, et que le Ministre n'est pas idiot, il donne un titre au type (genre Conseiller dont on ne suivra que les conseils qui conviennent) et on le neutralise aussi sec.

    non, tout simplement parce qu'il se réfère à l'héritage de son grand père dans ses bouquins...

    C'est son problème ... Et me fait songer à une anecdote vécue : présenté à un haut personnage, un jeune présomptueux avec décliné son nom en croyant bone d'ajouter "le neveu du Ministre" ... Alors, le "haut personnage", du tac au tac, avait demandé : "de père inconnu ?" Smile
    Se référer à son grand-père, c'est tenter de se donner un peu d'une crédibilité qui fait défaut.

    que de mal te donnes tu mp, la dernière fois que tu as affublé d'un nez rouge qui fait pouêt pouêt en le tournant à la dérision un personnage célèbre c'était amedinejhad.. lol!

    Il doit être plus facile pour toi de t'affimer par la grossièreté face à ton contradicteur que de mettre les choses en perspective ...
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  Trinita le Mer 28 Mar - 9:20

    MP a écrit:
    ok mp c'est qui le prédicateur francophone le plus écouté si c'est pas lui?je t'écoute Smile

    Dis-moi plutôt qui écoute encore un "prédicateur", si ce ne sont quelques débiles allumés ?

    voilaaaa..mp ne connait aucun prédicateur, parle donc dans le vent et considère qu'un prédicateur ne peut être qu'un fanatique..et les curés?tous des pédophiles?

    oui trois fois rien hein conseiller de tony blair c'est fastoche, moi je suis conseiller en sauces à la menthe pour mister bean....fingers in the nose Cool

    Faut vraiment être innocent, ou n'avoir jamais travailler dans un Cabinet Smile . Quand un type ou un groupe emm... le Ministre, et que le Ministre n'est pas idiot, il donne un titre au type (genre Conseiller dont on ne suivra que les conseils qui conviennent) et on le neutralise aussi sec.

    .je te dis qu'il est conseiller, tu me reponds que c'est un poste honorifique dans le vent..prouve le


    non, tout simplement parce qu'il se réfère à l'héritage de son grand père dans ses bouquins...

    C'est son problème ... Et me fait songer à une anecdote vécue : présenté à un haut personnage, un jeune présomptueux avec décliné son nom en croyant bone d'ajouter "le neveu du Ministre" ... Alors, le "haut personnage", du tac au tac, avait demandé : "de père inconnu ?" Smile
    Se référer à son grand-père, c'est tenter de se donner un peu d'une crédibilité qui fait défaut.

    ok ok..tu as l'air de connaître..quel est son héritage alors?

    que de mal te donnes tu mp, la dernière fois que tu as affublé d'un nez rouge qui fait pouêt pouêt en le tournant à la dérision un personnage célèbre c'était amedinejhad.. lol!

    Il doit être plus facile pour toi de t'affimer par la grossièreté face à ton contradicteur que de mettre les choses en perspective ...

    perspective de?que du vent tes arguments.. QUE-DU-VENT lol!

    http://minilien.com/?pCUi6esNzn

    ça c'est du concret..ramadan a fait interdire une pièce de voltaire quand il était étudiant..
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  MP le Mer 28 Mar - 9:24

    ça c'est du concret..ramadan a fait interdire une pièce de voltaire quand il était étudiant..

    A voir les heures où tu postes, tu ne dors pas assez Very Happy
    Pas bon pour le idées claires ....

    L'étudiant Ramadan n'a évidemment rien fait interdire du tout, puisqu'l n'en avait pas la compétence. Il a juste pétrolé, jusqu'à ce qu'un vrai responsable - molasse - cède à son déconnage ...
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  MP le Mer 28 Mar - 9:30

    voilaaaa..mp ne connait aucun prédicateur, parle donc dans le vent et considère qu'un prédicateur ne peut être qu'un fanatique..et les curés?tous des pédophiles?

    Et c'est reparti pour un tour de paranoia ...




    Faut vraiment être innocent, ou n'avoir jamais travailler dans un Cabinet Smile . Quand un type ou un groupe emm... le Ministre, et que le Ministre n'est pas idiot, il donne un titre au type (genre Conseiller dont on ne suivra que les conseils qui conviennent) et on le neutralise aussi sec.

    .je te dis qu'il est conseiller, tu me reponds que c'est un poste honorifique dans le vent..prouve le


    La preuve, c'est que ce "Conseiller" n'a pas fait changer la politique anglaise d'un iota Smile




    C'est son problème ... Et me fait songer à une anecdote vécue : présenté à un haut personnage, un jeune présomptueux avec décliné son nom en croyant bone d'ajouter "le neveu du Ministre" ... Alors, le "haut personnage", du tac au tac, avait demandé : "de père inconnu ?" Smile
    Se référer à son grand-père, c'est tenter de se donner un peu d'une crédibilité qui fait défaut.

    ok ok..tu as l'air de connaître..quel est son héritage alors?

    L'héritage spirituel est une notion intime, non opposable aux tiers.



    perspective de?que du vent tes arguments.. QUE-DU-VENT


    Mettre les choses en perspective, c'est mesurer leur impact global. Un exercice qui ne semble pas t'être coutumier ...
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  silverbold le Mer 28 Mar - 10:02

    Petite remarque en passant...

    MP, si tu ne l'as pas encore remarquée, l'usage du bleu est réservée aux administrateurs et aux modérateurs...

    Merci d'en tenir compte la prochaine fois...
    Wink
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  MP le Mer 28 Mar - 10:14

    Oh, Pardon !

    :fessee:
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  Trinita le Mer 28 Mar - 10:22

    La preuve, c'est que ce "Conseiller" n'a pas fait changer la politique anglaise d'un iota



    le gouvernement british s'est défaussé en ce qui concerne la question du hijab et laisse les établissements scolaires se débrouiller avec sans se mouiller mais à part ça, rien n'a changé d'un iota hein!!!!
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  Trinita le Mer 28 Mar - 10:24

    L'héritage spirituel est une notion intime, non opposable aux tiers.

    et en français intelligible ça veut dire quoi?


    MP a écrit:
    ça c'est du concret..ramadan a fait interdire une pièce de voltaire quand il était étudiant..

    A voir les heures où tu postes, tu ne dors pas assez Very Happy
    Pas bon pour le idées claires ....

    L'étudiant Ramadan n'a évidemment rien fait interdire du tout, puisqu'l n'en avait pas la compétence. Il a juste pétrolé, jusqu'à ce qu'un vrai responsable - molasse - cède à son déconnage ...

    il n'a rien fait interdire du tout mais un responsable a cédé a ses demndes d'iinterdiction..



    une chose et son contraire dans le même raisonnement, c'est frais, c'est bigarré, c'est fun, c'est mp...

    et la pluie n'est pas mouillée, ce n'est que de l'eau?




    wow j'tai KC la!!! geek
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  MP le Mer 28 Mar - 11:55

    le gouvernement british s'est défaussé en ce qui concerne la question du hijab et laisse les établissements scolaires se débrouiller avec sans se mouiller mais à part ça, rien n'a changé d'un iota hein!!!!

    Chez nous aussi, les établissements scolaires sont libres de tolérer ou non le voile.

    Mais étant donné ta vaste culture générale, tu n'ignore pas que l'Angleterre a possédé l'empire des Indes ; qu'il en a résulté, il y a déjà longtemps, l'installation de Sikhs en Grande Bretagne, lesquels ont continué à porter le turban .

    Et que ce précédent pose à l'Angleterre un problème particulier, genre de "tolérance traditionnelle".

    Ramadan n'a rien à faire là-dedans.
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  MP le Mer 28 Mar - 11:59

    Trinita a écrit:
    L'héritage spirituel est une notion intime, non opposable aux tiers.

    et en français intelligible ça veut dire quoi?

    Ce français est parfaitement intelligible, pour qui comprend le Droit.
    Traduction : chaque individu peut attacher l'importance qu'il veut à son ascendance, mais cela ne lui vaut aucun privilège sociétal. Vu ?

    MP a écrit:
    ça c'est du concret..ramadan a fait interdire une pièce de voltaire quand il était étudiant..

    A voir les heures où tu postes, tu ne dors pas assez Very Happy
    Pas bon pour le idées claires ....

    L'étudiant Ramadan n'a évidemment rien fait interdire du tout, puisqu'l n'en avait pas la compétence. Il a juste pétrolé, jusqu'à ce qu'un vrai responsable - molasse - cède à son déconnage ...

    il n'a rien fait interdire du tout mais un responsable a cédé a ses demndes d'iinterdiction..

    Oui, donc, la pièce de Voltaire a été interdite à tort par une nouille frileuse.



    une chose et son contraire dans le même raisonnement, c'est frais, c'est bigarré, c'est fun, c'est mp...

    et la pluie n'est pas mouillée, ce n'est que de l'eau?




    wow j'tai KC la!!! geek
    avatar
    MP

    Nombre de messages : 4696
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  MP le Mer 28 Mar - 12:00



    une chose et son contraire dans le même raisonnement, c'est frais, c'est bigarré, c'est fun, c'est mp...

    et la pluie n'est pas mouillée, ce n'est que de l'eau?

    Toute la différence entre aboiements binaires et réflexion.
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  Trinita le Mer 28 Mar - 12:53

    MP a écrit:


    une chose et son contraire dans le même raisonnement, c'est frais, c'est bigarré, c'est fun, c'est mp...

    et la pluie n'est pas mouillée, ce n'est que de l'eau?

    Toute la différence entre aboiements binaires et réflexion.

    quelle réflexion?ce que tu as dit c'est:

    "tarik ramadan n'a pas censuré une pièce de voltaire il a obtenu son interdiction de représentation"..

    moi aussi je sais faire regarde:

    le hijab n'est pas censé masquer les cheveux mais cacher le haut du crane...

    ou bien encore:

    l'épilation au laser ne retire pas les poils des jambes, il les rend glabres..

    une petite dernière:


    un chien méchant ne mord pas il exerce une pression à l'aide des machoires



    lol!
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  Trinita le Mer 28 Mar - 13:00

    Ce français est parfaitement intelligible, pour qui comprend le Droit.
    Traduction : chaque individu peut attacher l'importance qu'il veut à son ascendance, mais cela ne lui vaut aucun privilège sociétal. Vu ?

    oui c'est vu...mais ça veut toujours rien dire et je vois pas de quel manuel de droit ça sort."le droit des manchots empereurs en papouasie septentrionnale pendant les nuits de pleine lune"? Laughing Laughing
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  tito varich le Mer 28 Mar - 14:20

    Trin, je trouve que tes sarcasmes rendent le débat illisible.


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  tito varich le Mer 28 Mar - 14:52

    JanL a écrit:
    Pour ce qui est de l'analyse, excuse-moi mais je ne peux pas vraiment faire plus que de lire collectivement, avec d'autres chercheurs, les ouvrages de Fourest et de Ramadan et de tenter de vérifier les sources. Et... il s'avère que les sources de Fourest sont fausses, inexistantes ou utilisées contre les propos des auteurs (sauf quand il s'agit de ses copains directs).

    Pourrais-tu, stp, citer un ou deux exemples de ces erreurs que vous avez relevées? Merci d'avance.

    Un exemple qui me vient à l'esprit sans trop devoir me creuser : Fourest prétend à tour de bras, de bouche et de plume, que Ramadan cite Youssef al-Qaradhawi comme référence majeure de l'islam. Malgré des recherches approfondies, nous n'avons pas trouvé trace de ce soi-disant zèle de dévotion de la part de Ramadan. Mais évidement, c'est plus difficile quand on ne cite pas les sources, et Fourest ne cite pas de sources, elle affirme.
    Nous avons pu relever quelques références à Youssef al-Qaradhawi dans les textes de Ramadan. Pas de quoi en faire un dévôt.

    Pour le reste j'y reviendrai au compte-goute et selon mémoire, parce que nous n'avons pas écrit.

    Il existe un texte au moins qui revient sur les vérités de Caroline :

    Les limites de « Frère Tariq »


    Le livre de Caroline Fourest, sorti aux éditions Grasset, semble présenter des faiblesses de forme et de fond. Il est important de discuter l'argumentation et de rationnaliser un débat souvent passionnel.

    En premier lieu, la façon dont sont avancés certains arguments frôle la manipulation des lecteurs : ainsi Caroline Fourest présente Tariq Ramadan comme un censeur voire un ennemi des Lumières car il n'a pas soutenu la demande de subvention de la pièce de Voltaire Mahomet ou le fanatisme. Telle que l'anecdote est racontée, l'auteur joue à « pile je gagne, face tu perds ». Et le jeu peut se retourner contre son auteur. Caroline Fourest serait-elle prête à soutenir une demande de subvention pour l'éditions d'une anthologie des textes de Voltaire ? Si elle répond « non », la voici devenue ennemie des Lumières et pour la censure. Si elle répond « oui », et que je précise que l'anthologie en question est celle publiée sur 250 pages par Henri Labroue, en 1942, sous le titre Voltaire antijuif, je l'accuse alors de diffuser des textes antisémites 1. Ce procédé est évidemment inqualifiable, mais pourquoi l'utiliser contre Ramadan ?
    Concernant ensuite l'héritage intellectuel et culturel de Tariq Ramadan, Fourest ne prouve pas qu'il partage toutes les convictions de Hassan al-Banna, fondateur des Frères musulmans. Ramadan ne renie pas cet héritage. Mais avec ce type d'argument, il serait facile de demander aux militants trotskistes de renier leur famille politique ou bien de leur attribuer les positions exprimées par Trotsky dans Terrorisme et communisme en faveur de « la militarisation du travail » (et des syndicats). Des positions que les trotskistes d'aujourd'hui ne partagent pas. Ici encore, poser une alternative rhétorique, claire, nette, tranchée, ne permet pas de comprendre la réalité des choses.

    S'agit-il de prouver que Ramadan est bien musulman et orthodoxe dans sa foi ?

    Mais surtout Caroline Fourest fait grief à Ramadan de ce qu'on peut reprocher à tous les religieux, aux évêques, pasteurs, imams ou rabbins. S'agit-il de prouver que Ramadan est bien musulman et orthodoxe dans sa foi ? Lui-même n'a jamais prétendu autre chose. Mais Caroline Fourest développe en creux une conception de la liberté religieuse singulièrement étriquée (pp. 236 à 250). Priver les croyants de la liberté de transmettre leur foi à leurs enfants, dénier la vocation des religions à tenter de convertir les non croyants, retirer le bénéfice de la laïcité à des courants qui ne feraient pas leur cette conception des choses, n'accorder la liberté de culte qu'à des religieux qui ont fait allégeance à l'État, cela a un goût de déjà vu, à Moscou comme à Pékin.

    Il n'y a pas de « double discours »

    Malgré tout, le travail fourni par Caroline Fourest est utile. Ce réquisitoire ne constitue en rien une introduction à l'oeuvre de Ramadan, qu'il comprend parfois de travers. Il convainc en revanche que si le pire que l'on puisse trouver chez Ramadan est ce que Caroline Fourest en cite, alors il n'y a pas de « double discours », et ses ouvrages principaux 2 reflètent bien sa pensée. Il n'existe donc aucune raison de l'assimiler aux courants islamistes autoritaires et communautaristes qui apparaissent aujourd'hui.

    L'enjeu mérite un vrai débat

    Est-ce à dire que Ramadan est un héraut de la libération des moeurs, un libre penseur et un rationaliste : certes non ! Mais la question qui se pose à la gauche est différente. Faut-il travailler avec des courants qui rejoignent le syndicalisme, les mouvements sociaux ou la gauche comme résultat d'une démarche fondée sur leurs propres valeurs religieuses ? Le livre donne l'impression de répondre « non » à cette question-là. Cet enjeu mérite un vrai débat que ne peut résumer la polémique autour de Tariq Ramadan.

    René Monzat


    1 : Sur Voltaire antisémite, lire L'Histoire de l'antisémitisme, de Voltaire à Wagner, Calmann-Lévy, Paris, 1976, pp. 103 à 117.
    2 : Notamment Les Musulmans d'Occident et L'avenir de l'Islam, Actes Sud, Arles, 2003, 390 p.


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    tito varich
    Admin

    Nombre de messages : 1157
    Localisation : E411
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  tito varich le Mer 28 Mar - 15:33

    A y repenser il y a aussi ça, en passant :

    en juin 2002 il y a eu une conférence avec Tariq Ramadan et Malek Boutih. Dans son bouquin, Fourest plante le décors (dans des termes repris ensuite par le 'philosophe' Guy Haarscher) : (je ne me rappelle pas des termes exacts et je n'ai pas le livre sous la main) Ramadan entre entouré de son équipe formée de X homme portant la barbe et Y femmes voilées. Les hommes fendent la foule pour permettre à leur chef d'atteindre la tribune, ils assurent le service d'ordre tandis que les femmes s'occupent de l'intendance.

    Ceux qui ont pu témoigner de cette conférence ont constaté que celle-ci a commencé avant l'arrivée de Ramadan qui était en retard et est entré seul dans la salle pour rejoindre discrêtement la tribune...

    C'est bien connu, pour qu'un film de guerre soit plus autantique, il faut faire les prises par temps de pluie...


    _________________
    http://leclea.be/
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  Trinita le Mer 28 Mar - 15:54

    Malgré des recherches approfondies, nous n'avons pas trouvé trace de ce soi-disant zèle de dévotion de la part de Ramadan. Mais évidement, c'est plus difficile quand on ne cite pas les sources, et Fourest ne cite pas de sources, elle affirme.

    j'ai trouvé en 10 secondes..le recueil de fatwas de qaradawi est préfacé par tariq ramadan

    approfondies hein?

    JanL

    Nombre de messages : 91
    Date d'inscription : 26/03/2007

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  JanL le Mer 28 Mar - 16:38

    j'ai trouvé en 10 secondes..le recueil de fatwas de qaradawi est préfacé par tariq ramadan

    Plus précisément, il s'agit du premier recueil de fatwas du Conseil européen de la fatwa et de la recherche, présidé par Al Qaradawi (Ed. Tawhid, 2002).
    Je n'arrive pas à trouver copie de cette préface sur le net. Dommage mais je n'irai pas jusqu'à acheter le bouquin pour en analyser le contenu.

    Pour l'anecdote, un deuxième recueil devait paraître en 2005 mais l'UOIF a refusé de le diffuser car ilcontenaît deux fatwas qui auraient pu écorcher l'image des musulmans en France et en Euope. L'une portan tsur la polygamie, l'autre sur le rôle des mususlmans dans le conflit avec Israel.

    Al Qaradawi est aussi l'auteur du célèbre "Le licite et l'illicite" dans lequel il s'interroge notamment sur la meilleure manière de tuer les homosexuels. Sympathique personnage en effet... Crying or Very sad

    Merci quand même à Tito pour l'effort!
    avatar
    silverbold
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 4001
    Localisation : BXL
    Date d'inscription : 17/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  silverbold le Mer 28 Mar - 16:45

    Mais bien sur Tarik Ramadan nous expliquera que s'il a préfacé cet ouvrage c'était pour encourager le travail prometteur d'un jeune et obscure débutant... Laughing Laughing Laughing Laughing
    avatar
    fran6
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 2521
    Age : 40
    Localisation : Liège
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  fran6 le Mer 28 Mar - 17:14

    En fait personne ici n'a lu le bouquin, jeanL par exemple explique que ramadan a préfacé un livre mais il se plante de bouquin en citant par la suite celui que ramadan a préfacé, le bon Laughing

    Il est bien connu également qu'une personne qui préface un bouquin doit être à 100% en accord avec tout ce qui est écrit dans le bouquin hein.... Rolling Eyes

    On nous explique ceci ou cela on doit accepter sans broncher parce que c'est comme ça et pas autrement même si personne ne sait exactement ce qu'à dit ramadan (et quand quelqu'un rapporte ce qu'il a dit, on lui explique : "oui mais tu sais le double langage"..... par contre personne ne parle de celui de guy haarscher qui en belgique veut un état laïc mais se bat pour qu'israël soit un état juif si ça ce n'est pas du double langage Laughing) mais tous le monde juge, aujourd'hui tu es islamistes tu n'a qu'à te taire tu es un danger pour notre démocratie (la seule valable hein, celle que nous devons importer telle qu'elle aux autres), aux usa il y a eu le mccarthisme dans les années 50 aujourd'hui il y a la traque de tout ceux qui veulent un islam politique (merde alors, c'est un danger ça, interdisons à ces personnes de parler le problème sera alors résolu...)-


    Dernière édition par le Mer 28 Mar - 19:34, édité 1 fois

    JanL

    Nombre de messages : 91
    Date d'inscription : 26/03/2007

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  JanL le Mer 28 Mar - 17:58

    En fait personne ici n'a lu le bouquin, jeanL par exemple explique que ramadan a préfacé un livre mais il se plante de bouquin en citant par la suite celui que ramadan a préfacé, le bon

    Non non, Fran6, je ne me suis pas trompé. La preuve? Le site des éditions Tawhid. Tout est là.

    http://www.islam-france.com/livre.asp?onglet=3&article=334

    Quant au second qui a été annulé, en voici également la preuve. C'est écrit par X. Ternissien, un proche de Ramadan.

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-652874@51-652978,0.html

    Que tu écorches mon pseudo, soit. Que tu ais éventuellement de la sympathie pour T. Ramadan, soit également. Mais que tu mettes en cause ma bonne foi ("on nous explique ceci ou cela - on doit accepter sans broncher"), ça c'est moins correct. Enfin, seuls les faits comptent.

    Quand on préface un livre présenté par Qaradawi, et bien oui, j'ai l'audace de penser qu'on lui apporte du crédit, qu'on le soutient.

    Je comprends donc tout à fait que l'ULB lui demande d'aller voir ailleurs.

    Quant soit-disant double discours d'Haarscher, je vais me pencher sur la question. study
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  Trinita le Mer 28 Mar - 18:22

    aujourd'hui tu es islamistes tu n'a qu'à te taire tu es un danger pour notre démocratie

    1)oui,les islamistes sont un danger pour la démocratie
    2)non il ne faut pas les faire taire, pour le prouver
    avatar
    Trinita

    Masculin
    Nombre de messages : 3644
    Date d'inscription : 19/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  Trinita le Mer 28 Mar - 19:04

    par contre personne ne parle de celui de guy haarscher qui en belgique veut un état laïc mais se bat pour qu'israël soit un état juif si ça ce n'est pas du double langage

    ce n'est pas du double langage, en partant du principe laïc c'est une incohérence ou une ambivalence, du point de vue de la religion judaïque c'est tout à fait cohérent.. Smile
    avatar
    fran6
    Admin

    Masculin
    Nombre de messages : 2521
    Age : 40
    Localisation : Liège
    Date d'inscription : 18/06/2006

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  fran6 le Mer 28 Mar - 19:48

    JanL a écrit:
    En fait personne ici n'a lu le bouquin, jeanL par exemple explique que ramadan a préfacé un livre mais il se plante de bouquin en citant par la suite celui que ramadan a préfacé, le bon

    Non non, Fran6, je ne me suis pas trompé. La preuve? Le site des éditions Tawhid. Tout est là.

    http://www.islam-france.com/livre.asp?onglet=3&article=334

    Quant au second qui a été annulé, en voici également la preuve. C'est écrit par X. Ternissien, un proche de Ramadan.

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3224,36-652874@51-652978,0.html

    OK OK c'est bon, je me suis planté, ça arrive

    JanL a écrit:Que tu écorches mon pseudo, soit.

    Ouftiiii j'ai placé un e à janL ça c'est de l'écorchure Rolling Eyes

    JanL a écrit:Que tu ais éventuellement de la sympathie pour T. Ramadan, soit également.

    Dire qu'en fait personne ne sait exactement ce qu'il dit ou écrit ça c'est avoir de la sympathie ???


    JanL a écrit:Mais que tu mettes en cause ma bonne foi ("on nous explique ceci ou cela on doit accepter sans broncher"), ça c'est moins correct. Enfin, seuls les faits comptent.

    Cette partie là ne te visait pas personnellement, je parlais de façon générale, maintenant dés qu'une personne ne va pas dans le bon sens, certains tentent de la faire taire (souvent les mêmes d'ailleurs, les fourest, les Alain Finkielkraut, les Bernard-Henri Lévy et autres Glucksmann)

    Fourest qui par exemple a accusé pascal boniface dans un article a du se sentir bien mal lorsque ce dernier lui a répondu en démontrant qu'elle avait bien souvent (...) interprétés ses propos, donc ne pourrait elle avoir eu la même attitude envers ramadan ? Perso je n'en sais rien mais je me méfie de ses accusations et préfère me faire ma propre opinion que de prendre pour argent comptant ses écrits (parce que c'est quand même "grace" à elle que l'affaire ramadan a éclatée)

    JanL a écrit:Quand on préface un livre présenté par Qaradawi, et bien oui, j'ai l'audace de penser qu'on lui apporte du crédit, qu'on le soutient.

    Ben oui, c'est évident que dés qu'on soutient une personne on est obligatoirement d'accord avec elle sur tout les points, d'accord à 100% Rolling Eyes

    JanL a écrit:Je comprends donc tout à fait que l'ULB lui demande d'aller voir ailleurs.

    Ben oui, faisons taire ceux qui ne pensent pas comme nous et permettons nous de les juger en expliquant que quand elles disent quelque chose elle pensent en fait le contraire sans bien évidemment leur donner le droit de se défendre, ben quoi c'est nous qui avons raison et eux tort, non ?

    Contenu sponsorisé

    Re: L'ULB en proie au dogmatisme ?

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Juil - 14:52